Artdevivre

Ainsi val de marne le week-end

Le 9-4, ce n'est pas seulement les guinguettes et les bords de Marne. En voici la preuve par neuf.

Idée #1 : Sachez-le ! C’est dans les vieilles pierres qu’on fait les meilleures expos à Vincennes

Château de Vincennes n’est pas qu’un nom de station de métro. C’est aussi, contre toute attente, un château. Construit entre le XIVe et le XVIIe siècle, il est l’un des plus grands châteaux forts encore en vie et se distingue par son donjon de 52 mètres de haut, tout simplement le record d’Europe. Depuis septembre, cette vieille branche abrite pour la première fois de sa longue vie une exposition d’art contemporain. En vedette, ZEVS, dont le nom d’artiste est un hommage à l’un des matricules du RER A (ZEUS). ZEVS, qui s’est fait connaître dans les années 1990, est devenu au fil des années un Dieu du graffiti. En 1999, il se convertit au « street art propre » et commence à réaliser ses premières oeuvres en karcherisant des murs sales. Au même moment, il fonde avec Space Invader un mini collectif de street art, les @nonymous. Ensemble, ils réalisent des vidéos gaguesques, dont Banksy (voir plus haut) se fera l’écho dans son film Faites le mur. Tout ça pour dire que le château de Vincennes ne s’offre pas à n’importe qui et vous seriez bien inspirés d’aller faire sa connaissance.   

Infos pratiques : Exposition « Noir Eclair » de l’artiste ZEVS au château de Vincennes, avenue de Paris, Vincennes (94). Jusqu’au 29 janvier. Ouvert tous les jours de 10h à 17h. Tarif : 8,5 euros, gratuit pour les moins de 25 ans. Plus d’infos sur www.zevs-noireclair.fr.

Zeus au château de Vincennes / © Le Centre des Monuments nationaux

 

Idée #2 : Souriez, vous êtes photographié à Gentilly

La photographie n’est pas qu’un art. Il s’agit aussi d’un outil d’identification et de fichage passé au crible par l’exposition Papiers, s’il vous plaît à la maison Doisneau à Gentilly. Constituée à partir des collections du musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône, elle présente des documents variés allant de portraits établis par la police aux photos-montages de presse relatant des affaires judiciaires. A voir avant ou après le film d’Oliver Stone sur Edward Snowden, en ce moment sur les écrans de ciné du Grand Paris.

Infos pratiques : Expo « Papiers s’il vous plaît ! », Maison Doisneau de la photographie, 1 rue de la Division du Général Leclerc, Gentilly (94). Jusqu’au 31 décembre. Gratuit. Plus d’infos sur www.maisondoisneau.agglo-valdebievre.fr

Expo Papiers s'il vous plaît / © Musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône

 

Idée #3 : Tremblez devant les momies-zombies de Maisons-Alfort

Vous avez intérêt d’avoir l’estomac bien accroché. Car les bizarreries anatomiques qui vous attendent au Musée Fragonard de Maisons-Alfort ne laissent pas indifférent : veau à huit pattes ou à deux têtes, foetus de mule, infections en tous genres mais aussi squelettes d’animaux – dont un magnifique spécimen de python rose – et, clou du spectacle, les écorchés de l’anatomiste Honoré Fragonard (1732-1799), momies que l’on dirait tout droit sorties d’un film de zombies. Etonnant, tout comme le sont les lieux qui servent d’écrin à ce cabinet de curiosités, en l’occurence l’école nationale vétérinaire, créée en 1766.

Infos pratiques : Musée Fragonard, 7 avenue du Général de Gaulle, Maisons-Alfort (94). Ouvert les mercredis, jeudis, samedis et dimanches de 14h à 18h. Tarif : 7 euros, gratuit pour les moins de 26 ans. Plus d’infos sur www.musee.vet-alfort.fr

 

Idée #4 : La science s’infuse en vous à Vitry

En 1968, il était interdit d’interdire. En 2016, à l’Exploradôme de Vitry, il est interdit de ne pas toucher. Cette Cité des sciences en modèle réduit concentre sur près de 200 m² une soixantaine d’expériences simples et funky à réaliser soi-même, et ce dès 4 ans (les 3 ans peuvent aussi tenter leur chance, ils ne seront pas refoulés par le physio à l’entrée). Ainsi, pour comprendre la manière dont fonctionnent vos mirettes, on vous propose de chausser des lunettes biseautées et d’essayer de marquer des paniers avec un ballon de basket. Idem pour se familiariser avec l’énergie dépensée dans vos déplacements. Là, on vous invite à grimper sur un vélo d’appartement équipé d’un écran et à pédaler de toutes vos forces pour escalader virtuellement la butte Montmartre. Une fois la folle chevauchée terminée, vous avez droit au calcul du nombre de litres d’essence économisés, en tenant compte pour cela de la consommation de trois autres fauves de la jungle urbaine que sont le scooter, la voiture et le 4×4. Et la visite ne serait pas complète si on passait à côté de…

