Société

Les bus cyclistes : vélo, boulot, dodo

L'univers du cycliste ne se réduit pas aux pistes cyclables. La plateforme buscylistes.org permet de partager ses itinéraires vélos pour aller bosser et mieux circuler en ville.

Et si les meilleures pistes cyclables étaient celles que l’on ne voit pas ? Parce qu’en matière de vélo, les cyclistes en connaissent un rayon, Hervé Bellut a eu l’idée de les faire partager leurs itinéraires sur la plateforme buscyclistes.org. Car au royaume de la voiture, la petite reine doit se montrer ingénieuse pour se frayer un chemin sur les routes.

 

 

« Il s’agit d’inciter les gens à adopter le réflexe du vélo. A Paris bien souvent on n’y pense pas. Il existe par exemple un itinéraire que quelqu’un a partagé à La Défense, un quartier pourtant tourné vers la voiture ».

Si Google Map suggère aussi des itinéraires pour les vélos, la force de Bus cyclistes est de ne proposer que des trajets testés et approuvés par des humains. « L’algorithme de Google recherche en priorité les pistes cyclables, quitte à rallonger votre trajet. Surtout, il ne prend pas en compte le caractère agréable d’un tracé. Il est pourtant important d’insister sur la notion de plaisir. »

 

Bus cyclistes

 

Mais Bus cyclistes, c’est aussi un réseau social. Les concepteurs d’itinéraires sont joignables et peuvent renseigner ceux qui voudraient suivre leurs traces, le but ultime étant de faire pédaler les gens ensemble, notamment pour se rendre au travail.  « Chaque week-end, des milliers de pelotons s’organisent pour rouler. Pourquoi ne pas imaginer faire de même en semaine. 15 km à vélo tout seul, cela peut paraître long, mais à plusieurs, cela passe toujours trop vite« .