Société

|

L’urbanisme transitoire est parti pour durer

La friche Vive les Groues ! au pied des tours de La Défense à Nanterre / DR
La friche Vive les Groues ! au pied des tours de La Défense à Nanterre / DR

L'éphémère peut être porteur d'une vision pérenne. L'urbanisme transitoire, qui fait pousser de nouveaux lieux dans des gares ou d'anciens immeubles de bureaux un peu partout dans le Grand Paris, en est la preuve. On vous a rassemblé nos meilleurs articles sur le sujet, fruit de deux ans d'enquêtes sur le terrain.

Si le terme ne vous dit rien, sans doute vous êtes-vous déjà converti à l’urbanisme transitoire sans le savoir. Il vous aura suffi pour cela de participer à une soirée à la Station – Gare des Mines à la Porte d’Aubervilliers (19e), de profiter l’été de la plage du 6b  à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ou encore de passer un dimanche aux Grands Voisins à Paris (14e). Ces lieux ont tous en commun d’occuper des espaces autrefois dévolus à d’autres activités (bureaux, hôpital, gare, etc.) et qui sont en phase de transition. Parce qu’ils accompagnent la naissance du Grand Paris, ils seront à l’honneur des rencontres Métamines qui se déroulent du 31 mai au 2 juin dans le 9-3 et sont également célébrés sur le pavillon français à la biennale internationale d’architecture de Venise. Pour vous permettre d’approfondir le sujet, on vous a regroupé les articles que nous avons patiemment réalisés ces deux dernières années.  

« Les friches sont devenues le laboratoire R&D de la ville » 

Du 6b à Saint-Denis aux Grands Voisins à Paris, les lieux alternatifs s’emparent de plus en plus des terrains et des bâtiments laissés vacants dans le Grand Paris. Urbaniste à l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France, Cécile Diguet est co-auteure d’une étude sur le sujet ainsi que d’une carte répertoriant ces hotspots. Nous l’avons rencontrée.

Les Grands Voisins à Paris (14e) / © Yes We Camp
Les Grands Voisins à Paris (14e) / © Yes We Camp

 

Les friches font entrer les villes dans l’ère des squats légaux 

Ferme du Bonheur à Nanterre, Halle Papin à Pantin, Prairie du canal à Bobigny, les friches sont entrées dans le paysage des villes en réinventant le modèle du squat. Consultant auprès de plusieurs de ces lieux alternatifs et intervenant à l’université Paris 1 Panthéon – Sorbonne sur les questions de financement des projets d’urbanisme transitoire, Arnaud Idelon partage sa vision de cette nouvelle donne urbaine.

Travaux des champs à la Ferme du Bonheur / © Ferme du Bonheur
Travaux des champs à la Ferme du Bonheur / © Ferme du Bonheur

 

Les friches sont-elles les agents doubles de la gentrification ? 

Parce qu’elles donnent de la visibilité ainsi qu’une autre image du quartier dans lequel elles s’installent, les friches culturelles sont accusées de servir le processus de gentrification en attirant de nouveaux habitants qui font monter les prix de l’immobilier. Entre mythe et réalité, nous avons enquêté.

La Guinguette Pirate à Montreuil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
La Guinguette Pirate à Montreuil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

 

Plateau Urbain invente le Airbnb des immeubles vacants

Il fallait y penser. Mettre en relation propriétaires d’immeubles vacants en attente de reconversion et porteurs de projets n’ayant pas les moyens de payer un loyer au prix du marché. C’est la démarche lancée avec succès depuis cinq ans par les créateurs de Plateau urbain.

Le Nucleus à Ivry / DR
Le Nucleus à Ivry / DR

Huit friches qui vont vous surprendre dans le Grand Paris

Comme à Berlin, les friches font désormais partie du paysage du Grand Paris. Installées dans des immeubles de bureaux ou d’anciennes usines, elles cassent les codes des lieux culturels traditionnels tout en réinventant les squats. Fin connaisseur, le journaliste Arnaud Idelon nous livre son Top 8 2018.

La Station – Gare des mines à la Porte d’Aubervilliers / DR

« Les friches culturelles sont des utopies concrètes »

Menacé de fermeture par la mairie de Saint-Ouen, Mains d’Oeuvres fut l’une des premières friches culturelles d’Île-de-France. Fazette Bordage, fondatrice de cette ruche créative, nous donne les clefs pour comprendre le fonctionnement de ces lieux alternatifs qui redonnent vie aux anciens locaux industriels.

Exposition chez Mains d'Oeuvres à Saint-Ouen / DR
Exposition chez Mains d’Oeuvres à Saint-Ouen / DR

La Briche à Saint-Denis, coworking d’artisans depuis 1995

Plasticiens, sérigraphes, serrurier et même ostéo, les Brichoux ont choisi de cohabiter sur les vestiges d’une ancienne usine en y créant leurs ateliers. Nous leur avons rendu visite.

