Culture
|

Douze façons de profiter du passe Navigo culture

Le Nouveau Théâtre de Montreuil fait partie des plus de 300 lieux qui proposent des avantages aux détenteurs du passe Navigo / © Nouveau Théâtre de Montreuil
Le Nouveau Théâtre de Montreuil fait partie des plus de 300 lieux qui proposent des avantages aux détenteurs du passe Navigo / © Nouveau Théâtre de Montreuil

Depuis le 10 janvier, le passe Navigo offre désormais des avantages dans plus de 300 lieux culturels en Île-de-France. Du Nouveau Théâtre de Montreuil à l'inoxydable villa Savoye de Poissy, la rédaction d'Enlarge your Paris vous souffle douze idées pour en profiter.

Le Nouveau Théâtre de Montreuil : le spectacle vivant est dans la place

Inauguré en 2007, le Nouveau Théâtre de Montreuil (Seine-Saint-Denis) dresse sa belle façade sur la place Jean-Jaurès et constitue, avec le cinéma le Méliès qui lui fait face, un pôle culturel majeur du Grand Paris. Ce centre dramatique national propose une programmation riche où se croisent le théâtre bien sûr mais aussi le cirque, la danse et les performances. À venir du 20 au 27 janvier : « Bachelard Quartet », immersion mélodique dans l’œuvre du fameux philosophe Gaston Bachelard.

Infos pratiques : Nouveau Théâtre de Montreuil, 10, place Jean-Jaurès, Montreuil (93). Accès : métro Mairie de Montreuil (ligne 9). Plus d’infos sur nouveau-theatre-montreuil.com

Sur présentation du passe Navigo : places à tarif réduit

La maison-musée Raymond-Devos : l’antre d’un géant de l’humour

C’était son souhait : l’humoriste Raymond Devos voulait que, à sa mort, sa maison de Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines) devînt (oui, oui, pour lui faire honneur, on a sorti l’imparfait du subjonctif) un musée. S’y déploie une scénographie facétieuse et inventive pour découvrir cet artiste hors normes. De la reconstitution de sa loge à son bureau foutraque, on s’immerge dans son univers qui fait la part belle aux mots et à la fantaisie. Le lieu propose aussi des ateliers d’écriture, histoire de libérer le clown qui est en nous.

Infos pratiques : Maison-musée Raymond-Devos, 10, rue de Paris, Saint-Rémy-lès-Chevreuse (78). Ouvert du mercredi au dimanche. Tarif : 7 € (plein tarif), 4 € (tarif réduit). Accès : gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse (RER B). Plus d’infos sur raymond-devos.org 

Sur présentation du passe Navigo : tarif réduit sur les visites guidées (5 € au lieu de 8 €) et les ateliers d’écriture (15 € au lieu de 20 €)

Le Musée du jouet : pour tous les âges

Aménagé dans un bâtiment aux allures de château fort, le Musée du jouet présente ses collections qui s’étendent de l’Antiquité à nos jours, c’est-à-dire des osselets aux jeux électroniques en passant par les quilles, les lanternes magiques et les trains électriques. Les enfants y découvrent comment on s’amusait aux temps « préhistoriques », autrement dit quand il n’y avait pas d’écrans, tandis que leurs parents découvrent comment l’industrie du jouet s’est développée au XIXe puis au XXe siècle, en lien avec les évolutions sociétales et les bouleversements géopolitiques. Ludique, bien sûr, mais aussi instructif.

Infos pratiques : Musée du jouet, 1, enclos de l’Abbaye, Poissy (78). Ouvert du mercredi au dimanche. Tarifs : 7 € (plein tarif), 5 € (6-25 ans), gratuit pour les moins de 6 ans. Accès : gare de Poissy (ligne J et RER A). Plus d’infos sur ville-poissy.fr

Sur présentation du passe Navigo : tarif réduit

La basilique Saint-Denis : joyau gothique méconnu

C’est une forme d’injustice. Alors que le stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) peut accueillir jusqu’à 80 000 personnes les jours de match, la basilique Saint-Denis n’en reçoit que 130 000 par an. Pourtant, elle est un des plus forts symboles de l’histoire de France puisque pas moins de 42 rois et 32 reines y furent inhumés avant d’être jetés dans la fosse commune par les révolutionnaires. Aujourd’hui encore, on peut y admirer 70 gisants et tombeaux monumentaux parmi lesquels ceux de François Ier, Catherine de Médicis, Louis XVI et Marie-Antoinette. Autre particularité de la basilique, sa flèche, démontée en 1847 après une violente tornade, est actuellement en cours de reconstruction.

