Artdevivre

|

Un festival de festivaux

Teufeurs, familles, mélomanes, photographes, à chacun son festival ce week-end dans Paris extra-muros. Découvrez notre sélection concoctée comme chaque semaine avec Que faire à Paris ?

Idée #1 : Faites-vous couler un bain numérique (Enghien, 95)

 C’est une plongée dans l’univers du digital qui vous attend à Enghien (95) à l’occasion de la biennale Les Bains numériques. Ville créative de l’Unesco, la cité balnéaire risque bien de vous surprendre ce week-end avec une succession de performances, des tests de gadgets numériques et un concert électro sur le lac.

Infos pratiques : « Les Bains numériques », jusqu’à dimanche 5 juin à Enghien-les-Bains (95). Le festival est gratuit et se déroule dans plusieurs lieux de la ville. Le programme est à retrouver sur quefaire.paris.fr. Accès : Ligne H gare d’Enghien-les-Bains. En cas de perturbations diverses, possibilité d’opter aussi pour Autolib’

 

Idée #2 : Week-end planant à l’aéroport du Bourget (Le Bourget, 93)

La grand-messe de l’électro sera donnée cette année en l’aéroport du Bourget avec, comme d’habitude, une programmation virevoltante et exigeante. Embarquement à partir de ce soir pour un retour sur terre dimanche.

Infos pratiques : Weather festival, du vendredi 3 au dimanche 5 juin au parc des expositions du Bourget (93). Tarif : à partir de 44 euros. Plus d’infos sur quefaire.paris.fr. Accès : RER B gare Le Bourget puis bus 133 station « comète » ou 30 minutes de marche jusqu’au Parc des expositions du Bourget. En cas de perturbations diverses, possibilité d’opter aussi pour Autolib’.   

 

Idée #3 : De rock et d’air pur (Bois de Vincennes, 75)

Un esprit sain dans un corps déchaîné. Tel pourrait être la devise de « We Love Green » qui débarque samedi et dimanche au bois de Vincennes, pour la première fois. Le festival reste cependant fidèle à l’envie des origines. Côté musique, du rock et de l’électro exigeants : PJ Harvey, LCD Soundsystem, Amon Tobin… Côté citoyen, une scène «Think tank» pour penser un monde durable avec des intervenants de premier plan, à commencer par l’artiste contemporain Olafur Eliasson, concepteur d’une lampe solaire destinée aux populations privées d’électricité. Mais aussi des expositions et des projections sur le réchauffement climatique. Bref, chantez, dansez et conversez engagés !

Infos pratiques : «We Love Green», samedi 4 et dimanche 5 juin, à partir de 13h, à la plaine Saint-Hubert dans le bois de Vincennes (75). Tarifs : entre 45 et 49€ la journée. Plus d’infos sur quefaire.paris.fr. Accès : métro Ligne 8 station Charenton – Ecoles puis 1,3 km de marche (environ 15 minutes du marche)

 

Idée #4 : Le Népal dans l’âme (Bois de Vincennes, 75)

Cette culture délicate est trop rare pour rater une occasion de la découvrir. Samedi et dimanche, dans le cadre exceptionnel de la pagode du bois de Vincennes, le festival du Népal vous emportera au sommet de l’Himalaya. Devant le plus haut bouddha d’Europe, recouvert de feuilles d’or, seront disposées des bougies, symboles de paix. Les curieux pourront s’offrir un objet artisanal qui financera une association humanitaire, apprendre à porter le sari et assister à une vingtaine de spectacles de danse folklorique ainsi qu’à un concert de musique traditionnelle. Les initiés approfondiront leurs connaissances lors des conférences pointues de chercheurs du CNRS. Quant aux plus chanceux, il fera le voyage pour de vrai, car le billet de tombola gagnant lui donnera droit à un aller-retour à Katmandou.

Infos pratiques: « Festival du Népal », samedi 4 et dimanche 5 juin, à partir de 11h, à la pagode du bois de Vincennes, 40 bis route de la ceinture du lac Daumesnil (75). Tarif: 3,50€. Plus d’infos sur maisonculturelledunepal.com. Accès : métro Ligne 8 station Liberté puis 1,2 km de marche (environ 15 minutes)

 

 

Idée #5 : Le rire, l’Espagne, 400 possibilités (Fontainebleau, 77)

Comment les images cherchent-elles à nous faire rire ? Comment les reçoit-on ? Entre vendredi et dimanche, le Festival de l’histoire de l’art de Fontainebleau met un coup de projecteur sur cette émotion positive si communicative. Il se consacre aussi à l’Espagne et à ses créateurs les plus audacieux, de Velazquez à Miro. Au total, un évènement haut en couleur, avec près de 400 conférences, projections, expositions qui s’éparpilleront au sein même du somptueux château Renaissance, un peu partout dans la ville et jusqu’à Milly-la-Forêt. De la beauté, de l’acuité et de la gaité. Il faudrait être difficile pour ne pas trouver son bonheur.

