Balades
|

10 parcs et forêts où prendre l’air à moins de 10 km de Paris

L'étang du Trou aux Gants en forêt de Meudon / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
L’étang du Trou aux Gants en forêt de Meudon, la forêt la plus proche de Paris / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

Forêt de Meudon, parc de La Courneuve, forêt de Fausses-Reposes... Autant d'espaces verts à découvrir à moins de 10 km du périphérique alors qu'à partir du 20 mars seules seront autorisées les balades dans un rayon de 10 km autour de chez soi en application du confinement.

Pour être informé chaque vendredi des sorties dans le Grand Paris, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d’Enlarge your Paris

1/ A 6 km de la Porte de Versailles : la forêt de Meudon

C’est la forêt la plus proche de Paris. Avec ses 1000 hectares, soit 150 ha de plus que le bois de Boulogne, ses 16,5 km de sentiers aux pentes parfois abruptes et ses nombreux étangs, la forêt de Meudon (Hauts-de-Seine) possède tous les atouts pour une escapade au grand air. Elle réserve en outre deux curiosités archéologiques : le menhir de la Pierre aux moines, qui serait âgé de plus de 4.000 ans, ainsi que les dolmens du chêne des Missions, installés à la fin du XIXe siècle par des missionnaires bretons. A vous de les trouver. Vous avez jusqu’à 19h maximum.

Infos pratiques : Forêt de Meudon, Meudon (92). Accès : gare de Chaville Rive gauche Ligne N, gare de Meudon Val Fleury RER C. Plus d’infos sur onf.fr

Les dolmens de la forêt de Meudon / © Helloways
Les dolmens de la forêt de Meudon / © Helloways

2/ A 5 km de la Porte de La Villette : le parc Georges-Valbon

On le connaît grâce à la fête de l’Huma. Le parc Georges-Valbon (Seine-Saint-Denis), qu’on appelle également parc de La Courneuve, s’étend sur 410 ha (70 de plus que Central Park) magnifiquement paysagés avec entre autres trois hectares d’aires de jeux pour les enfants ainsi que l’une des plus belles salles de sport à ciel ouvert du Grand Paris, sur les bords du lac principal. Autre de ses particularités, il est le repère des bergers urbains de Clinamen, qui y ont installé leur bergerie.

Infos pratiques :  Parc Georges-Valbon, 55, avenue Waldeck-Rochet, La Courneuve (93). Ouvert tous les jours. Accès : Gare La Courneuve–Aubervilliers RER B puis bus 249 arrêt Cimetière de La Courneuve. Plus d’infos sur parcsinfo.seine-saint-denis.fr

Le parc Georges Valbon / © Guilhem Vellut (Creative commons - Flickr)
Le parc Georges-Valbon à La Courneuve / © Guilhem Vellut (Creative commons – Flickr)

3/ A 7 km de la Porte de Saint-Cloud : la forêt de Fausses-Reposes

La forêt de Fausses-Reposes (Hauts-de-Seine / Yvelines) est sans conteste l’un des plus beaux espaces verts grand-parisiens. Située dans la continuité du parc de Saint-Cloud (voir ci-après), elle s’étend sur plus de 600 hectares jusqu’aux portes de Versailles. Traversée par près de 70km de sentiers qui montent et qui descendent comme en forêt de Meudon (voir ci-avant), elle abrite notamment les étangs de Corot qui inspirèrent le peintre Camille Corot dont ils empruntent le nom.

Infos pratiques : Forêt de Fausses-Reposes, Chaville (92). Gare de Chaville – Rive droite Ligne L et U. Plus d’infos sur onf.fr

La forêt de Fausses-Reposes à Ville-d'Avray (Hauts-de-Seine), 616 ha (26 x le jardin du Luxembourg) accessibles par la Ligne U / © ONF
La forêt de Fausses-Reposes à Ville-d’Avray (Hauts-de-Seine) / © ONF

4/ A 4 km de la Porte d’Auteuil : le parc de Saint-Cloud

On le sait peu, mais le parc de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) affiche 100 hectares de plus que Central Park, soit 460 hectares en tout. Ce que l’on ne sait guère non plus, c’est qu’il offre des panoramas d’exception sur Paris dont un particulièrement dégagé depuis la terrasse de la lanterne, à quelques centaines de mètres de la Cité de la céramique de Sèvres. Photo garantie inratable. 

