Artdevivre

Nos 10 adresses pour profiter de Rambouillet

Pour se mettre au vert, inutile d'entreprendre un périple jusque dans le bocage normand. Dites à votre passe Navigo dézoné de vous emmener à Rambouillet dans les Yvelines à coup de ligne N.

 

Château de Rambouillet / © Laurent Gueneau - CMN
Château de Rambouillet / © Laurent Gueneau – CMN

Pavillon de banlieue…

A l’origine forteresse médiévale, le château de Rambouillet va devenir au fil des siècles la résidence des monarques de passage, hébergeant tour à tour François Ier, Louis XVI ou encore Napoléon Ier. Malgré l’ampleur de son domaine de mille hectares, il ne joue pas dans la même cour que Fontainebleau ou Versailles. Tant et si bien que Louis XVI se sentit obligé de faire construire une laiterie pour que son épouse Marie-Antoinette daigne y venir. Ce lieu raffiné, ouvert à la visite, était censé permettre à la reine de s’isoler pour déguster fromages, crèmes et sorbets de la ferme, ce qu’elle ne fera que deux fois. Autre dépendance étonnante qui elle-aussi se laisse admirer, la Chaumière aux coquillages paraît tout droit sortie de la Belle au bois dormant avec ses murs tapissés de coquillages. A noter que jusqu’au 23 septembre, le château abrite les étranges créatures empaillées de l’artiste Julien Salaud dans le cadre de l’exposition Natures Sauvages II.

Infos pratiques : Le château de Rambouillet, place du château, Rambouillet (78). L’exposition Natures Sauvages II (jusqu’au 23 septembre) ainsi que la visite guidée de la Laiterie de la reine et de la Chaumière aux coquillages sont incluses dans le ticket d’entrée. Jusqu’au 30 septembre, le château est ouvert tous les jours sauf le mardi, de 9h50 à 12h et de 13h50 à 18h. Tarifs : 9€ (plein tarif) / gratuit pour les moins de 26 ans. Tél. : 01 34 94 28 58. Plus d’infos chateau-rambouillet.fr

La chambre de Napoléon Ier et « Cavalion » de l'artiste Julien Salaud / © Benjamin Barda - CMN
La chambre de Napoléon Ier et « Cavalion » de l’artiste Julien Salaud / © Benjamin Barda – CMN
Intérieur de la Laiterie de la reine / © David Bordes - CMN
Intérieur de la Laiterie de la reine / © David Bordes – CMN

 

… avec jardin

Classé jardin remarquable, le parc du château de Rambouillet s’étend sur 150 ha et offre une bouffée d’oxygène où il fait bon pique-niquer à l’ombre des tilleuls. Pour le parcourir, libre à vous de choisir entre la marche (un parcours de 8km est proposé sur le site du parc naturel de la Haute vallée de Chevreuse), le vélo, le tandem, la voiturette électrique ou la barque, sachant que pour l’une de ces quatre dernières options, il vous suffit de frapper à la porte du chalet vert que vous n’aurez guère de mal à trouver.  

Infos pratiques : Les barques du château, parc du château de Rambouillet, Rambouillet (78). Location de vélos, de barques ou de voiturettes électriques. Ouvert les week-ends et les jours fériés, d’avril à octobre, tous les jours en juillet/août. Tél. : 06 14 08 82 80. Plus d’infos sur lesbarquesduchateau.fr

Le parc du château de Rambouillet / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Le parc du château de Rambouillet / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Le parc du château de Rambouillet / DR
Le parc du château de Rambouillet / DR

 

On va voir les vaches ?! 

Voulue par Louis XVI qui souhaitait en faire une ferme modèle, la Bergerie nationale est l’un de nos endroits favoris pour les sorties en famille. Sur 220 hectares, on y observe moutons Mérinos, vaches laitières, chevaux de trait, lapinous et biquettes en liberté. Royaume du bio, la Bergerie commercialise ses produits dans sa boutique (voir ci-dessous) et accueillera du 5 au 8 mai un marché fermier regroupant 130 producteurs venus de la France entière. Enfin tous les week-ends jusqu’à octobre, vous pouvez prendre place pour un tour en calèche. 

