Culture

|

Quatre choses que vous n’auriez pas pensé faire à Orly

Bien qu'il soit fréquenté par 30 millions de voyageurs chaque année, l'aéroport d'Orly n'est pas un lieu où l'on s'imagine planifier ses sorties. On vous prouve le contraire.

 
Le musée Delta à Athis-Mons / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Le musée Delta à Athis-Mons / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
 

Balcon avec vue sur les avions (Orly / Val-de-Marne)

« Je m’en vais dimanche à Orly. Sur l’aéroport, on voit s’envoler des avions, pour tous les pays, tout l’après-midi. Y’a de quoi rêver ». Comme le chantait Gilbert Bécaud, l’aérogare d’Orly, inaugurée en 1961, est le belvédère idéal pour admirer le ballet des avions sur le tarmac. Direction pour ce faire le 4ème étage du terminal Sud où la terrasse panoramique, végétalisée et vitrée, a rouvert au public. Une fois repu d’atterrissages et de décollages vers des contrées lointaines, accordez-vous une escale au café-restaurant CUP, décoré de trois fresques du street artiste Da Cruz, figure du 19ème arrondissement. Même si les prix picotent un peu, l’endroit vaut le détour et permet d’échapper aux éternelles grandes chaînes.

Infos pratiques : Aéroport d’Orly, Orly (94). Ouvert tous les jours. Accès : Gare de Pont de Rungis – Aéroport d’Orly RER C, Tramway T7 arrêt Aéroport d’Orly. Plus d’infos sur parisaeroport.fr

La terrasse panoramique de l'aéroport d'Orly / © Mona Prudhomme pour Enlarge your Paris
La terrasse panoramique de l’aéroport d’Orly / © Mona Prudhomme pour Enlarge your Paris

Cockpits à louer (Thiais, Val-de-Marne)

Parce que vous n’avez peut-être pas d’ami possédant un avion et qui en plus accepte de vous le prêter, on a trouvé un moyen pour que vous puissiez vous envoyer en l’air tout en restant les pieds par terre. A quelques encablures des pistes d’Orly, vous prenez les commandes au choix d’un Airbus A320 ou d’un avion de chasse F35, la perle du constructeur américain Lockheed Martin, capable notamment de décoller et d’atterrir à la verticale et qui cote à l’argus entre 700 millions et 1 milliard d’euros. Si le simulateur d’Airbus colle au plus près de la réalité – la cabine de pilotage est reproduite à l’identique et la simulation correspond à 97% à ce qui se passe dans le cockpit d’un véritable avion de de ligne -, celui du F35 prend davantage de liberté. « Nous sommes ici dans le ludique, explique James Guitton Baudens, responsable du centre Aviasim Orly. Je suis pilote de ligne depuis 35 ans et j’ai raté deux décollages en l’essayant chez le fabricant à 85% du vrai ! » . Roger !

Infos pratiques : AviaSim Paris Orly Belle Epine, centre commercial Belle Epine, tour Europa, avenue de l’Europe, Thiais (94). Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h. Tarifs : à partir de 99€ pour 40mn de vol et 20mn de briefing. Accès : Tramway T7 arrêt La Belle Epine. Plus d’infos sur www.aviasim.com

Simulateur d'Airbus A320 à Orly / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Simulateur d’Airbus A320 à Orly / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

 

Dans les coulisses de l’aéroport d’Orly (Athis-Mons / Essonne)

L’aéroport d’Orly est un monde parallèle où transitent chaque année près de 30 millions de voyageurs mais dont les coulisses sont fermées à double tour. Pour y pénétrer, il vous faut vous glisser dans l’une des visites guidées organisées par la Maison de l’environnement et du développement durable de l’aéroport Paris-Orly. A bord d’un minibus, vous accédez au Saint des saints, la zone de sûreté à accès réglementé, pour un tour des pistes au plus près des avions durant deux heures. 

Infos pratiques : Visite de l’aéroport d’Orly organisée par la Maison de l’environnement et du développement durable de l’aéroport Paris-Orly, rue du Musée, Athis-Mons (91).Tarif : 5€. Accès : Tramway T7 arrêt Porte de l’Essonne. Tél. :01 49 75 90 70. Réservation et informations sur exploreparis.com ou sur entrevoisins.org

Visite des pistes de l'aéroport d'Orly / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Visite des pistes de l’aéroport d’Orly / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

Cimetière d’éléphants volants (Athis-Mons / Essonne)

C’est un cimetière d’éléphants gardé par des passionnés d’aviation au bout des pistes d’Orly et qui abrite entre autres l’un des 18 Concorde encore entier dans le monde. Le Musée Delta est le genre d’endroit insoupçonnable qui permet à ceux qui en ont toujours rêvé de grimper à bord de la Rolls des avions de ligne qui reliait Paris à New York à environ 2.400 km/h, soit deux fois la vitesse du son. Un luxe désormais abordable puisqu’il vous en coûtera 5€ contre 30.000 francs à l’époque. 

Infos pratiques : Musée Delta, 1 avenue Bernard Lathière, Athis-Mons (91). Ouvert le mercredi et le samedi de 14h à 18h, le dimanche de 14h à 18h d’avril à juillet. Tarifs : 5€ (plein tarif), 2€ (enfants de 5 à 12 ans), gratuit pour les moins de 5 ans. Accès : Tramway T7 arrêt Porte de l’Essonne. Plus d’infos sur museedelta.wixsite.com/musee-delta

Le Concorde au musée Delta à Athis-Mons / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Le Concorde au musée Delta à Athis-Mons / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

 

A lire : Rando zen sur les bords de Marne