Culture

|

Anis gras, centre culturel installé dans une ancienne usine d’anisette à Arcueil

Sentier street art du Grand Paris - Anis Gras à Arcueil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Anis Gras à Arcueil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

Ouvert en 2005, Anis Gras se caractérise par sa programmation inédite. Samedi 31 mars, il s'y jouera une version 2.0 des Lettres persanes avec la venue d'adolescentes iraniennes ayant entamé une correspondance sur les réseaux sociaux avec des adolescentes françaises depuis novembre dernier.

 

Site emblématique de la ville d’Arcueil (Val-de-Marne), reconnaissable à ses belles briques rouges restées intactes depuis le milieu du XIXe siècle, Anis Gras fut pendant longtemps une usine de liqueurs digestives avant de se convertir à la production d’anisette. Après l’alcool, place à la culture et à la création depuis 2005 avec aux manettes l’association ECARTS“Anis Gras, le lieu de l’autre” est désormais reconnu pour sa programmation expérimentale. En plus d’offrir des conditions de résidences chéries par les artistes, le lieu reste à l’écoute des enjeux de notre époque. C’est ainsi que s’y organisent des conférences de l’université populaire d’Arcueil, des scènes ouvertes, du théâtre, des ateliers, (etc.). 

Une version 2.0 des Lettres persanes de Montesquieu

Et ce samedi, Anis Gras propose une rencontre entre Paris et Téhéran avec 1395-2017 Nouvelles lettres persanesDepuis quelques mois, enseignantes et adolescentes françaises et iraniennes se sont lancées dans une correspondance numérique guidée par la compagnie TGV (résidente d’Anis Gras) et le Fanous théâtre à Téhéran. Les échanges ont débuté en novembre dernier par l’envoi de photos illustrant le contenu des sacs à main. Depuis, chaque groupe s’est forgé un imaginaire de la vie de l’autre. Actuellement en France, les Iraniennes sont venues rencontrées leurs correspondantes ainsi que tous ceux qui souhaitent engager le dialogue samedi soir à partir de 19h30.

Infos pratiques : Anis Gras, le lieu de l’autre, 55 avenue Laplace, Arcueil (94). Samedi 31 mars à 19h30, “1395-2017 Nouvelles lettres persanes”. Entrée libre. Plus d’infos sur lelieudelautre.com

A lire : La librairie Zenobi raconte l’histoire des villes à Malakoff