Artdevivre

|

Rendez-vous en terre inconnue… dans le 77

Parce que nous connaissions 7 sur 7 mais pas le 77, nous sommes partis à sa rencontre le temps d'un week-end bien guidés par Visit Paris What Else. Carnet de voyage dans l'Est grandparisien.

Blandy, c’est fort de château

Il était une fois un château fort devenu tour à tour résidence, ferme, ruine et qui depuis une vingtaine d’années renaît de ses cendres. Cette histoire, vous l’entendrez bien mieux racontée en allant à Blandy-les-Tours où se dresse une petite merveille d’architecture médiévale fraîchement restaurée par le département et devenue place forte artistique avec au programme du théâtre, des concerts, du cinéma, du cirque, etc.

L’adresse : Château de Blandy-les-Tours, place des Tours, Blandy-les-Tours
Pus d’infos sur www.chateau-blandy.fr

 

Château de Blandy-les-Tours © Steeve Stillman
Château de Blandy-les-Tours © Steeve Stillman

 

Un refuge d’altitude en forêt de Fontainebleau

Là où il y a des montagnards, il y a des refuges. L’auberge de la Dame Jouanne à Larchant n’échappe pas à la règle. Située à quelques encablures du rocher du même nom, réputé le plus à pic du coin, elle voit défiler les férus d’escalade venus du monde entier. Et puisque l’air de la montagne, même en plaine, ça creuse, elle leur mitonne de bons petits plats maison. A tester avec une cordée de potos.

L’adresse : L’auberge de la Dame Jouanne, Rocher de Dame Jouanne, Larchant
Plus d’infos sur www.ladamejouanne.fr

 

Chalet de la Dame Jouanne en forêt de Fontainebleau © Steve Stillman
Chalet de la Dame Jouanne en forêt de Fontainebleau © Steve Stillman

 

Cliffhanger

Si vous gardez un souvenir ému de Sylvester Stallone escaladant  de gros cailloux dans Cliffhanger, alors il vous faut tenter de l’imiter en commençant par la forêt de Fontainebleau. Là, vous pouvez pratiquer ce que l’on appelle dans le jargon de l’escalade « le bloc », c’est-à-dire grimper sur des rochers sans corde ni mousqueton.  Un code couleur vous informe de la difficulté de l’ascension : blanc pour les enfants, jaune pour facile, orange pour un peu moins facile, bleu pour plus facile du tout et rouge pour les cousins de spiderman. Il vous suffit ensuite de choisir parmi les nombreux spots dont certains aux noms fantaisistes comme le diplodocus, le cul de chien ou l’éléphant. En ce qui nous concerne, nous nous sommes frottés aux rochers du Mont Ussy avec un sherpa de chez Globe Climber. Un moment (g)ravissant.

La carte des sites d’escalade en forêt de Fontainebleau : www.onf.fr/outils/loisirs/20100726-094744-302388/++files++/10
Initiation à l’escalade en forêt de Fontainebleau avec Globe Climber à partir de 149 euros pour 2 personnes (tarif comportant la location des chaussons d’escalade et des tapis pour amortir les chutes, au cas où…)
: www.globeclimber.com

 

Rochers du Mont Ussy à Fontainebleau / © Steve Stilmann
Rochers du Mont Ussy à Fontainebleau / © Steve Stilmann
Rochers du Mont Ussy à Fontainebleau / © Steve Stilmann
Rochers du Mont Ussy à Fontainebleau / © Steve Stilmann

 

Parce que je le Vaux bien 

De mai à octobre à Vaux-le-Vicomte, on coupe l’électricité les samedis soirs et on allume les bougies. Cela donne « Les soirées aux chandelles » avec au total 2.000 flammettes qui éclairent les jardins de l’ancienne demeure de Nicolas Fouquet, surintendant des finances du temps de Louis XIV. Même mort depuis plus de 300 ans, ce dernier sait recevoir, et c’est donc par un feu d’articifice que se clôture immanquablement chacune de ces nuits magiques (© Catherine Lara).