Infos pratiques : basilique Saint-Denis, 1, rue de la Légion-d’Honneur, Saint-Denis (93). Ouvert tous les jours. Tarifs : 9,5 € (plein tarif), gratuit pour les moins de 26 ans. Plus d’infos sur saint-denis-basilique.fr

Sur présentation du passe Navigo : tarif réduit

La villa Savoye : quasi-centenaire toujours aussi moderne

Difficile de croire que cette villa est une quasi-centenaire. Imaginée par l’architecte Le Corbusier à l’orée des années 1930, elle reste d’une incroyable modernité et pourrait tout aussi bien avoir été construite avant-hier. Sur pilotis, elle prend la forme d’un grand parallélépipède blanc en béton armé surmonté d’un toit-jardin. Classée monument historique dès 1964, soit du vivant de son auteur – un fait rare –, elle abrite régulièrement des expositions temporaires.

Infos pratiques : villa Savoye, 82, rue de Villiers, Poissy (78). Fermé le lundi. Tarif : 8 € (plein tarif), gratuit pour les moins de 26 ans. Accès : gare de Poissy (RER A, ligne J). Plus d’infos sur villa-savoye.fr

Sur présentation du passe Navigo : tarif spécial

La Villa Savoye à Poissy, oeuvre de Le Corbusier au menu de la balade du 22 septembre / © Sylke Ibach (Creative commons - Flickr)
La villa Savoye à Poissy, œuvre de Le Corbusier au menu de la balade du 22 septembre / © Sylke Ibach (Creative commons – Flickr)

Le Musée de la Maison Fournaise : sur les traces de Renoir

Installé dans l’historique maison Fournaise, guinguette-hôtel où Renoir et Maupassant aimaient séjourner sur l’île de Chatou (Yvelines), le Musée Fournaise alterne les expositions temporaires et les accrochages de ses propres collections. Actuellement, vous pouvez vous plonger dans une expo immersive consacrée à Renoir qui fait notamment appel à la réalité virtuelle. De quoi vous mettre au clair avec l’un des maîtres de l’impressionnisme et motiver les moins muséophiles !

Infos pratiques : Musée de la Maison Fournaise, 3, rue du Bac, Chatou (78). Ouvert du mercredi au dimanche (réservation conseillée). Tarifs : 9 € (plein tarif), 6 € (moins de 18 ans). Accès : gare de Rueil-Malmaison ou Chatou-Croissy (RER A). Plus d’infos sur musee-fournaise.com

Sur présentation du passe Navigo : tarif réduit, 7 € au lieu de 9 €

Le Musée national de la céramique : voyage à travers les siècles

Un biscuit n’est pas forcément comestible et le kaolin ne doit pas être confondu avec un fameux marsupial arboricole : c’est ce que l’on découvre tout au long de la visite du Musée de Sèvres qui retrace l’histoire des céramiques du monde entier, de la préhistoire à nos jours. Raku, faïence, porcelaine, bleu de Sèvres, céladons de Koryo… le parcours dévoile des collections d’une incroyable richesse faisant écho à la production de la manufacture de Sèvres, créée en 1756, où travaillent encore près de 120 artisans d’art.

Infos pratiques : Musée national de la céramique, 2, place de la Manufacture, Sèvres (92). Fermé le mardi. Tarif : 7 € (plein tarif), gratuit pour les moins de 26 ans. Accès : métro Pont de Sèvres (ligne 9) / tramway T2 arrêt Musée de Sèvres. Plus d’infos sur sevresciteceramique.fr

Sur présentation du passe Navigo : visite gratuite des collections permanentes du musée hors période d’exposition temporaire et tarif réduit en période d’exposition temporaire

Le Musée d’art et d’histoire Paul-Éluard : ancien carmel reconverti

Situé dans un ancien carmel à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le musée Paul-Éluard abrite notamment un fonds consacré à la Commune de Paris. En ce moment, vous pouvez y découvrir une exposition consacrée aux arts de l’Islam avec des pièces provenant des collections du Louvre. Dans ce cadre, un atelier calligraphie est proposé samedi 15 janvier. Vous prendrez bien la plume ?

Infos pratiques : Musée d’art et d’histoire Paul-Éluard, 22 bis, rue Gabriel-Péri, Saint-Denis (93). Fermé le mardi. Tarifs : 5 € (plein tarif), 3 € (tarif réduit). Accès : métro Saint-Denis Porte de Paris (Ligne 13) / tramway T8 arrêt Saint-Denis Porte de Paris. Plus d’infos sur musee-saint-denis.com

Sur présentation du passe Navigo : tarif réduit et offres ponctuelles sur les événements, visites, rencontres…

Le musée Jean-Jacques-Rousseau : aux portes de la forêt

Il y a presque 300 ans, le philosophe Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) fuyait Paris, « ville de fumée, de bruit et de boue », pour s’installer à Montmorency. Là, il rédigea quelques-unes de ses œuvres majeures à l’image d’Émile ou De l’éducation. Sa demeure abrite désormais un musée qui lui est consacré ainsi qu’une bibliothèque riche d’environ 30 000 documents (livres, correspondance, études critiques). Comme elle est aux portes de la forêt de Montmorency, vous pourrez méditer cette pensée rousseauiste : « Jamais la nature ne nous trompe ; c’est toujours nous qui nous trompons. »

