Société
|

3 webinaires pour mieux connaître le rôle des arbres et des forêts du Grand Paris

La vue depuis la terrasse du château de Saint-Germain-en-Laye / © Jérômine Dérigny pour Enlarge your Paris
La vue depuis la terrasse du château de Saint-Germain-en-Laye / © Jérômine Dérigny pour Enlarge your Paris

Les arbres sont-ils heureux en ville ? Quel avenir pour les forêts du Grand Paris ? A quoi servent les micro-forêts ? Autant de questions abordées lors de trois webinaires organisés dans le cadre des Rencontres de l'arbre initiées par Enlarge your Paris et la Métropole du Grand Paris, en partenariat avec l'Office national des forêts. Les deux premiers sont à voir en replay ci-dessous. Le troisième aura lieu en Live sur Facebook le 16 septembre. Et vous pouvez vous y inscrire dès maintenant.

Jeudi 1er avril : « Les arbres sont-ils heureux en ville ? »

Tout le monde semble « aimer » la compagnie des arbres, en souhaiter la plantation, en ville comme à la campagne. Si les citadins plébiscitent l’arbre, pour des raisons de plaisir, de lutte contre le réchauffement climatique ou la pollution, les arbres, eux, sont-ils « heureux » en ville ? Le monde urbain est-il un bon environnement pour eux ? Sont-ils bien traités, suffisamment compris et protégés ? Aujourd’hui, le droit considère que les arbres sont des objets. Doit-on le faire évoluer dans le sens de la reconnaissance des arbres comme des êtres ? Autant de questions qui seront abordées lors de ce webinaire inaugural des Rencontres de l’arbre

Participants : Georges Feterman, président de l’association ARBRES, créateur du label des Arbres remarquables et co-auteur de la déclaration des Droits de l’arbreClémence Brunet, diplômée de l’Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts, chargé du « Plan Canopée » en Seine-Saint-Denis ; Vania Dormoy, membre de l’association ANIMA – Fabrique de la Forêt Urbaine, paysagiste, co-créatrice d’une pépinière urbaine et spécialiste des conditions du développement des forêts urbaines ; Augustin Bonnardot, forestier, spécialiste de l’entretien des arbres et de leur statut juridique et administratif  au sein du CAUE de Seine-et-Marne

Jeudi 29 avril : « Choc climatique : quel avenir pour nos forêts ? »

Les Grand-Parisiens vivent dans une métropole entourée d’un chapelet de forêts exceptionnel : 23 % de l’Île-de-France sont recouverts de forêts dont une large partie sont publiques. Or ces forêts, qui reçoivent près de 100 millions de visiteurs chaque année et rendent de nombreux services à la collectivité (production de bois pour l’énergie ou la menuiserie, préservation de la biodiversité…) sont confrontées au changement climatique. Faut-il s’attendre à voir les forêts mourir de soif ou subir des feux estivaux, à l’image de ce que l’on observe sur le bassin méditerranéen ? Dans tous les cas, la transition nous oblige à jeter un autre regard sur ces massifs forestiers, à mieux en comprendre le fonctionnement et les équilibres, pour aussi mieux en préparer l’avenir et les protéger.

Participants : Michel Béal, forestier, directeur de l’agence Île-de-France Ouest de l’Office National des Forêts ; Claire Nowak, forestière à l’Office national des forêts, chargée de la création de la forêt de Pierrelaye sur d’anciennes terres agricoles polluées dans le Val-d’Oise ; Claude Lagarde, forestier et sylvothérapeute ; Juliette Faivre, directrice de l’aménagement de l’Agence des Espaces verts de la Région Île-de-France

Jeudi 16 septembre de 19h à 20h : « Des micro-forêts, pourquoi faire ? »

On parle beaucoup d’elles dans les médias, elles suscitent l’enthousiasme, le scepticisme ou la moquerie : mais qu’est-ce qu’une micro-forêt ? Qu’est-ce que cet engouement dit de notre époque, de notre imaginaire, et du besoin des citadins de voir du vert ? Une ville peut-elle accueillir des forêts ? Débitumer pour planter sera-t-il le mot d’ordre dans les villes du XXIe siècle, confrontées au réchauffement climatique et à l’effondrement de la biodiversité ? 

Participants : Antoinette Guhl, vice-présidente de la Métropole du Grand Paris ; les fondateurs de l’association Boomforest, qui plantent des micro-forêts dans les Grand Paris ; Béatrice Rizzo, experte en arboriculture urbaine à la Ville de Paris ; et Serge Muller, professeur du Muséum national d’Histoire naturelle, responsable scientifique de l’herbier national. 

Infos pratiques : diffusion en direct sur Facebook jeudi 16 septembre de 19h à 20h. Inscription gratuite sur la page de l’événement

Ces webinaires sont proposés dans le cadre des Rencontres de l’arbre, un cycle de webinaires, de balades et de plantations conçu par le média Enlarge your Paris avec la Métropole du Grand Paris et l’Office national des Forêts

Lire aussi : « Plus il y a d’arbres en ville mieux l’on se porte »

Lire aussi : « Le changement climatique va transformer la forêt et le paysage franciliens »

Lire aussi : Faire connaître les forêts du Grand Paris, une information d’intérêt public

Lire aussi : « Ce que le confinement a souligné profondément, c’est une envie de nature »

Voir aussi : La carte des forêts d’Île-de-France accessibles en train

Lire aussi : « Les forêts publiques représentent 91.000 terrains de foot en Île-de-France »