Société

|

Le réalisateur Bertrand Vacarisas tire un portrait émouvant de Montreuil

Diffusé à partir du 21 avril sur la TNT, "Demain c'est déjà loin" donne à voir le Montreuil des gueules cassées, à l’écart de la gentrification.

Tournage de "Demain c'est déjà loin" à Montreuil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Tournage de « Demain c’est déjà loin » à Montreuil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

Toucher la vérité demande de filmer des choses simples.” Cette citation du réalisateur Serge Bozon irait comme un gant à Bertrand Vacarisas qui vient de signer, avec Demain c’est déjà loin, un portrait de Montreuil en 52 minutes. Photographe, auteur et documentariste, Bertrand connaît bien le Montreuil des rockers, celui des gueules cassées et des vieux loulous de la banlieue rouge. Vidéaste attitré du groupe Johnny Montreuil, il est arrivé sur le territoire par le haut, du côté des murs à pêches et de la bretelle d’autoroute, là où certains vivent encore dans leurs caravanes, à l’écart de la gentrification.

Le Montreuil de la culture de bars

Demain c’est déjà loin n’a pas pour objet de brosser un portrait exact de la ville, c’est d’ailleurs impossible. Montreuil est par nature plurielle, c’est une ville monde constituée d’une nébuleuse de petits réseaux plus ou moins poreux. Le Montreuil de Bertrand Vacarisas donne aussi bien la parole à des personnages du quotidien qu’aux musiciens qui animent d’habitude la vie culturelle de la cité, parmi lesquels les ronchons du Gommard, les cowboys des balkans d’ Aalma Dili, le blueman René Miller ou Stef Sanseverino. C’est le Montreuil de la culture de bars, le Montreuil chaleureux, métissé et populaire qui s’exprime dans ce film pudique et touchant. Le Montreuil solidaire aussi. Celui de la fanfare Tarace Boulba, qui ouvre grand ses bras à ceux qui rejoignent la troupe, quelle que soit leur situation et leur statut social. “Demain c’est déjà loin” est aussi et peut être avant tout un film sur la liberté. Une liberté qui se paie parfois au prix fort mais dont Bertrand Vacarisas ne montre que l’élan de vie.

Infos pratiques : Demain c’est déjà loin sera diffusé sur ViàGrandParis aux dates suivantes : samedi 21 avril à 23h30, dimanche 22 avril à 20h30, dimanche 29 avril à 21h30. Plusieurs diffusions sont également programmées du 21 avril au 3 mai sur Vià93 (voir la grille sur le site de la chaîne). 

Tournage de "Demain c'est déjà loin" à Montreuil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Tournage de « Demain c’est déjà loin » à Montreuil / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

A lire : Si tu vas à Montreuil, n’oublie pas de…