Artdevivre
|

J’ai testé la descente de la rivière des Jeux olympiques de Paris 2024

La rivière olympique du stade d'eaux-vive de Vaires-Torcy / © Vincent Colin.
La rivière olympique du stade d’eaux vives de Vaires-Torcy en Seine-et-Marne / © Vincent Colin

D'ici à 2024, la rédaction d'Enlarge your Paris a décidé de tester les sites olympiques des Jeux de Paris. Une série qui débute par la descente de la rivière du stade nautique de Vaires-Torcy où seront organisées les épreuves de canoë-kayak et que la journaliste Manon Gayet a dompté en rafting.

Dans quatre ans, les meilleurs athlètes de la planète se disputeront ici la médaille d’or du canoë-kayak lors des JO de Paris 2024. En attendant, la rivière olympique, inaugurée en 2019 au sein de l’île de loisirs de Vaires-Torcy (Seine-et-Marne), s’écoule avec autant de fougue qu’un torrent de montagne. Sur l’eau, kayaks et raftings se font chahuter par le courant, tandis que sur la terre ferme, les moniteurs accueillent les pagayeurs de tous les niveaux en quête de sensations pour un baptême en rafting de deux descentes.

Vous avez bien mis votre maillot de bain ? Car vous allez être sacrément mouillés !”, s’amuse le responsable du site. Les participants échangent des regards mi-inquiets mi-amusés. Il faut dire qu’en ce dimanche après-midi, les turbines électriques modulant le débit de la rivière tournent presque à plein régime. “Là, on est à 13 mètres cubes par seconde”, explique tout sourire le responsable du site. Un sacré niveau quand on sait que le débit des Jeux sera de 14 mètres cubes par seconde. Ça promet de belles vagues.

Un baptême du feu avec l’eau

Une fois à bord, la monitrice rappelle les dernières consignes de sécurité et apaise les inquiétudes des petits (et des grands). Notre rafting s’engage sur le tapis roulant pour atteindre le départ de la descente. Quelques mètres de calme et voilà l’embarcation qui s’engage dans le parcours. Une première vague submerge le rafting, les participants sont trempés de la tête aux pieds. Les sensations sont au rendez-vous. Chacun fait chauffer ses bras pour pagayer plus vite ou éviter les portes qui émaillent le parcours. 

Les virages défilent, voilà déjà la fin du premier tour, effectué en cinq minutes à peine. “Vous êtes rodés maintenant, on va aller encore plus vite pour ce deuxième tour !”, encourage Anaïs, qui encadre l’activité. C’est reparti. Cette fois, l’équipe est plus coordonnée et les vagues un peu plus hautes encore. Tout le monde en redemande. Les 15 minutes de notre session se sont écoulées à la vitesse de l’éclair. Baptême réussi ! Il faudra donc revenir pour s’essayer à la grande descente en rafting de 45 minutes ou bien aux autres activités de ce stade d’eaux vives qui, avec ses différentes rivières artificielles, est le plus grande site de canoë-kayak au monde. Vous n’avez pas fini de pagayer.

Infos pratiques : Stade nautique olympique, route de Torcy, Vaires-sur-Marne (77). Ouvert tous les jours. Baptêmes de rafting encadré par groupe de 7 minimum (2 descentes de la rivière olympique). A partir de 10 ans accompagné d’un adulte. Tarif : 9€/personne. Accès : Gare de Torcy RER A / Gare de Vaires – Torcy Ligne P. Plus d’infos sur vaires-torcy.iledeloisirs.fr

Lire aussi : Quatre microaventures au fil de l’eau dans le Grand Paris

Lire aussi : En canoë à travers les paysages de la Venise briarde

Lire aussi : J’ai testé prendre le large en paddle sur la Marne