Culture
|

Le fort d’Aubervilliers transformé en place forte culturelle en juillet

Le fort d'Auberviliers durant le festival de street art In Situ en 2014 / © Grand Paris Aménagement
Le fort d’Aubervilliers durant le festival de street art In Situ en 2014 / © Grand Paris Aménagement

Il a accueilli les premières fêtes hip-hop il y a 40 ans. Habituellement fermé au public, le fort d'Aubervilliers s'anime jusqu'à fin juillet avec le festival "L'été au fort".

S’il est du genre plutôt discret, le fort d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) force sa nature en ce mois de juillet et ouvre les portes de son enceinte fortifiée au public. Construit en 1843 avec 16 autres forts pour protéger Paris des invasions ennemies, il accueille le festival « L’été au fort », concocté par l’association Villes des musiques du monde. Jusqu’au 27 juillet, les temps forts vont s’enchaîner dans ce lieu où s’improvisèrent les premières fêtes hip-hop il y a 40 ans et qui doit voir éclore un éco-quartier au cours des prochaines années.

Marché de créateurs et bal hip-hop

Au programme un marché de 80 créateurs (6 et 7 juillet), la retransmission en plein air de la finale de la Coupe du monde de foot (7 juillet), un concert exceptionnel de rock kabyle (7 juillet), un grand magasin gratuit (14 juillet), un bal aux accents africains (14 juillet), 24 heures complètement folles avec le collectif Alter Paname (20 juillet), un après-midi consacré aux sports urbains (27 juillet) ainsi qu’un bal hip-hop (27 juillet). Durant tout le mois, vous pourrez également vous plonger dans les clichés du photographe Marc Pataut. Agrandis au format d’affiches, ils racontent l’histoire militante et sociale de la Seine-Saint-Denis entre 1985 et 1995. Trop fort ce fort.

Infos pratiques : Festival « L’été au fort » au fort d’Aubervilliers, 174 avenue Jean Jaurès, Aubervilliers (93). Accès : Fort d’Aubervilliers Ligne 7. Plus d’infos sur villesdesmusiquesdumonde.com 

A lire : Aubervilliers, la culture sous toutes ses coutures