Culture

|

Poussez la porte d’un univers métaphysique à Ivry

Exposition "ça va Pluto bien" de Jacqueline Dauriac à la galerie Fernand Léger à Ivry / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Exposition « ça va Pluto bien » de Jacqueline Dauriac à la galerie Fernand Léger à Ivry / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

Avec "ça va Pluto bien", la plasticienne Jacqueline Dauriac vous plonge dans une atmosphère étonnante jusqu'au 17 mars à la galerie Fernand Léger.

 

Sonnez, car il faut sonner pour entrer dans la galerie Fernand Léger à Ivry (Val-de-Marne). Avancez, puis descendez les marches de l’escalier blanc, surplombé d’un miroir de bonne taille à tête de Pluto. Jusqu’ici, ça va plutôt bien. Dans le couloir, un Mickey se cogne de joie à la surface d’un écran HD qui joue en boucle et à tue-tête le célèbre générique du dessin animée des années 30. La mélodie est entêtante, elle ressuscite des rires de gosses, elle colle aux basques comme de vieux souvenirs. J’avance vers un premier sas ; c’est une grande pièce à double totem. Les murs blancs sont teintés de rose, atmosphère rendue glaçante par le souffle pâle d’une ventilation industrielle venue du nord. Mickey is dead, bonjour Madame Dauriac.

Une exposition à vivre à deux

Jacqueline Dauriac travaille sur les perceptions visuelles et auditives, sur la géométrie des formes et de l’espace. Au cours de sa carrière de plasticienne, elle a investi des parkings, des jardins et des docks. L’espace est donc l’un des acteurs principaux de l’exposition. Comme la couleur, qui habille les pièces, et les formes géométriques, qui ponctuent le rythme d’une visite à effectuer d’un pas ralenti. Une série de baisers réduits à leur plus simple expression s’aligne sur un mur. Certains sont destinés, signés, datés. D’autres remplissent une mission ou une fonction, à la croisée entre le symbole glamour, la forme pure, la tâche de couleur.

J’avance prudemment dans cet espace métaphysique dont on a l’air de vouloir vous confier les clés. En fait, certaines pièces semblent conçues pour que l’on vienne y jouer à deux. En vis à vis. Zut, je suis seul, je ne peux que constater le potentiel ludique de l’installation et l’intention de l’artiste. Entre les jeux de regards, la traversée des miroirs et les jeux de traverses, Jacqueline Dauriac, que l’on sait proche de Buren, parle d’un art sans objet et c’est l’implication du “regardeur” qui donne corps à la proposition. Un conseil. Venez accompagné.

Infos pratiques : Exposition « ça va Pluto bien » à la galerie Fernand Léger, 93 avenue Georges Gosnat, Ivry-sur-Seine (94). Jusqu’au 17 mars. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h. Entrée libre. Accès : Métro Ligne 7 Mairie d’Ivry, RER C Gare d’Ivry-sur-Seine. Plus d’infos sur fernandleger.ivry94.fr

 

A lire : Les natures mortes prennent vie à Arcueil