Société

|

A l’assaut de la cordillère du Grand Paris

Tout est possible en banlieue, même l’alpinisme. Ce week-end, les sherpas de l’association A travers Paris organisent le tour des panoramas franciliens, un trek de 75 km autour de Paris qui reliera 8 (mini) sommets. Tout commencera le samedi dès 7 heures du matin à 162 mètres d’altitude sur le Mont Valérien, l’un des points culminants de Paris extra-muros offrant une vue imprenable sur Paris intra-muros déjà vantée dans un reportage d’Enlarge your Paris. Puis, 36 heures durant, le cortège transhumera entre le Moulin d’Orgemont à Sannois (95), le parc de La Courneuve (93), la butte Bergeyre à Paris (19e),  la tour Signal de Romainville (93), le parc des Carrières à Fontenay-sous-Bois (94), le parc des Hautes bruyères à Villejuif (94), la terrasse de Meudon pour finir le dimanche à 15 heures au point de départ, au Mont Valérien. Pas de bivouac prévu mais des relais toutes les 4 heures. Après une telle odyssée, le Grand Paris vous paraîtra sans doute plus familier.

Photo : panorama du Mont Valérien à Suresnes

 

DR

 

Voici les étapes et les différents tronçons de la promenade : 
 
Samedi, 07h : 
Départ au petit jour du Fort du Mont Valérien à Suresnes. Forteresse à la hauteur du grand départ de notre chemin de ronde à l’assaut des panoramas franciliens. Lever de soleil plein est sur Paris, regards vers le levant…
 
Samedi, 11h : 
On profitera des vues depuis la Terrasse de Meudon, après avoir traversé le parc de Saint Cloud. On comprendra ensemble pourquoi les demeures des princes sont toujours au sommet…
 
Samedi, 15h : 
Depuis le Parc des Hautes Bruyères à Villejuif, en surplomb de l’A6, on verra comment les remblais du Grand Paris créent une nouvelle topographie, un nouveau relief. 
 
Samedi, 19h : Coucher de soleil plein ouest sur Paris depuis le Parc des Carrières à Fontenay sous Bois
 
Samedi, 23h : 
Plateau de Romainville, Corniche des Forts. On passera au pied du Signal de Romainville, repère visuel pour toute la région, plus visible encore que la Tour Eiffel. On s’interrogera sur ces symboles visuels qui nous servent de repère au quotidien. Quels sont les points de repères des franciliens? Dernières lueurs du soir… avant de plonger dans les pénombres de la marche nocturne… 
 
 
Dimanche, 03h : 
La lune nous accompagne jusqu’à la Butte Bergeyre, en passant par la Butte du Chapeau Rouge, Belleville et peut-être Montmartre si vous n’avez pas peur des clichés. Un passage par Paris durant la traversée : peuvent ainsi se joindre à nous les fêtards parisiens ! Un after promenade, ça vous dit? 
 
Dimanche, 07h. Petit déjeuner au Parc de La Courneuve. Le soleil levant illumine la banlieue Est. Du haut du Parc, la vue est belle. Du haut des tours de logement voisines, la vue doit être pas mal aussi… Et les habitants peuvent ainsi prendre de la hauteur. 
 
Dimanche, 11h : 
Premier apéro au Moulin d’Orgemont à Sannois.
 
Dimanche, 15h. Le rythme de marche se ralentit, l’arrivée approche. Depuis les Terrasses de Nanterre on a une double vue vers les coteaux de la Seine, et vers Paris et l’axe royal. 
 
Dimanche, 19h :
Retour à la case départ, deuxième apéro au Fort du Mont Valérien à Suresnes. Nous sommes arrivés, le tour est terminé, la boucle est bouclée !