Infos pratiques : Domaine national de Saint-Cloud, 1 avenue de la Grille d’Honneur, Saint-Cloud (92). Ouvert tous les jours. Accès : Métro Pont de Sèvres Ligne 9, Gare de Sèvres – Ville-d’Avray Lignes L et U  / Tramway T2 arrêt Musée de Sèvres. Entrée gratuite pour les piétons, 3€ pour les deux-roues à moteur, 5€ pour les voitures. Plus d’infos sur domaine-saint-cloud.fr

Le parc de Saint-Cloud, 120ha plus grand que Central Park / © Guilhem Vellut (Creative commons - Flickr)
Le parc de Saint-Cloud / © Guilhem Vellut (Creative commons – Flickr)

5/ A 7 km de la Porte de Vanves : le parc de Sceaux

Avec le parc du château de Versailles (voir ci-dessus), le parc de Sceaux (Hauts-de-Seine) est sans conteste l’un des plus beaux espaces verts du Grand Paris. Ses pelouses gigantesques en font l’endroit idéal pour se prélasser aux beaux jours tandis que ses sentiers dans les bois sont prisés des adeptes du footing. Parmi ses autres atouts on trouve des jardins dessinés par Le Nôtre, un grand canal, un espace conçu par et pour les enfants avec des jeux en bois, un bosquet planté de cerisiers magnifique à admirer au printemps, une orangerie transformée en salle de spectacle, des kiosques pour se restaurer, un château devenu musée ainsi qu’une piscine olympique en extérieur. Ce serait sot de passer à côté du parc de Sceaux. D’autant qu’il est possible de s’y rendre facilement à vélo en empruntant la coulée verte du sud parisien.

Infos pratiques : Parc de Sceaux, avenue Le Nôtre, Sceaux (92). Ouvert tous les jours. Accès : Gare Parc de Sceaux RER B. Plus d’infos sur domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr

Parc de Sceaux / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Le parc de Sceaux / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

6/ A 7 km de la Porte de Châtillon : le domaine de la Vallée aux loups

Des sentiers vallonnés, un arboretum abritant une centaine d’arbres dont un magnifique cèdre bleu pleureur de l’Atlas, de petits jardins à l’anglaise, des plans d’eau romantiques ornés de ponts suspendus et la maison où Chateaubriand commença d’écrire ses fameuses Mémoires d’outre-tombe. Le domaine de la Vallée aux Loups à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) vaut vraiment le détour.

Infos pratiques : Le domaine départemental de la Vallée aux loups, 102 rue de Chateaubriand, Châtenay-Malabry (92). Parc ouvert tous les jours (sauf 1er janvier et 25 décembre). Entrée libre. Accès : Gare de Robinson RER B. Plus d’infos sur vallee-aux-loups.hauts-de-seine.fr

Le domaine de la Vallée au loups à Châtenay-Malabry / © Olivier Ravoire
Le domaine de la Vallée au loups à Châtenay-Malabry / © Olivier Ravoire

7/ A 6 km de la Porte de Clichy : le parc des Chanteraines

A cheval entre Villeneuve-la-Garenne et Gennevilliers (Hauts-de-Seine), le parc des  Chanteraines s’étend sur 75 ha et se divise en trois parcelles/trois ambiances : les Fiancés au Nord (avec un manège, une aire de jeux d’eau et un square pour enfants), les Tilliers au Sud (avec un lac de 9 hectares, une réserve naturelle, une aire de jeux d’eau et un square pour enfants) et entre les deux les Hautes bornes (avec une ferme, un cirque, un centre équestre, des jeux pour enfants, un centre de plongée et une étang). Chacune est généreusement dotée en pelouses, parfaitement entretenues par les jardiniers maison, et sur lesquelles il est possible de se ménager un espace vital largement au-dessus de la moyenne des parcs parisiens. Le bonus : la vue offerte par le belvédère des Tilliers qui permet, quasiment sans tourner la tête, de voir alignés Montmartre, la tour Eiffel et la skyline de La Défense.