Infos pratiques : La Bergerie nationale, parc du Château, Rambouillet (78). Ouverture les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h30. Tarifs : 6€ (adultes), 4€ (enfants de 3 à 12 ans), gratuit pour les moins de trois ans. Réservation pour les tours en calèche au 01 61 08 68 70 ou via animation.bn@educagri.fr. Plus d’infos sur bergerie-nationale.educagri.fr

La Bergerie nationale / © Mona Prudhomme pour Enlarge your Paris
La Bergerie nationale / © Mona Prudhomme pour Enlarge your Paris

Le Mérinos, café-boutique pour épicuriens locavores

Impossible de repartir les mains vides de la Bergerie nationale (voir ci-dessus), puisque l’entrée et la sortie se font par la boutique où s’étalent les produits frais de la ferme (saucisson de brebis, terrines, mozzarella, ricotta, yaourts, etc.). Depuis peu, il est même possible de se restaurer sur place. Alors un conseil, évitez les brasseries du centre-ville et optez pour la formule à 8€ (sandwich terrine ou fromage avec yaourt et boisson) au vrai goût du terroir avec dans votre verre une Eurélienne, bière artisanale de Chartres. Pour les gourmands, une glace à l’italienne au bon lait de vache devrait bientôt pointer son nez. A partir de juin, le Mérinos organisera des débats portant sur les grands enjeux écologiques. Un cycle qui s’ouvrira par l’agriculture biologique. La programmation est à guetter sur Facebook.

Infos pratiques :  Le Mérinos café à la Bergerie nationale, parc du Château, Rambouillet (78). Ouvert les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 18h30. Tél. : au 01 61 08 68 70. Plus d’infos sur bergerie-nationale.educagri.fr

Le Mérinos Café, café-boutique de la Bergerie nationale / © Mona Prudhomme pour Enlarge your Paris
Le Mérinos Café, café-boutique de la Bergerie nationale / © Mona Prudhomme pour Enlarge your Paris

 

La forêt de Rambouillet, l’un des deux poumons du Grand Paris

Tout comme l’être humain, le Grand Paris dispose de deux poumons, la forêt de Fontainebleau et celle de Rambouillet, plus petite que la première mais qui dépasse tout de même Paris en superficie. Avec ses 14.000 hectares, soit 4.000 de plus que la capitale, elle est prisée des marcheurs (itinéraires à retrouver sur le site de l’Office national des forêts ou celui du parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse) aussi bien que des cavaliers (si vous craignez de vous perdre, Cheval nature organise des sorties encadrées) et des cyclistes (voir ci-dessous).   

Forêt de Rambouillet
Forêt de Rambouillet / DR

Pédalons dans les bois, pendant que le loup n’y est pas 

En général, tout urbain s’accorde à dire que la forêt c’est bien, mais que ça manque de routes. La remarque est imparable, sauf pour ceux qui connaissent la forêt de Rambouillet.  Plus grande que Paris avec ses 14.000 hectares (la capitale n’en compte que 10.000), elle possède son propre réseau de pistes cyclables goudronnées. Les locaux vous proposent même de vous louer des vélos avec des carrioles si nécessaire pour y installer vos passagers ayant des jambes trop courtes pour pédaler. Pour être sûr de vous revoir, ainsi que leurs bicyclettes, ils vous confient une carte afin de vous éviter d’avoir à semer des chewing-gums, qui mettent cinq ans à se dégrader dans la nature. Vous voici donc parti mollets aux vents, légèrement suffoquant en raison du manque de monoxyde de carbone, mais heureux de vous frayer un chemin dans cette jungle verte sans feu rouge où les chênes et les pins règnent en maîtres. Si vous avez été traumatisé dans votre enfance par l’histoire du Petit Poucet, n’ayez crainte. Vous pouvez vous enfoncer tranquillement dans la forêt sans crainte de vous perdre. Tout est fléché. 

Infos pratiques : Loca Cycles, Maison forestière de la Porte de Saint Léger, Rambouillet (78). Locations de VTC, VTT à partir de 4€/heure. Plus d’infos sur rambouillet-location-velos.fr

Vélo en forêt de Rambouillet / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Vélo en forêt de Rambouillet / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

Le Rambolitrain, un musée qui se bouge le train 

Le musée Rambolitrain rassemble l’oeuvre d’une vie : près de quatre mille trains miniatures, datant du XIXème au XXème siècle, collectées par un collectionneur passionné, Jacques Visbecq. Outre les vitrines déroulant l’histoire du train-jouet, le clou du spectacle vous attend au dernier étage de cette maison en pierre meulière avec une maquette aux dimensions étourdissantes où circulent, sous vos yeux ébahis, trains de la Compagnie internationale des Wagons – Lits ou autres Micheline.

