Balades

|

Le château de Dampierre, le réveil de la Belle au bois dormant

Le château de Dampierre dans le parc naturel de la Haute vallée de Chevreuse / © PNR Chevreuse
Le château de Dampierre dans le parc naturel de la Haute vallée de Chevreuse / © PNR Chevreuse

Oeuvre de Jules Hardouin-Mansart, l'architecte de Versailles, le château de Dampierre va accueillir à nouveau les visiteurs à partir du 30 mars dans ses jardins.

Après trois ans de douce torpeur, le château de Dampierre (Yvelines) va sortir de son sommeil ce 30 mars. Construit au XVIIe par celui qui fut également l’architecte de Versailles, Jules Hardouin-Mansart, l’édifice de style classique est l’un des joyaux du parc naturel de la Haute vallée de Chevreuse (Yvelines). Racheté l’an dernier par Franky Mulliez, fondateur de Kiloutou et classé parmi les 500 plus grandes fortunes de France, le château devrait abriter un musée à l’horizon 2021 et accueillera les visiteurs dans ses jardins dans un premier temps. Vous pourrez ainsi au choix profiter du parc à l’anglaise, sa collection de rhododendrons et de camélias, ses canaux, ses tables de pique-nique et ses aires de jeux naturels, ou bien gambader dans le parc sauvage de 300 hectares lors de « safaris photos » pour épier daims et sangliers. Un salon de thé ouvrira prochainement dans les communs, histoire de faire Dampierre deux coups.  

Infos pratiques : Château de Dampierre, 2 Grande Rue, Dampierre-en-Yvelines (78). Ouvert du 30 mars au 11 novembre et du 21 décembre au 5 janvier de 10h00 à 18h30. Tarifs : 10€ (plein tarif), 7€ (6-17 ans), gratuit pour les moins de 6 ans. Plus d’infos sur domaine-dampierre.com

A lire : Trois balades en forêt de Rambouillet, la forêt deux fois plus grandes que Paris