Infos pratiques : 46, avenue Georges-Pompidou, Villeneuve-la-Garenne (92). Ouvert tous les jours. Accès : Gare de Gennevilliers RER C / Tramway T1 arrêt Gare de Gennevilliers. Plus d’infos sur hauts-de-seine.fr

Le parc des Chanteraines / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Le parc des Chanteraines / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

8/ A 10 km de la Porte de Clichy : la butte d’Orgemont

Avec sa voisine la butte des Châtaigniers (voir ci-après), la butte d’Orgemont à Argenteuil (Val-d’Oise) offre l’une des vues les plus surprenantes sur le Grand Paris. Un panorama qui se mérite puisqu’il vous faudra avaler au préalable 250 marches ou bien emprunter le sentier qui serpente jusqu’au sommet, à 124 mètres de haut. De là, vous faites face à une carte postale avec devant vous Montmartre, la tour Eiffel, La Défense et le port de Gennevilliers, moins connu mais qui détient tout de même le statut de premier port fluvial français. Une gigantesque pelouse vous sert de balcon vert, idéal pour pique-niquer, taper dans un ballon ou faire du cerf-volant. Transformée en parc depuis 2017, la butte est accessible 7 jours/7 et 24 heures/24. Bientôt LE pèlerinage pour tout bon Grand-Parisien.

Infos pratiques : La Butte d’Orgemont, 176 avenue de Stalingrad, Argenteuil (95). Accès : Gare d’Argenteuil Ligne J puis 2 km de marche. Plus d’infos sur aev-iledefrance.fr

La butte d’Orgemont / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

9/ A 10 km de la Porte de Clichy : la butte des Châtaigniers

Même topo et même panorama que pour la butte d’Orgemont (voir ci-avant) à une nuance près : ce sont cette fois 360 marches qui vous attendent contre 250. Là encore, il est possible de les contourner en optant pour un sentier qui se faufile jusque sur le toit-terrasse de cette grosse bosse accessible 7 jours/7 et 24 heures/24. Au niveau intermédiaire, une grande pelouse sert aussi bien d’aire de pique-nique que d’aire de jeux. Et si vous aimez souffrir, le “Trail des châtaignes” vous fera voir la butte autrement tout en avalant 1.350 mètres de dénivelé positif.

Infos pratiques : La Butte des Châtaigniers, 15 Boulevard Youri Gagarine, Argenteuil (95). Accès : Gare de Sannois Ligne J puis 2 km de marche. Plus d’infos sur aev-iledefrance.fr

Panorama de la butte des Châtaigniers à Argenteuil / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Panorama de la butte des Châtaigniers à Argenteuil / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

10/ A 1 km de la Porte de Bagnolet : le parc Jean Moulin – Les Guilands

1 + 1 = 1. C’est l’équation à laquelle on aboutit en parcourant le parc Jean Moulin et le parc des Guilands, à Bagnolet et Montreuil (Seine-Saint-Denis). Unis par les liens sacrés du mariage, et par un long ruban d’herbe impeccablement entretenu, ces deux enclos de verdure – de 26 hectares tout de même – forment un couple accueillant. Tout d’abord parce qu’ils offrent un lieu de promenade vallonné, fait de sentiers de toutes sortes (en bois, en écorce, en terre, bitumés). Ensuite, car leur pelouses, inclinées ou non, ombragées ou pas, invitent à la détente. Et puis, il y a les classiques. A commencer par les jeux pour enfants. Perchoirs, toboggans et autres chevaux à ressort se trouvent à chaque extrémité du parc, au Sud côté rue des bons plants (Montreuil) et au Nord le long de la rue Charles Delescluze (Bagnolet). Ajouter à cela un étang, deux terrains de foot, une piste d’athlé et une vue panoramique sur Paris ainsi que sur le bois de Vincennes, vous avez le portrait robot du bon parc de famille.

Infos pratiques : Parc Jean-Moulin – Les Guilands, rue de l’épine prolongée, Montreuil (93). Ouvert tous les jours. Accès : Métro Gallieni Ligne 3. Plus d’infos sur parcsinfo.seinesaintdenis.fr

Parc Jean-Moulin - Les Guilands à Montreuil- Bagnolet / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Le parc Jean-Moulin – Les Guilands à Montreuil- Bagnolet / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

Lire aussi : Trois webinaires pour mieux connaître le rôle des arbres et des forêts du Grand Paris

Lire aussi : Les cinq plus grands parcs du Grand Paris à tester

Lire aussi : Vincennes et Boulogne, deux bois qui gagnent à être connus

Voir aussi : La carte des forêts d’Île-de-France accessibles en train

Lire aussi : Faire connaître les forêts du Grand Paris, une information d’intérêt public