Culture

|

La prostitution à Paris dans l’oeil de Jane Evelyn Atwood

La rue des Lombards à Paris  / © Jane Evelyn Atwood
La rue des Lombards à Paris / © Jane Evelyn Atwood

Américaine installée à Paris depuis les années 70, la photographe Jane Evelyn Atwood a notamment posé son regard sur le milieu de la prostitution. Ses clichés sont à voir jusqu'au 21 avril à la Maison Doisneau à Gentilly.

Elle n’en était alors qu’aux prémices de sa future grande carrière de photographe. Lorsque Jane Evelyn Atwood décide au milieu des années 70 de documenter le milieu de la prostitution à Paris, cette Américaine originaire de New York travaille encore à La Poste. Elle s’est alors liée d’amitié avec plusieurs prostitués et les immortalise sur les pas de portes, dans les bars et les ruelles de Pigalle (18e) et du quartier des Lombards (1er). Un travail à admirer jusqu’au 21 avril à la Maison Doisneau à Gentilly (Val-de-Marne), une référence dans l’univers de la photographie humaniste dont les expos sont gratuite qui plus est.   

Infos pratiques : “Jane Evelyn Atwood, Histoires de prostitution, Paris 1976-1979” à la Maison de la photographie Robert Doisneau, 1 rue Division du Général Leclerc, Gentilly (94). Jusqu’au 21 avril. Ouvert du mercredi au vendredi de 13h30 à 18h30 et le samedi et dimanche de 13h30 à 19h. Entrée libre. Accès : Gare de Gentilly RER B. Plus d’infos sur maisondoisneau.agglo-valdebievre.fr

A lire : Le Pantin-les-Bains du photographe Mig20