Culture
|

Plongée dans l’univers des impressionnistes au château d’Auvers

Le château d'Auvers et ses jardins à Auvers-sur-Oise / © Château d'Auvers
Le château d’Auvers et ses jardins à Auvers-sur-Oise / © Château d’Auvers

Qui dit Vincent Van Gogh dit Auvers-sur-Oise, où le peintre a passé les 70 derniers jours de sa vie. Un village dominé par le château d'Auvers où vous pouvez profiter d'une exposition immersive dans l'univers des impressionnistes, mouvement qui a inspiré Van Gogh.

Ce reportage a été réalisé en partenariat avec le château d’Auvers

Ah, Auvers-sur-Oise (Val d’Oise) ! L’Auberge Ravoux qui abrite la chambre de Vincent Van Gogh, l’église et les paysages immortalisés par l’artiste, la maison du docteur Gachet, ami et mécène du peintre, mais aussi le château. Il faut avouer qu’on connaît un peu moins bien cet édifice – pourtant également représenté par Van Gogh – qui surplombe le village. A tort… Edifié au XVIIème siècle par un financier italien, proche de Marie de Médicis, le château connut diverses transformations et plusieurs propriétaires – dont le prince de Conti au XVIIIème siècle – avant de se présenter au visiteur d’aujourd’hui dans ses lignes gracieuses et épurées.

Mais sur cette terre qui vit passer Daubigny, Cézanne, Pissarro et bien sûr Van Gogh, difficile d’échapper au tropisme impressionniste. Aussi l’édifice abrite-t-il un étonnant parcours : « Vision Impressionniste ». Au gré des salles, les murs se parent d’étonnantes installations vidéos et de jeux de lumières pour vous plonger dans une expérience immersive de découverte de ce mouvement pictural. Sous les yeux des visiteurs, les toiles de Manet, Pissaro, Cézanne ou Van Gogh (on y revient toujours) se déploient dans leurs moindres détails, accompagnées d’un commentaire qui fait la part belle aux témoignages des acteurs de cette révolution (lettres, textes critiques, articles de presse…). Le lieu abrite aussi la collection de tableaux du Conseil départemental du Val-d’Oise qui compte notamment des Caillebotte, Monet et Pissarro.

Immersion dans l'univers des impressionnistes dans les salles du château d'Auvers / © Jessica Jeffries-Britten pour Enlarge your Paris
Immersion dans l’univers des impressionnistes dans les salles du château d’Auvers / © Jessica Jeffries-Britten pour Enlarge your Paris

Une exposition en écho à Van Gogh

Jusqu’au 19 septembre, dans le cadre du 40e anniversaire du Festival musical d’Auvers-sur-Oise, le château d’Auvers vous donne également l’occasion de découvrir l’univers de Tony Soulié, artiste appartenant à la « Nouvelle abstraction » française des années 70-80. Peintre, Tony Soulié est également photographe, sculpteur et scénographe. Ce foisonnement se retrouve dans les oeuvres exposées au château. Le rouge ou le jaune éclaboussent des toiles vibrantes, comme un écho aux oeuvres de Land Art que l’artiste a réalisée sur des volcans, du Vésuve aux cratères hawaïens. Adepte de la « photopeinture », il retravaille à l’encre ou à l’acrylique les tirages grand format de clichés pris au cours de ses nombreux voyages. Une immersion dépaysante et qui fait écho à l’élan vital qui parcourt les oeuvres de Van Gogh. 

Une grotte recouverte de coquillages

A ce stade, si le syndrome de Stendhal – provoqué par l’admiration d’un trop grand nombre d’oeuvres d’art – vous guette, direction l’extérieur pour reprendre votre souffle et profiter des élégants jardins à la française. L’occasion d’admirer la collection d’iris mais aussi de roses qu’ils abritent. Accordez-vous un détour par le labyrinthe végétal avant d’aller admirer le nymphée. Edifiée au XVIIème siècle, cette grotte est entièrement recouverte de coquillages – strombes roses, moules ou ormeaux – avec au milieu une fontaine. Sachant qu’il ne reste qu’une douzaine de nymphées en France, il serait dommage de passer à côté.

La saison estivale au château d’Auvers recèle bien d’autres surprises. Concerts dans le cadre du festival d’Auvers-sur-Oise, cinéma en plein air, balade contée avec un âne ou ateliers de pratique artistique… Le sentiment de crouler sous les propositions ne sera pas qu’une impression.

Infos pratiques : Château d’Auvers, Chemin des berthelées, Auvers-sur-Oise (Val d’Oise). Ouvert du mardi au dimanche et jours fériés de 10h à 18h. Accès libre et gratuit au parc et jardin. Tarifs visite château : 12€ (plein tarif), 7,50€ (7 à 17 ans et étudiants). Billet couplé avec l’expo Tony Soulié : 14,50€ (plein tarif), 9,50€ (7 à 17 ans et étudiants). L’exposition Tony Soulié est ouverte du mercredi au dimanche ainsi que les jours fériés de 14h à 18h. Pass sanitaire non obligatoire. Accès : Gare d’Auvers-sur-Oise Ligne H. Plus d’infos sur chateau-auvers.fr

Lire aussi : 100 adresses pour explorer le Vexin, entre Seine et campagne

Lire aussi : Dans les décors du Vexin français, à 70 km du périph’

Lire aussi : Les Champs et la Forêt enchantée, les deux nouvelles destinations du Guide des Grands Parisiens