Artdevivre
|

500 raisons de visiter le 93 cet été

Séance d'accrobranche au parc La Courneuve / ©  Conseil départemental de Seine-Saint-Denis
Séance d’accrobranche au parc La Courneuve / © Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

Jusqu'en septembre, la Seine-Saint-Denis organise le Bel été solidaire avec une programmation de plus 500 événements gratuits, des séances de cinéma en plein air dans un parc classé Natura 2000 aux visites guidées du futur village des athlètes des Jeux olympiques de 2024.

Cet article a été écrit en partenariat avec le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

Des séances de cinéma en plein air dans un parc classé Natura 2000, des visites guidées du futur village des athlètes pour les Jeux olympiques de 2024, du karting sur l’ancien site de l’usine PSA, des ateliers pour apprendre les gestes qui sauvent, du sport dans un parc forestier, une exposition de livres animés, de l’accrobranche dans une forêt 7 fois plus grande que le jardin du Luxembourg… C ‘est une programmation de plus 500 événements gratuits qu’a concocté la Seine-Saint-Denis avec Le bel été solidaire pour faire face au contexte qui oblige de nombreux Grand-Parisiens à rester en Île-de-France pour les vacances.

Des microaventures et une piscine éphémère dans un parc plus étendu que Central Park

Pour parer aux éventuelles fortes chaleurs, une piscine éphémère ouvrira à partir du 1er août dans le parc Georges-Valbon à La Courneuve, 70 ha plus grand que Central Park et pourtant encore largement méconnu des habitants du Grand Paris. Et pour être certain de ne pas s’ennuyer, le Comité du tourisme du 93 propose également de nombreuses activités avec le festival L’Eté du canal ainsi que des microaventures comme une balade gourmande à La Courneuve pour découvrir la cuisine indienne ou une rando’kayak sur le canal de l’Ourcq.

Infos pratiques : Toute la programmation du Bel été solitaire est à retrouver sur parcsinfo.seinesaintdenis.fr

Lire aussi : L’Eté du canal, la rue vers l’Ourcq

Lire aussi : La Seine-Saint-Denis explore l’urbanisme sportif pour tous

Lire aussi : Le Canal Barboteur, la péniche culturelle en vogue entre Paris et le 93