Les soirées aux chandelles de Vaux-le-Vicomte, de mai à octobre chaque samedi soir de 17h à minuit (c’est fini pour cette année mais rendez-vous l’an prochain…) : www.vaux-le-vicomte.com/decouvrir/visitez-aux-chandelles
Tarif : 19,50 euros
L’adresse : Vaux-le-Vicomte, Maincy

 

Vaux-le-Vicomte / © Vaux-le-Vicomte
Vaux-le-Vicomte / © Vaux-le-Vicomte

 

Si Loing si proche

Si en tant que cycliste vous étouffez dans la jungle des couloirs de bus, essayez la cohabitation avec les péniches le long du canal du Loing. Pour une petite balade d’une heure, on vous suggère la portion entre Moret-sur-Loing et Episy. Et pour louer une bécane, on vous recommande vigoureusement Les cyclos du Loing à Moret-sur-Loing qui propose des biclous aux selles confortables 100 % Made in France. Ça ne gâche rien.

L’adresse : Les cyclos du Loing, 12 Rue Eugène Moussoir, Moret-sur-Loing / www.lescyclosduloing.fr

Canal du Loing / © Steve Stilmann
Canal du Loing / © Steve Stilmann
Canal du Loing / © Steve Stilmann
Canal du Loing / © Steve Stilmann

 

Resto, goulot, dodo

Dans le 77, aux 5 à 7 on préfère les cinq assiettes.  Nous avons pu tester deux excellentes tables, le Martingo à Bourron-Marlotte et le Sauvage à La Ferté-Gaucher. Deux styles très différents mais la même envie, cuisiner des produits locaux. Et à chaque fois une belle carte des vins.

Tout ça donne l’impression que nous avons passé 48 heures sans dormir. Nous aurions pu. Néanmoins, comme nous ne savions pas si vous êtiez aussi endurants que nous, on a cru bon faire connaissance avec la literie du château des Moyeux. La bâtisse, posée au milieu d’un parc de 30 hectares, propose deux gîtes, l’un pour dix personnes et l’autre pour six. Si vous préférez dormir sous le même toit que le châtelain, vous pouvez aussi opter pour l’une des quatre chambres du châtio. 

Le Martingo, 59 Rue du Général de Gaulle, Bourron-Marlotte / www.le-martingo-bourron-marlotte.frLe Sauvage, 27 Rue de Paris, La Ferté-Gaucher / www.hotel-du-sauvage.com
Gîte du château des Moyeux, La Chapelle-Rablais / www.chateau-des-moyeux.com/gite-hebergement-groupe-77

 

Le Martingo à Bourron-Marlotte / © Steve Stillman
Le Martingo à Bourron-Marlotte / © Steve Stillman
Le Martingo à Bourron-Marlotte / © Steve Stillman
Le Martingo à Bourron-Marlotte / © Steve Stillman
Restaurant du Sauvage à la Ferté-Gaucher / © Restaurant du Sauvage
Le Sauvage à la Ferté-Gaucher / © Le Sauvage
Restaurant du Sauvage à la Ferté-Gaucher / © Dolorès
Le Sauvage à la Ferté-Gaucher / © Dolorès
Restaurant du Sauvage à la Ferté-Gaucher / © Dolorès
Le Sauvage à la Ferté-Gaucher / © Dolorès
Gîte du château des Moyeux / © Steve Stillman
Gîte du château des Moyeux / © Steve Stillman
Gîte du château des Moyeux / © Steve Stillman
Gîte du château des Moyeux / © Steve Stillman
Le château des Moyeux / © Steve Stillman
Le château des Moyeux / © Steve Stillman

 

Bonus tracks

Etant donné qu’on a déjà été très bavards, on clôt ce récit de voyage par quelques photos glanées tout au long de la route.

 

Moret-sur-Loing / © Steve Stillman
Moret-sur-Loing / © Steve Stillman
Moret-sur-Loing / © Steve Stillman
Moret-sur-Loing / © Steve Stillman
Moret-sur-Loing / © Steve Stillman
Moret-sur-Loing / © Steve Stillman
Forêt de Fontainebleau / © Steve Stillman
Forêt de Fontainebleau / © Steve Stillman
La Seine à Fontaine-le-Port / © Steve Stillman
La Seine à Fontaine-le-Port / © Steve Stillman
La Seine à Fontaine-le-Port / © Steve Stillman
La Seine à Fontaine-le-Port / © Steve Stillman
Lagny-sur-Marne / © Steve Stillman
Lagny-sur-Marne / © Steve Stillman