Artdevivre

|

La ferme « agriculturelle » de Saint-Denis ouvre ses portes

Vue aérienne de la ferme urbaine de Saint-Denis / © Parti poétique
Vue aérienne de la ferme urbaine de Saint-Denis / © Parti poétique

En associant culture et agriculture, la nouvelle ferme urbaine de Saint-Denis, qui ouvre ses portes samedi 19 mai, espère montrer que l'on peut cultiver une autre société en s'intéressant à ce que l'on met dans son assiette.

Avec ses 3,7 ha entourés de barres d’immeubles, la ferme urbaine de Saint-Denis ouvre pour la première fois ses portes samedi 19 mai avec un projet innovant mêlant maraîchage et animations pédagogiques. A sa tête, un tandem sélectionné par la ville de Saint-Denis et qui se compose des Fermes de Gally et du collectif d’artistes-apiculteurs du Parti poétique. “Il n’y a pas d’acte plus politique que celui de manger. Il faut faire le lien entre ce que l’on met dans notre assiette et la société que l’on souhaite. Aujourd’hui on externalise notre alimentation, on mange ce que l’industrie nous donne. On devient gros, moche et en plus ça nous coûte cher !”, tonne Olivier Darné, co-fondateur du Parti poétique et qui produit avec ses camarades le Miel Béton, fabriqué en Seine-Saint-Denis et multi-médaillé pour sa pureté. Pour cette journée inaugurale, la programmation, tenue secrète, “vise à démontrer la vocation de la ferme d’être à la fois un centre de production d’art et de nourriture” selon Jean-Philip Lucas, membre du Parti poétique. Samedi 26 mai, jour de la fête de la nature, la ferme accueillera trois pièces de théâtre, un concert d’un violoncelliste ainsi qu’un atelier de masques.

Infos pratiques : La ferme urbaine de Saint-Denis, 112 avenue de Stalingrad, Saint-Denis (93). Portes ouvertes de la ferme samedi 19 mai de 10h à 18h. Plus d’infos sur Facebook

La ferme urbaine de Saint-Denis / © JP Sageot
La ferme urbaine de Saint-Denis / © Jean-Pierre Sageot

 

A lire : Huit friches qui vont vous surprendre dans le Grand Paris