Balades

|

« La Plaine des Vertus », balade de la Plaine-Saint-Denis au Bourget

Situé entre La Courneuve, Stains, Saint-Denis et Dugny, et crée sur d'anciens maraîchages pollués, le parc Georges-Valbon, de plus de 400 ha, porte le nom du premier président du département de la Seine-Saint-Denis / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Situé entre La Courneuve, Stains, Saint-Denis et Dugny, et crée sur d’anciens maraîchages pollués, le parc Georges-Valbon, de plus de 400 ha, porte le nom du premier président du département de la Seine-Saint-Denis / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris

Le 1er juin, 80 passagers du Grand Paris Express piéton, cycle de randonnées organisé par Enlarge your Paris en partenariat avec la Société du Grand Paris, ont parcouru l'ancienne Plaine des Vertus en Seine-Saint-Denis pour découvrir les paysages qui seront traversés par la future Ligne 16 du métro du Grand Paris. Retour en images avec la photographe Jéromine Derigny.

Le 1er juin, 80 marcheurs ont parcouru l’ancienne terre maraîchère de la Plaine des Vertus, qui a nourri les Parisiens pendant plusieurs siècles. Une randonnée organisée dans le cadre du cycle du Grand Paris Express piéton, en partenariat avec la Société du Grand Paris, depuis la gare RER du Stade de France jusqu’à celle, en chantier, du métro du Grand Paris Express au Bourget. L’occassion d’évoquer ce passé agricole en traversant le quartier du Stade de France, les jardins ouvriers du Fort de l’Est – devenu le QG des militaires de Vigipirate -, le jardin collaboratif de l’artiste texan Monte Laster aux 4000 à La Courneuve et la bergerie de Clinamen,  installée au cœur du gigantesque parc Georges-Valbon. Un parc qui d’ailleurs fut créé avec les terres excavées du chantier de la gare RER des Halles.

Le programme des prochaines randonnées du Grand Paris Express Piéton est à retrouver rubrique « Balades »

Le journal de la marche dans l’oeil de la photographe Jéromine Derigny

La tour Pleyel et le faisceau ferroviaire du Nord de Paris, qui dessert notamment la Gare du Nord, première gare d’Europe. C’est ici que convergeront les futures lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express. Au-delà de la tour Pleyel se trouve le futur quartier olympique / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
La carte du futur réseau du Grand Paris Express / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Située entre Paris et la cité historique de Saint-Denis, la Plaine-Saint-Denis fut une zone maraichère avant de devenir le cœur de la plus vaste zone industrielle d’Europe, au tournant du XXee siècle. Les bidonvilles et habitats précaires y furent aussi nombreux. C’est désormais un centre tertiaire important / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
La création du Stade de France sur un ancien site de gazomètres d’EDF a changé la donne et l’image du quartier / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Passage du canal Saint-Denis, offrant une vue sur le toit de la basilique Saint Denis et vers les entrepôts d’Aubervilliers et Paris. La passerelle relie la Plaine-Saint-Denis au quartier des Franc-Moisins, créé à la place d’un bidonville pour accueillir les rapatriés d’Algérie. Le canal, infrastructure industrielle voulue par Napoléon Ier pour alimenter Paris, est désormais au cœur d’un vaste projet de « reconquête urbaine » lancée avec la désindustrialisation de la Seine-Saint-Denis, mouvement que la préparation des JO de 2024 a accéléré / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Entre Saint-Denis et La Courneuve, des jardins ouvriers verdissent le fossé du Fort de l’Est, un des éléments du dispositif de défense de Paris au XIXe siècle. Les militaires du plan Vigipirate occupent désormais les lieux / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
La construction de la Cité des 4000 à La Courneuve commence à la fin des années cinquante, sur une initiative de la Ville de Paris. Une fois la totalité des immeubles construits, la cité devait offrir 4000 logements. D’où son nom / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Situé au pied d’une tour désossée des 4000, à deux pas d’un chantier de gare du Grand Paris Express, le Moulin Fayon a été sauvé de la destruction par l’artiste texan Monte Laster qui en a fait un lieu de résidence pour créateurs et un lieu de vie pour les habitants. Devant le moulin se trouve le Jardrin de la Reine, créé avec l’aide de l’association du Parti poétique et du directeur du Potager du Roi de Versailles / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Mini-transhumance avec les Bergers Urbains, dont le troupeau de 70 têtes pâture entre le parc Valbon et Paris. Les bergers promeuvent un pastoralisme adapté à la ville / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Les zones humides du parc, le long de la ligne de tramway T11, dite « tangentielle Nord ». Le parc Georges-Valbon fait partie du seul réseau de parcs urbains labellisés « Natura 2000 » en Europe / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Du plus ancien aéroport de Paris, situé aux portes du Parc, s’échappent les effluves de kérosène / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
L’A1 traverse et sépare Saint-Denis, La Courneuve, Le Bourget. La Seine-Saint-Denis est le département des grandes infrastructures et servitudes de Paris : routes, nœuds ferroviaires, entrepôts, aéroports… / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
L’habitat pavillonnaire s’est développé au Bourget et dans les communes voisines de Drancy et du Blanc-Mesnil à partir du le début du XXe siècle, le long des voies ferrées / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Chantier de la gare du Bourget sur la future Ligne 16 du Grand Paris Express. A terme, il y aura un chantier à chaque kilomètre (construction d’un puits d’évacuation, ouvrages techniques etc.), créant un paysage de chantier éphémère / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris
Face au chantier du Grand Paris Express, dans l’ancien quartier industriel du Bourget / © Jéromine Derigny pour Enlarge your Paris

A lire : « Les eaux du pouvoir », balade de Versailles à Trappes