Atelier de Nicolas Cesbon au sein de la Briche à Saint-Denis / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Atelier de Nicolas Cesbon au sein de la Briche à Saint-Denis / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

Le Hasard ludique réinvestit les quais de la petite ceinture

Vous n’irez plus au Hasard Ludique par hasard. Depuis fin avril, cette ancienne gare devenue friche culturelle dans le 18e a pris possession des quais le long des voies de la Petite Ceinture qu’elle a transformés en espace de chill.

Le nouvel espace du Hasard ludique (18e) le long des rails de la Petite Ceinture / © Hasard Ludique
Le nouvel espace du Hasard ludique (18e) le long des rails de la Petite Ceinture / © Hasard Ludique

La Halle Papin entame son baroud d’honneur à Pantin 

Cette ancienne usine devenue le terrain de jeu du collectif Soukmachines a entamé en mai cette année sa troisième et dernière saison sous le signe du cool.

La Halle Papin à Pantin / © La Halle Papin
La Halle Papin à Pantin / © La Halle Papin

Le 6b mérite un triple A à Saint-Denis

Au 6b, l’art est à tous les étages. Ça tombe bien, car il y en a six. En huit ans, cette friche culturelle est devenue un hotspot alternatif incontournable, autant pour les Dionysiens que les Parisiens. 

Le 6b à Saint-Denis / DR
Le 6b à Saint-Denis / DR

La Prairie du canal, ferme urbaine à Bobigny 

Exploiter les espaces en friche des villes. C’est l’ambition de la Sauge, Société d’agriculture urbaine généreuse et engagée, qui a ouvert en 2017 la Prairie du canal, une ferme urbaine installée le long du canal de l’Ourcq à Bobigny. Nous avons rencontré Swen Déral, l’un de ces paysans citadins.

La Prairie du Canal à Bobigny / DR
La Prairie du Canal à Bobigny / DR

Une ancienne usine de dentifrice joue la carte de la Food à plein tube à Nanterre

Depuis l’été 2017, le pavillon du Docteur Pierre, ancienne usine de dentifrice à Nanterre, s’est transformé en labo expérimental du bien manger. Rebaptisé Château de Nanterre, on y trouve un coffee shop, une grande cuisine partagée pour les entrepreneurs du monde de la food, un potager et bientôt un restaurant. Tour du propriétaire.

Le coffee shop de Foodentropie au Château Etic à Nanterre / © Emilien Cancet
Le coffee shop de Foodentropie au Château Etic à Nanterre / © Emilien Cancet

Aubervilliers, la culture sous toutes les coutures

A Aubervilliers, il y a la scène In avec notamment le théâtre de la Commune ou le cirque Zingaro, et il y a le off incarné par des collectifs d’artistes tels que Carbone 17 et Lazer Quest. Un melting pot culturel que nous raconte le journaliste Arnaud Idelon.

La Villa Mais d'Ici / © Chris Perraudin
La Villa Mais d’Ici / © Chris Perraudin

Yes We Camp, le collectif qui plante des arbres au pied des tours de La Défense

C’est la tour qui cache la forêt. A deux pas de La Défense, Yes We Camp s’est lancé en 2017 dans la création d’une pépinière de 9.000 m². Un chantier qui se veut participatif.

La pépinière "Vive les Groues" à Nanterre (92) / © SGP
La pépinière « Vive les Groues » à Nanterre (92) / © SGP

Une ville éphémère pour penser l’architecture durable

Du 13 au 16 juillet 2017, l’Île-Saint-Denis a accueilli plus de 500 jeunes architectes, designers, artistes et urbanistes pour construire une ville éphémère entièrement en terre. Une initiative du collectif Bellastock qui organise chaque année depuis douze ans un festival d’architecture expérimentale. Rencontre avec Antoine Aubinais, l’un des co-fondateurs.

Festival Bellastock 2017, "La ville des terres" / © Alizée Cugney
Festival Bellastock 2017, « La ville des terres » / © Alizée Cugney

La Marbrerie, l’antre underground de Montreuil

A Montreuil, une ancienne marbrerie rythme la nuit de sons éclectiques. Ce lieu de vie en perpétuel mouvement, l’association étudiante Noise La Ville en a rencontré les trois fondateurs et nous a fait cadeau de l’interview que l’on vous propose dans son intégralité.

La Marbrerie à Montreuil / © Stéphane Burlot
La Marbrerie à Montreuil / © Stéphane Burlot

Vitry Fada, une auberge espagnole abracadabrante

Ouvert il y a deux ans dans une ex-quincaillerie, Vitry Fada est un fantastique bric-à-brac d’objets chinés où l’on mange, on boit, on tricote et on fait la fête.

Vitry Fada à Vitry / DR
Vitry Fada à Vitry / DR

 

A lire : « Il faut poétiser le Grand Paris »