Culture

|

Les chevaux danseurs étoiles de Bartabas reprennent du service à Versailles

La Voie de l'écuyer à l'Académie équestre de Versailles / © Agathe Poupenay
La Voie de l’écuyer à l’Académie équestre de Versailles / © Agathe Poupenay

Certains parviennent à murmurer à l'oreille des chevaux. D'autres à les faire danser. C'est le cas à l'Académie équestre de Versailles dont le spectacle "La Voie de l'écuyer" redémarre le 17 février.

 

Habituellement, les petits rats sont les seules bestioles que l’on trouve dans les corps de ballet. Pas à Versailles (Yvelines), où les chevaux eux-aussi savent faire preuve de grâce. Fondée en 2003 par le célèbre écuyer et metteur en scène Bartabas, l’Académie équestre nationale se présente comme un lieu unique au monde où le dressage est enseigné aux côtés d’autres disciplines comme l’escrime, la danse et le chant. Pour le plaisir des yeux, on peut assister le dimanche à une visite des coulisses accompagné d’une guide conférencière.  Et ce n’est pas tout. L’endroit sert également de lieu de représentation. A partir du 17 février, La voie de l’écuyer reprend du service, un spectacle qui fait se demander si le danseur étoile Rudolf Noureev ne s’est pas réincarné en cheval.

Infos pratiques : « La voie de l’écuyer », Académie équestre de Versailles, avenue Rockefeller, Versailles (78). Les samedis à 18h et les dimanches à 15h. Tarifs : 16 à 25€. Les coulisses de l’Académie, visite le dimanche à 10h30. Tarif : 10 à 15€. Déconseillé au moins de 8 ans. Réservation obligatoire. Plus d’infos sur www.bartabas.fr

La Voie de l'écuyer à l'Académie équestre de Versailles / © Agathe Poupenay
La Voie de l’écuyer à l’Académie équestre de Versailles / © Agathe Poupenay

A lire : Le Grand Paris résumé en huit adresses