Infos pratiques: «Le Festival de l’histoire de l’art», du vendredi 3 au dimanche 5 juin, à Fontainebleau, Avon et Milly-la-Forêt (77). Gratuit. Plus d’infos sur festivaldelhistoiredelart.com. Accès : Ligne R gare de Fontainebleau – Avon puis bus ligne 1 direction Les Lilas jusqu’à l’arrêt « Château »

Château de Fontainebleau / Crédit : Olga Khomitsevich / Flickr

 

Idée #6 : Quand on arrive en ville (Nanterre, 92)

Jusqu’à dimanche, le vieux centre de Nanterre est le théâtre à nouveau de Parade(s), festival des arts de la rue avec au programme une foultitude de spectacles mettant en scène des philosophes de l’absurde (La manif peinte, samedi et dimanche de 11h à 19h), une brigade d’intervention poétique (La B.I.P, vendredi/samedi/dimanche) ou encore un moustique obstiné (Les Zèles d’obus, samedi à 19h45 et dimanche à 14h15).

Infos pratiques : « Parade(s) », festival des arts de la rue dans le centre ancien de Nanterre de vendredi 3 à dimanche 5 juin. Gratuit. Plus d’infos sur www.nanterre.fr. Accès : RER A gare de Nanterre-Ville

 

Idée #7 : Grande musique et vieilles pierres (Saint-Denis, 93)

Ecouter de la grande musique tout en découvrant des joyaux du patrimoine. C’est ce que permet le Festival de Saint-Denis qui vous invite jusqu’au 24 juin à prendre place entre les gisants des rois et reines de France dans la basilique ainsi que dans le magnifique écrin de la maison de la Légion d’honneur. Ce week-end, c’est d’ailleurs entre les murs de cette dernière que résonneront les choeurs de France et d’Angleterre (samedi à 20h30) ainsi que le récital baroque Tormenti d’amore (dimanche à 17h).

Infos pratiques : « Festival de Saint-Denis », jusqu’au 24 juin à Saint-Denis (93). Samedi 4 juin, Choeurs de France et d’Angleterre à 20h30 à la Maison de la Légion d’honneur. Tarifs : 15 à 20 euros. Dimanche 5 juin, récital baroque Tormenti d’amore à 17h à la Maison de la Légion d’honneur. Tarifs : 24 à 30 euros. Infos et réservations sur www.festival-saint-denis.com. Accès : métro ligne 13 station Basilique de Saint-Denis

 

Idée #8 : Dans la peau d’un designer (Pantin, 93)

Les Designer’s days c’est à Paris, mais c’est aussi à Pantin. Trois lieux sont à découvrir ce week-end : La Réserve des arts, où vous fabriquerez vous-mêmes des objets à partir de matériaux de récup sur des machines professionnelles ; Les Arts Codés, un FabLab où l’artisanat dialogue avec l’art et la science ; Le corps du canal, des infrastructures sportives imaginées par le collectif Unqui Designers et que vous pourrez tester avec un coach sportif samedi.

Infos pratiques : « Designer’s days », samedi et dimanche à Pantin (93). Le programme est à retrouver sur www.ddays.net. Gratuit. Accès : Métro ligne 5 stations Eglise de Pantin ou Raymond Queneau / RER E gare de Pantin

Les Arts Codés à Pantin / Crédit : Les Arts Codés

 

Idée #9 : L’illusion comique (Versailles, 78)

L’histoire raconte qu’il était sur les planches jusqu’à son dernier souffle, que sa vie et le théâtre étaient indissociables. En juin, pour son mois Molière, Versailles célèbre le dramaturge dans le même esprit, en se transformant littéralement en scène géante. 350 pièces classiques et contemporaines, concerts et spectacles de cirque sont joués sur les places, dans les écuries, dans la chapelle royale… Samedi, une charrette remplie d’acteurs sillonnera la ville. L’occasion de vérifier ce qu’affirmait le maître de la comédie dans « L’Ecole des femmes » : « L’allégresse du coeur s’augmente à la répandre ».

Infos pratiques: « Mois Molière», en juin, départ de la charrette samedi 4 juin, à 15h, place d’Armes, à Versailles (78). Majoritairement gratuit. Plus d’infos sur www.moismoliere.com. Accès : RER C gare de Versailles – Chantiers ou gare de Versailles – Château – Rive gauche. En cas de perturbations diverses, possibilité d’opter aussi pour Autolib’

 

Et aussi

Idée #10 : Tous au jardin ! (partout en Île-de-France)

Si la météo le permet, vous avez rendez-vous au jardin samedi et dimanche avec plus de 260 jardins ouverts au public dont certains de manière exceptionnelle comme le parc du château de la Celle Saint-Cloud (78), le jardin anglais du château de la Roche-Guyon (95) ou le jardin d’eau – Ghanate à Vauréal (95).

Infos pratiques : « Rendez-vous aux jardins », samedi 4 et dimanche 5 juin partout dans le Grand Paris. Gratuit. Plus d’infos sur rendezvousauxjardins.culturecommunication.gouv.fr

Château de la Celle-Saint-Cloud / © Virusphoto

 

Idée #11 : Clic-clac (Bièvres, 91)

Vous avez deux bonnes raisons d’aller à Bièvres (91) ce week-end. La première parce que vous découvrirez un village charmant dans un cadre bucolique. La seconde car chaque année début juin, c’est la Foire internationale de la photo avec un marché de l’occasion mais aussi des expos et des conférences.

Infos pratiques : « Foire internationale de la photo », samedi 4 et dimanche 5 juin à Bièvres (91). Gratuit. Plus d’infos sur www.foirephoto-bievre.com. Accès : RER B jusqu’à la gare de Massy-Palaiseau puis RER C jusqu’à la gare de Bièvres

Foire de la photo à Bièvres / © Ville de Bièvres

 

Si vous n’avez pas trouvé l’idée qui vous sied, c’est qu’elle est sur Que faire à Paris ?

Que faire à Paris