Artdevivre

|

Voyage au bout de la banlieue

C'est la saison des jolies feuilles mortes mordorées, une époque à balades. On vous a trouvé six virées extra-périphérique. Selon vos goûts, vous pourrez croiser le fantôme de L.F. Céline,  causer voies cyclables entre Saint-Denis et La Défense (et retour) ou discuter justice environnementale et urbanisme. Alors, on réserve vite son voyage. 

21 novembre : Sur les pas de Louis-Ferdinand Céline (Clichy-La Garenne, 92) 

Cette ville, dans « Voyage au bout de la nuit », il l’appelait Rancy : « La lumière du ciel à Rancy, c’est la même qu’à Detroit, du jus de fumée qui trempe la plaine depuis Levallois. Un rebut de bâtisses tenues par des gadoues noires au sol. (…) Là-dedans, c’est nous.» Louis-Ferdinand Céline a vécu à Clichy, mélange d’usines, d’habitats à bon marché, d’un peu d’haussmannien mêlé à du faubourg de misère… Voir où tout ça en est, c’est le sujet d’une balade conférence organisée par le CAUE (Conseil de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement) du 92. Nous, on trouve ça passionnant. 

Infos pratiques : La balade a lieu le 21 novembre de 14h à 17h. Pour avoir les détails sur le lieu de rdv etc., il faut écrire à cette adresse contact@caue92.com 

vélo en banlieue

 

22 novembre : Rando vélo entre St-Denis et La Défense – et retour.

C’est certain, vous comprendrez pourquoi les Hauts-de-Seine ne s’appellent pas autrement. Ca grimpe carrément. Il faudra jouer du braquet pour rejoindre la dalle toute plate de La Défense. Puis retour (25 km en tout). On n’a pas peur ? Alors rendez-vous dimanche sur le parvis de la basilique de Saint-Denis, d’où partira à 13h le flot des vélos. C’est la balade mensuelle de l’assoc Vélo à St-Denis, un collectif qui milite pour la « vélorution » dans le 93. Et si dimanche vous êtes pris d’un doute, sauvez la date du 13 décembre, la balade suivante est intitulée « Le Père Lachaise en chantant » et ça donne vachement envie.

Infos pratiques : La ballade a lieu le 22 novembre de 13h à 17h environ. Pas d’inscription ou de résa, il faut juste un vélo et un gilet jaune fluo. Plus d’infos ici : veloasaintdenis.hautetfort.com

 Le Voyage métropolitain / DR

 

21 & 29 novembre, 5 &  12 décembre : 30 ans après la marche des banlieues, les marches en banlieue.

Depuis un an, les jeunes urbanistes du «Voyage métropolitain» organisent régulièrement des randonnées – ouvertes à tous – dans des lieux reculés, méconnus, incongrus de la grande  couronne. La future banlieue du futur Grand Paris. Ça commence toujours un samedi matin sur un quai de RER, pour une excursion d’une journée avec une quarantaine de marcheurs motivés, à travers cités, champs, ZEP et autres acronymes. Le samedi 21 novembre, on ira de Corbeil-Essonnes à Ris-Orangis, pour voir ce qu’il reste des utopies urbaines… Le 28 novembre, « entre deux eaux », Oise et Seine, une excursion reliera Saint-Ouen l’Aumône et Conflans Saint-Honorine. Le 5 décembre, un voyage spécial COP 21 permettra de rallier Saint-Denis depuis le Bourget : « Entre autoroutes, lignes ferroviaires, grands ensembles et grands équipements, le marcheur se heurte à de nombreux obstacles », annoncent les organisateurs. On peut leur faire confiance…

Infos pratiques : Tous les détails sont sur le site www.levoyagemetropolitain.com. Le nombre de places est limité : inscriptions (asap) indispensables par mail à levoyagemetropolitain@gmail.com A lire sur le web : http://www.liberation.fr/voyages/2015/03/09/j-irai-marcher-en-banlieue_1217232 et https://www.enlargeyourparis.fr/mais-pourquoi-marchent-ils/

 

 

Toxic Tour Detox avec Jade Lindgaard au micro / DR

 

12 décembre : Marcher, c’est militer ! (La Courneuve, 93)

Faire des excursions dans des lieux pollués de Seine-Saint-Denis ? C’est l’idée de quatre militants pour attirer l’attention des médias et des habitants. Jade Lindgaard et trois de ses amis – la philosophe écolo Emilie Hache, le pasteur protestant (et ancien responsable des jeunes chez les Verts) Stéphane Lavignotte et Mathieu Glaymann, ancien élu Verts et associatif multi-causes dans le 93 – ont eu l’idée de s’inspirer des « Toxic tours », un phénomène protestataire né dans les années 90 aux États-Unis dans des quartiers pauvres qui se réveillaient avec des décharges industrielles clandestines et des maladies en pagaille. Aujourd’hui, le mouvement s’est répandu dans le monde entier, Brésil, Bolivie, Afrique du Sud, etc.

Ici, dans le 93, il s’agit de dénoncer les « injustices climatiques » qui frappent particulièrement les zones populaires. Le 12 décembre, dernier jour de COP 21, on dénoncera la pollution atmosphérique liée aux nombreuses autoroutes du 93, avant d’aller respirer un bon coup dans le magnifique parc de la Courneuve. Ah oui, un détail, il faut venir « en tenue de deuil », pour toutes les victimes de la pollution….

Infos pratiques : Rendez-vous à la sortie du RER B la Courneuve/Aubervilliers (sortie principale) à 08H30 le 12 décembre « pour une marche puissante, réparatrice et pacifique. » Contact : toxictour93@rezo.net  et toxictourdetox93.wordpress.com  

 

Sentier des 25 bosses dans la forêt de Fontainebleau / DR

On a aussi une balade 100% sportive sur le sentier des 25 bosses à Fontainebleau, d’où revient notre envoyée spéciale (https://www.enlargeyourparis.fr/les-25-bosses-le-gr20-francilien/) Et si tout ça ne vous suffit pas… il y a d’autres idées de sorties culture en banlieue sur www.enlargeyourparis.fr