Infos pratiques : Le musée Rambolitrain, 4 place Jeanne d’Arc, Rambouillet (78). Ouvert du mercredi au dimanche et certains jours fériés de 10h à 12h et de 14h à 17h30. Tarifs : 4,50 € / 3,50 € pour les moins de 18 ans,  gratuit pour les moins de trois ans. Plus d’infos sur rambolitrain.com

Musée Rambolitrain à Rambouillet / © Steve Stillman
Musée Rambolitrain à Rambouillet / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

 

L’Espace Rambouillet, le zoo dont vous êtes le héros

Mieux qu’un zoo, un parc forestier et animalier. A l’Espace Rambouillet, vous pénétrez dans 180 hectares de bois avec l’espoir de faire de belles rencontres. Biches, cerfs, sangliers y vivent en liberté mais il vous faudra faire preuve de discrétion si vous souhaitez profiter de leur présence à vos côtés. Tout aussi étonnant, le spectacle de la forêt des aigles où les rapaces volent en rase-motte au-dessus de votre tête tandis qu’un peu plus loin, vous êtes invité à prendre de l’altitude avec l’Odyssée verte, un parcours de 300 mètres de long qui slalome entre les cimes des arbres. Enfin, de mi-septembre à mi-octobre, des visites sont organisées le soir et au petit matin pour écouter les cerfs bramer à pleins poumons. L’assurance de passer un moment au moins aussi émouvant que devant Bambi.  

Infos pratiques : Espace Rambouillet, route du Coin du Bois, Sonchamp (78). Ouvert du 1er février au 30 novembre. Tarifs : 15€ (plein tarif) et 12€ (3 à 12 ans) d’avril à octobre, 10€ (plein tarif) et 7€ (3 à 12 ans) en février, mars et novembre. Tél. : 01 34 83 05 00. Plus d’infos sur espacerambouillet.fr

L'Espace Rambouillet / © Office de tourisme de Rambouillet
L’Espace Rambouillet / © Office de tourisme de Rambouillet

 

La Brasserie de la reine, la ch’tite bière locale 

Il y a deux ans, Paul, “ch’ti quasi belge”, a pris un grand virage professionnel en quittant l’industrie automobile pour le brassage artisanal en ouvrant la Brasserie de la reine. “La bière artisanale a la cote, il faut savoir se démarquer. Mes brassins s’effectuent en trois étapes ce qui donne une bière aux nuances prononcées, aux bulles fines et qui révèle les sucres du malt”. Du mardi au samedi, Paul et son grand sourire accueillent les amateurs pour échanger et faire déguster ses bières, vendues dans la boutique accolée à la brasserie. Tous les samedis (14h, 16h et 18h), il propose un tour du propriétaire et des séances de dégustation. Il vous accompagne également dans la création de votre propre brassin avec même votre étiquette personnalisée. Il vous en coûtera 150€ les 20 litres.

Info pratiques : La Brasserie de la reine, 20 rue gustave Eiffel / ZA Bel Air, Rambouillet (78). Boutique ouverte du mardi au vendredi de 17h30 à 19h30 et le samedi de 10h30 à 19h30. Les ateliers brassage sont à réserver via labrasseriedelareine@gmail.com. Plus d’infos sur Facebook

Les bières de la Brasserie de la Reine / © Brasserie de la Reine
Les bières de la Brasserie de la Reine / © Brasserie de la Reine

Paradis perdu

Aménagé en pleine forêt de Rambouillet, le camping Huttopia est l’endroit parfait où se réfugier en cas d’overdose urbaine. Sa piscine naturelle sans chlore vous donne l’illusion de piquer une tête dans le bassin d’une rivière corse tandis que ses cabanes vous expédient droit au Canada. Comme une fois sur place vous n’aurez plus envie de sortir, si ce n’est pour randonner en forêt, une épicerie ainsi qu’un restaurant, doté d’une terrasse avec vue sur un étang, vous permettent de vivre d’amour, d’eau fraîche et de bons petits plats. 

Infos pratiques : Camping Huttopia, route du Château d’Eau, Rambouillet (78). Ouverture d’avril à novembre. Tarifs : A partir de 24,30€/nuit pour un emplacement jusqu’à 177€/nuit pour un chalet. Tél. : 01 30 41 07 34. Plus d’infos sur europe.huttopia.com/site/camping-rambouillet

La piscine naturelle du camping Huttopia / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
La piscine naturelle du camping Huttopia / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

 

A lire : Les cinq plus grands parcs du Grand Paris où profiter du soleil