Balades
|

Balade dans le Grand Paris enguirlandé

Le château de Vaux-le-Vicomte se met sur son 31 pour les fêtes de fin d'année / © Vaux-le-Vicomte
Le château de Vaux-le-Vicomte se met sur son 31 pour les fêtes de fin d’année / © Vaux-le-Vicomte

Qui dit Noël dit illuminations. Cette année encore, le Grand Paris s'est bien fait enguirlander. Du château de Vaux-le-Vicomte au parc de Saint-Cloud, la rédaction d'Enlarge your Paris vous a sélectionné quatre lieux pour des promenades scintillantes.

Enlarge your Paris et Transilien SNCF s’associent pour vous faire découvrir l’Île-de-France avec #Cpasloinentrain

Vaux-le-Vicomte, ce n’est pas Versailles mais presque

Un Noël fastueux qui en met plein les yeux : voilà le programme du château de Vaux-le-Vicomte (Seine-et-Marne) pour les fêtes de fin d’année. Pas de doute, Nicolas Fouquet, propriétaire des lieux et surintendant des finances du Roi-Soleil, aurait apprécié les festivités organisées dans son ancien chez-lui avec des guirlandes lumineuses par milliers dans les jardins, des balades en calèche, des animations en clins d’œil à Molière, et, clou du spectacle, une projection immersive du Bourgeois Gentilhomme sur les 1 000 m² de murs et de coupole du Grand Salon. Quand on vous dit fastueux…

Infos pratiques : « Vaux-le-Vicomte en fête » au château de Vaux-le-Vicomte, Maincy (77). Jusqu’au 31 décembre. Du mercredi au dimanche de 10 h à 18 h jusqu’au 17 décembre, tous les jours de 10 h à 18 h du 17 au 31 décembre et de 10 h à 16 h 30 les 24 et 31 décembre (fermé le 25 décembre). Tarifs : 22 € (plein tarif), 17,50 € (6-17 ans et étudiants), 16 € (visite uniquement des jardins), gratuit pour les moins de 3 ans. Accès : gare de Melun (RER D et ligne R) puis navette Châteaubus les week-ends jusqu’au 18 décembre et tous les jours du 19 au 31 décembre (horaires et réservation ici). Plus d’infos sur vaux-le-vicomte.com

Une faune lumineuse au Jardin des plantes

Cette année encore, le Jardin des plantes à Paris (5e) met en lumière la biodiversité, au sens propre comme au sens figuré. Avec « Mini-mondes en voie d’illumination », il met en scène une nouvelle promenade nocturne et immersive en compagnie de l’infiniment petit à la rencontre des petites bêtes qui peuplent les prairies, les mares et les forêts mais aussi notre propre corps. Plus d’une centaine de structures lumineuses inédites, épousant la silhouette longiligne d’un mille-pattes ou celle plus dodue du tardigrade (seule espèce connue capable de résister au vide spatial et au manque d’oxygène et que l’on a envoyée sur la lune en 2019), sont à découvrir. Un voyage éclairant que l’on peut compléter en programmant une visite au Muséum d’histoire naturelle qui accueille jusqu’au 23 avril l’exposition Mini-monstres consacrée à ces mêmes petites bêtes qui nous entourent.

Infos pratiques : « Mini-Mondes en voie d’illumination » au Jardin des plantes, place Valhubert, Paris (5e). Jusqu’au 15 janvier. Ouvert tous les soirs de 18 h à 21 h 30 du dimanche au jeudi hors vacances scolaires, de 18 h à 23 h le vendredi et le samedi ainsi que pendant les vacances scolaires (sauf les 24 et 31 décembre). Tarifs : 15 € (plein tarif), 12 € (enfants de 3 à 12 ans). Accès : gare d’Austerlitz (RER C). Plus d’infos sur jardindesplantesdeparis.fr

Un parcours de 2 km haut en couleur au parc de Saint-Cloud

Il est plus grand que Central Park d’une centaine d’hectares. Jusqu’au 9 janvier, le parc de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) propose un parcours lumineux de 2 km (avec des LED 100 % réutilisables) qui vous mènera de la « forêt mystique » à la « piste arc-en-ciel » en passant par le « bois électro », la « rivière imaginaire » ainsi que la « Dame de fer en vue », un belvédère avec vue imprenable sur la tour Eiffel. De quoi aisément atteindre les 10 000 pas par jour recommandés par l’Organisation mondiale de la santé.

Infos pratiques : « Lumières en Seine » au parc de Saint-Cloud, avenue de la Grille-d’Honneur, Saint-Cloud (92). Jusqu’au 8 janvier de 17 h à 23 h. Fermé les lundis et mardis hors vacances scolaires ainsi que les 24 et 31 décembre. Tarif : à partir de 16 €. Accès : gare de Saint-Cloud (ligne L). Plus d’infos sur lumieresenseine.com

Rhizome, l'une des installations de Lumières en Seine au parc de Saint-Cloud / © Lumières en Seine

Rhizome, l’une des installations de Lumières en Seine au parc de Saint-Cloud / © Lumières en Seine

La nuit à Enghien, toutes les façades ne sont pas grises

Elles sont de retour comme chaque année au mois de décembre. Les projections monumentales d’Enghien-les-Bains (Val-d’Oise) ont lieu du 3 décembre au 6 janvier tous les jours de 17 h 30 à 1 h du matin sur les façades de l’église Saint-Joseph et de l’hôtel de ville. Pour cette édition, les rênes ont été confiées de nouveau à Damien Fontaine, l’un des orfèvres du « vidéo-mapping », qui a déjà illuminé la citadelle de Belfort, la porte de Damas à Jérusalem et le théâtre du Bolchoï à Moscou. Un spectacle gratuit de toute beauté à apprécier les pieds emmitouflés dans des chaussettes de laine. Pour vous réchauffer, on vous recommande de mettre ces mêmes pieds sous la table du 85 – le restaurant du Grand Hôtel tout près du lac – avec à la carte entre autres un œuf bio crémeux, une mayonnaise allégée fumée, une tombée d’épinard aux noisettes concassées, une brioche toastée avec tataki de thon rouge aux sésames noirs, un kiwi grillé et son condiment à la mangue et une mousseline légère de patate douce. Vous n’allez pas regretter le voyage.

Infos pratiques : projections monumentales dans les rues d’Enghien-les-Bains (95) du 3 décembre au 6 janvier tous les jours de 17 h 30 à 1 h. Gratuit. Accès : gare d’Enghien-les-Bains (ligne H). Plus d’infos sur ot-enghienlesbains.fr. Restaurant Le 85, 85, rue du Général-de-Gaulle, Enghien-les-Bains (95). Ouvert tous les jours. Menus à 35 € (2 plats) et 45 € (3 plats) midi et soir. Tél. : 01 39 34 10 19. Plus d’infos sur hotelsbarriere.com

Projections de Noël sur la façade de la mairie à Enghien / © Enghien-les-Bains
Projections de Noël sur la façade de l’hôtel de ville d’Enghien-les-Bains / © Enghien-les-Bains

Lire aussi : Le Grand Paris en mode gratuit

Lire aussi : Quatre expos immersives dans lesquelles se plonger

Lire aussi : J’ai visité la galerie d’art la plus paumée du Grand Paris au milieu des champs