Culture

Ropac : la cathédrale de l’art contemporain

A l'étroit dans les galeries d'art parisiennes ? Direction la galerie Ropac avecses nefs d'une dizaine de mètres de haut, théâtre d'extravagances monumentales.

Quatre nefs d’exposition de sept à douze mètres de hauteur sous plafond, des salles lumineuses d’une surface totale de 2000 m2, un espace  dédié au « performig art »… Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’espace Thaddaeus Ropac, à Pantin (93), en jette dès le premier coup d’œil. Normal, vous êtes tout simplement dans la plus grande galerie d’art contemporain de France.

 

Galerie Ropac à Pantin

L’histoire de la chaudronnerie devenue galerie

Située à quelques rues des ateliers des groupes de luxe Hermès et Chanel, cette ancienne chaudronnerie du XIXème siècle a été transformée en centre d’art en octobre 2012 par le célèbre galeriste autrichien Thaddaeus Ropac. A 53 ans, ce parisien de cœur a exposé des artistes du monde entier : le duo Gilbert et George, le plasticien américain Tom Sachs, le Français Jean-Marc Bustamante, le peintre italien Mimmo Paladino… 

 

Galerie Ropac à Pantin

Deux Allemands de renom, le plasticien Anselm Kiefer et le sculpteur Joseph Beuys (décédé en 1986), ont été les premiers à être exposés à Pantin, dans ce magnifique bâtiment de briques, qui ressemble à s’y méprendre à la Briqueterie de Vitry-sur-Seine (94). Et qui n’a rien à envier à sa cousine, la première galerie Thaddaeus Ropac, ouverte en 1990 dans le Marais, à Paris.