Infos pratiques : Musée Jean-Jacques-Rousseau, 5, rue Jean-Jacques-Rousseau, Montmorency (95). Ouvert du mardi au samedi de novembre à mars, du mardi au dimanche d’avril à octobre. Tarifs : 5,10 € (plein tarif), 2,60 € (19-25 ans), gratuit pour les moins de 19 ans. Accès : gare d’Enghien-les-Bains (Ligne H) puis 2 km à pied. Plus d’infos sur museejjrousseau.montmorency.fr

Sur présentation du passe Navigo : tarif réduit pour les détenteurs du passe et les personnes qui les accompagnent

L’opéra de Massy : place aux jeunes

Il partage avec l’opéra Bastille son caractère moderne. Seul opéra situé en banlieue parisienne avec l’opéra royal de Versailles, l’opéra de Massy (Essonne), inauguré en 1993, possède une grande salle de 900 places, presque intimiste si on la compare aux 2 745 places de sa cousine parisienne. De sa faiblesse budgétaire – 4 millions d’euros annuels, bien en deçà des grandes maisons d’art lyrique –, l’opéra de Massy a su faire une force. Il met ainsi en avant les jeunes chanteurs français à qui il sert de rampe de lancement. Le célèbre contre-ténor Philippe Jaroussky y a tenu son premier rôle. Enfin, parce qu’il n’aime rien de plus que rendre le spectacle vivant accessible au plus grand nombre, l’opéra de Massy n’hésite pas à mélanger les genres comme avec Room, en mars, qui croise théâtre et cirque.

Infos pratiques : opéra de Massy, 1, place de France, Massy (Essonne). Accès : gare des Baconnets (RER B). Plus d’infos sur opera-massy.com

Sur présentation du passe Navigo : tarif réduit pour tous les spectacles

France Miniature : visitez la France sans quitter l’Île-de-France

Quelle sera votre prochaine destination de vacances ? Si vous n’avez pas encore choisi, France Miniature à Élancourt (Yvelines) vous donne un aperçu des sites à visiter dans l’Hexagone. 2 000 maquettes permettent en quelques minutes de passer de la tour Eiffel aux arènes d’Arles en s’accordant un crochet par le Mont-Saint-Michel.

Infos pratiques : France Miniature, boulevard André-Malraux, Élancourt (78). Réouverture le 9 avril. Tarifs : 24 € (plein tarif), 18 € (4 – 11 ans), gratuit pour les moins de 4 ans. Plus d’infos sur franceminiature.fr

Sur présentation du passe Navigo : tarif réduit

Le château de Rambouillet : maison de campagne

À l’origine forteresse médiévale, le château de Rambouillet devient au fil des siècles la résidence des monarques de passage, hébergeant tour à tour François Ier, Louis XVI ou encore Napoléon Ier. Malgré l’ampleur de son domaine de mille hectares, il ne joue pas dans la même cour que Fontainebleau ou Versailles. Tant et si bien que Louis XVI se sentit obligé de faire construire une laiterie pour que son épouse Marie-Antoinette daigne y venir. Ce lieu raffiné, ouvert à la visite, était censé permettre à la reine de s’isoler pour déguster fromages, crèmes et sorbets de la ferme, ce qu’elle ne fera que deux fois. Autre dépendance étonnante qui elle aussi se laisse admirer, la Chaumière aux coquillages paraît tout droit sortie de la Belle au bois dormant avec ses murs tapissés de coquillages.

Infos pratiques : château de Rambouillet, place du château, Rambouillet (78). Fermé le mardi. Tarif : 9,50 € (plein tarif), gratuit pour les moins de 26 ans. Accès : gare de Rambouillet (ligne N). Plus d’infos sur chateau-rambouillet.fr

Sur présentation du passe Navigo : tarif spécial

Château de Rambouillet / © Laurent Gueneau - CMN
Le château de Rambouillet / © Laurent Gueneau – CMN

Pour profiter des avantages culture du passe Navigo, il suffit de détenir un abonnement Navigo en cours de validité (hors Navigo Jour, Easy et Découverte) à la date de visite de l’établissement culturel puis de le présenter à l’entrée. Plus d’infos sur iledefrance-mobilites.fr

Lire aussi : Faisons du passe Navigo l’instrument de l’identité francilienne

Lire aussi : Voyager local, une autre façon de faire du tourisme

Lire aussi : Quinze sorties pour s’évader autour de Paris sans quitter l’Île-de-France

Voir aussi : La carte des forêts d’Île-de-France accessibles en train