Société

|

1.200 places de parking relais aux portes de Paris pour les travailleurs franciliens

© Bobo Boom (Creative commons - Flickr)
Parking souterrain / © AdminofPlayGroup (Creative commons – Flickr)

A partir du 1er décembre, 1.200 places supplémentaires seront accessibles dans onze parkings aux portes de Paris pour permettre aux banlieusards qui travaillent intra-muros de déposer leurs voitures et de terminer leur trajet en transports en commun.

 

Alors que des études vont être menées en vue de piétonniser les quatre premiers arrondissements de Paris, la Ville a annoncé ce 19 novembre la création de 1.200 places supplémentaires de parkings relais aux portes de la capitale afin de permettre aux automobilistes franciliens d’y laisser leurs voitures et de terminer leur trajet en transports en commun. Disponibles à partir du 1er décembre, ces places seront accessibles moyennant un abonnement mensuel de 75€, soit l’« équivalent de deux jours de stationnement en parking souterrain » précise la mairie. Un dispositif destiné aux Franciliens possédant un passe Navigo et ne s’appliquant que pour des trajets quotidiens domicile-travail entre 5h30 et 23h59. Les bénéficiaires ne pourront ainsi entrer et sortir du parking qu’une fois par jour. Les parkings concernés sont Porte de Champerret (17e / 100 places), Porte de Saint-Ouen (17e / 50 places), Porte de Saint-Cloud (16e / 150 places), Foch (16e / 150 places), Bibliothèque François-Mitterrand (13e / 200 places), Charlety-Coubertin (16e / 60 places), Bercy Saint-Emilion (12e / 200 places), Marigny-Vincennes (Val-de-Marne / 30 places), Porte d’Orléans (14e / 40 places), Université Diderot (13e / 200 places), Bercy Seine (12e / 40 places).

 

A lire : Les autoroutes urbaines, futures espaces publics du Grand Paris ?