Culture

|

L’histoire du graffiti à travers les siècles au château de Vincennes

Le château de Vincennes / © Philippe Berthé - CMN
Le château de Vincennes / © Philippe Berthé – CMN

Jusqu'au 11 novembre, l'expo “Sur les murs, histoire(s) de graffitis” au château de Vincennes s'intéresse au graffiti à la fois comme oeuvre d'art et moyen d'expression libre.

Lors d’un précédent épisode qui nous avait conduit dans le donjon du château de Vincennes (Val-de-Marne), nous avions découvert les inscriptions de soldats allemands détenus durant la Première Guerre mondiale dans l’actuelle salle dédiée aux escape games. Notre curiosité fut alors piquée. Elle est à présent rassasiée grâce à l’expo “Sur les murs, histoire(s) de graffitis” organisée par le Centre des monuments nationaux dans neuf de ses sites. En Île-de-France, c’est le château de Vincennes qui, jusqu’au 11 novembre, nous plonge dans cette histoire. “Ce projet était une véritable enquête. Grâce aux nouvelles technologies, nous faisons sans cesse de nouvelles découvertes. Le graffiti s’immisce partout et à toutes les époques, tantôt comme moyen d’expression libre, revendication ou oeuvre d’art, mais toujours comme une façon de marquer notre passage, de se révéler aux autres”, explique Laure Pressac, commissaire générale de l’exposition.

Laisser une trace pour se raconter, militer ou créer 

En arpentant le château de Vincennes, l’un des plus grands châteaux forts encore sur pied en Europe, tour à tour demeure royale et prison d’Etat ayant détenu entre autres Mirabeau, Sade ou Diderot, on découvre les discrètes inscriptions qui le peuplent. Le parcours se compose également de nombreuses autres écritures rassemblées pour l’occasion et qui mettent en lumière les trois motifs qui poussent leurs auteurs à laisser une trace : se raconter, militer et créer. Du témoignage d’un Juif sur la réalité du camp de Drancy à la description du quotidien d’un interné en hôpital psychiatrique, cette pratique “vandale” révèle ici toute sa valeur cathartique.

Infos pratiques ; Exposition “Sur les murs, histoire(s) de graffitis” au château de Vincennes, 1 avenue de Paris, Vincennes (94). Jusqu’au 11 novembre. Ouverture tous les jours de 10h à 18h jusqu’au 22 septembre puis tous les jours de 10h à 17h jusqu’au 11 novembre. Tarif : 9€, gratuit moins de 25 ans. Accès : Métro Château de Vincennes Ligne 1. Plus d’infos sur chateau-de-vincennes.fr

Graffiti dans le donjon du château de Vincennes / © Romain Veillon - CMN
Graffiti dans le donjon du château de Vincennes / © Romain Veillon – CMN

 

A lire : Le jeu de paume is not dead