Artdevivre
|

Les lieux où se rafraîchir dans le Grand Paris

Les bords de Marne à Saint-Maur / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Les bords de Marne à Saint-Maur / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

Des bords de Marne à Saint-Maur-des-Fossés à la rivière olympique de Vaires-Torcy, Enlarge your Paris vous a listé quelques endroits où se rafraîchir dans le Grand Paris pour faire face à la canicule.

1/ La rivière des Jeux olympiques

Dans deux ans, les meilleurs athlètes de la planète se disputeront à Vaires-Torcy (Seine-et-Marne) la médaille d’or du canoë-kayak lors des JO de Paris 2024. En attendant, la rivière olympique, inaugurée en 2019, s’écoule avec autant de fougue qu’un torrent de montagne et vous met au défi de la dompter.

À lire dans la rubrique Artdevivre

2/ La Venise briarde

À Crécy-la-Chapelle (Seine-et-Marne), à 10 minutes à pied de la gare, Loc’Adventure propose de vous louer des canoës et des kayaks pour un parcours de 2 h 30 sur la rivière du Grand Morin dans les décors de la « Venise briarde ». La journaliste Joséphine Lebard s’est laissée glisser le temps d’un dimanche matin.

À lire dans la rubrique Balades

3/ Au milieu des îles de la Marne

Beach Paddle est un petit coin de paradis où vous slalomez à la rame debout sur votre paddle entre quatre îles de la Marne à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne). Une discipline commencée par les rois de Polynésie, modernisée dans les années 2000, que vous pouvez même partager à plusieurs en optant pour une planche XXL sur laquelle on se hisse jusqu’à dix.

Infos pratiques : Beach Paddle, 18n, quai du Mesnil, à l’angle de la rue Sainte-Catherine, Saint-Maur-des-Fossés (94). Ouvert de mars à octobre. Tarifs : 10 € la demi-heure, 17 € l’heure. Tél. : 06 10 81 49 98. Accès : gare de La Varenne – Chennevières (RER A). Plus d’infos sur beachpaddle.fr

4/ Des étangs où prendre son temps

Des étangs qui servirent à alimenter les jardins du château de Versailles en eau aux étangs de Cergy et leurs arches rouges monumentales, on vous emmène sur les rives de ceux que l’on préfère, tous accessibles en train.

À lire dans la rubrique Balades

5/ Les bords de Marne

À Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), la Marne fait pleinement partie du paysage puisqu’elle enlace la ville, allant même jusqu’à en faire une quasi-presqu’île. Ce qui offre des paysages surprenants et l’occasion d’une balade parmi les plus belles, les plus simples et les plus rafraîchissantes du Grand Paris.

À lire dans la rubrique Balades

La rivière olympique du stade d'eaux-vive de Vaires-Torcy / © Vincent Colin.
La rivière olympique du stade d’eau vive de Vaires-Torcy / © Vincent Colin

6/ Deux endroits où barboter dans le 9-3

Si vous n’avez jamais testé la piscine des Murs à pêches à Montreuil (Seine-Saint-Denis), c’est le moment ! En extérieur, elle dispose d’un plan d’eau de 1 000 m2 avec toboggan et « pentaglisse ». Ledit bassin bénéficie d’un système de filtration naturelle de l’eau (sans chlore donc), unique pour une piscine municipale hexagonale. À Pantin (Seine-Saint-Denis), on vous donne rendez-vous au parc Diderot : deux hectares de verdure avec une belle aire de baignade. Pas de quoi se faire des allers-retours en crawl ou de se la jouer « le 9-3, on y fait la bombe, bébé » (c’est bon ? vous avez la réf’ ?). Le bassin émarge à 1,10 mètre de profondeur. Mais largement de quoi se mettre au frais en famille.

Infos pratiques : piscine des Murs à pêches, 9, rue Maurice Bouchor, Montreuil (93). Accès : bus 122 ou 301 arrêt Les Ruffins. Plus d’infos sur montreuil.fr / parc Diderot, rue Gabrielle Josserand, Pantin (93). Accès : métro Aubervilliers-Pantin-Quatre-Chemins (ligne 7). Plus d’infos sur pantin.fr

7/ Dans le sillon de Nageuse parisienne 

Depuis janvier dernier, l’instagrameuse Nageuse parisienne s’est lancé pour défi de tester l’intégralité des piscines parisiennes (42 en tout). Et elle ne fait pas que plonger dans les bassins. Elle s’immerge aussi dans les archives d’où elle exhume des histoires passionnantes sur les bâtiments mais aussi les grandes figures (majoritairement féminines) de la natation. Une traversée au long cours à suivre ici.

À lire dans la rubrique Artdevivre

8/ Piscines à louer

We Peps, Swimmy ou Louer une Piscine : autant de sites qui, à l’instar d’Airbnb pour les hébergements, vous permettent de louer une piscine ou un jardin à l’heure ou à la demi-journée dans le Grand Paris.

À lire dans la rubrique Artdevivre

9/ L’Epte, frontière naturelle de l’Île-de-France

Frontière naturelle entre l’Île-de-France et la Normandie depuis l’an 911 et le traité de Saint-Clair-sur-Epte, l’Epte est avant tout une rivière sur laquelle il fait bon se promener en canoë à la découverte de paysages insoupçonnés. Pour cela, vous pouvez faire appel à Fabienne Desheulles, enfant du pays et fondatrice de Canoepte à Saint-Clair-sur-Epte (Val-d’Oise). Trois parcours, d’une longueur variant de 7,5 km à17 km, vous sont proposés : Soleil, Forêt et Soleil + Forêt.

Infos pratiques : Canoepte, rue de l’Ermitage, Saint-Clair-sur-Epte (95). De début avril à mi-octobre. Tarifs : 50 € (canoë 2 places), 30 € (canoë une place), 10 € en supplément pour les enfants de moins de 12 ans au milieu d’un canoë 2/3 places. Tél. : 06 19 57 52 53. Plus d’infos sur canoepte.com

10/ Meaux Plage

En attendant de pouvoir un jour piquer une tête dans la Seine à Paris, c’est du côté de Meaux qu’il faut aller, cet été, pour nager en eaux vives, dans la Marne, la plus longue rivière de France.

À lire dans la rubrique Artdevivre

Canoë sur l'Epte, frontière naturelle entre l'Île-de-France et la Normandie / © Jérômine Derigny pour Enlarge your Paris
Canoë sur l’Epte, frontière naturelle entre l’Île-de-France et la Normandie / © Jérômine Derigny pour Enlarge your Paris

Lire aussi : Quatre façons de faire du « sleau tourisme » en Île-de-France

Lire aussi : Quinze sorties pour s’évader de Paris sans sortir de l’Île-de-France

Voir aussi : La carte des forêts d’Île-de-France accessibles en transports en commun