Infos pratiques : Exploradôme, 18 avenue Henri Barbusse, Vitry-sur-Seine (94). Ouvert le samedi de 10h à 18h et le dimanche de 13h à 18h. Tarif : 6 euros pour les adultes, 4,5 euros pour les enfants de 4 à 18 ans. Plus d’infos sur www.exploradome.fr

Exploradôme à Vitry / DR

 

Idée #5 : Faites-vous une balade à Vitry, une des capitales mondiales du street art

Galerie d’art à ciel ouvert, planche à dessins géante, Vitry est au street art ce que Beaubourg est à l’art contemporain, une référence. Vous pouvez la visiter seul(s), à l’aide  des plans de l’association Vitry’n urbaine consultables ici. Ou bien en vous inscrivant à une balade proposée par Vitry’n urbaine et le Comité départemental du tourisme du 94

Street art à Vitry / © Steve Stillman

 

Idée #6 : Playmobil vous coffre (à jouets) à Fresnes

« Mais Harry à Paris n´a pas eu de chance. On le stoppe sur le périph´ avec sa diligence. Puis on le place à Fresnes pour que Fresnes le freine ». C’était en 1994. Mc Solaar fredonnait son tube le Nouveau western, en effectuant un clin d’œil à la célèbre maison d’arrêt de la cité val-de-marnaise. 20 ans plus tard, Enlarge your Paris, dont la mégalomanie n’a pas de limite, suggère à Claude MC une reprise en faisant référence cette fois à un autre lieu frasnéen dédié aux sauvageons : le Playmobil FunPark. Car voici un endroit où les jeunes têtes blondes et brunes, toujours avides de se dépenser, peuvent s’ébattre sans crainte de s’entendre sans cesse rabrouées par des parents rabat-joie. Franchir le seuil de ce temple entièrement dédié au culte de la figurine coiffée à la façon Mireille Mathieu, c’est comme entrer dans la chambre de Ricky ou la belle vie. Les jouets s’étalent à perte de vue, répartis en différents univers sur plus de 2.000 m2 : châteaux forts, contes de fées, Far West, corsaires, conquête de l’espace, vie à la ferme, préhistoire, etc. Pour les plus petits, qui seraient tentés d’avaler un micro-sabre ou une pantoufle de vair taille 2, un espace garanti sans petite pièce est aménagé spécifiquement pour eux. Quant aux garde-chiourmes, une cafét les accueille qui leur sert du café et si besoin, toute la gamme de la junk food  (personne n’est parfait…), le tout dans une ambiance de cour de récréation. Une fois la cloche de fin sonnée, les oreilles sont certes soulagées de retrouver un peu de quiétude mais au moins, nul besoin de s’escrimer à ranger. A défaut de faire régner la paix sur terre, Playmobil agit pour la paix dans les chaumières. 

Infos pratiques : Playmobil Funpark, 22/24 allée des Jachères, ZA «La Cerisaie», Fresnes (94). Ouvert du mardi au dimanche  de 10h00 à 19h00. Tarif : 3 euros à partir de 3 ans. Plus d’infos sur www.playmobil-funpark.fr

Playmobil funpark à Fresnes / © Steve Stilmann

 

Playmobil funpark à Fresnes / © Steve Stilmann

 

Idée #7 : Faites un saut dans la 4e dimension à la Closerie Falbala à Périgny-sur-Yerres

Jean Dubuffet avait la folie des grandeurs. Ce ne sont pas les habitants de Périgny-sur-Yerres qui diront le contraire. L’artiste (1901-1985) les a gratifiés de deux œuvres monumentales, sortes d’ « ovnis artistiques ». Imaginez pour commencer de hauts murs, tout en courbe, peints en blanc et revêtus de tracés noirs sur plus de 1600 m². Tel est l’univers de La closerie Falbala. Puis entrez dans les entrailles de l’œuvre pour découvrir la Villa Falbala, chambre mystérieuse recouverte d’une écriture informe. Inutile d’être Champollion pour tenter d’en décrypter le sens. Car pour apprécier, pas la peine de comprendre les moindres symboles de l’esthétisme du maître ! Il suffit de se laisser emporter par la magie de ce lieu hors-norme. On en oublierait même toute la verdure (moins en hiver) qui enveloppe l’endroit. Un peu plus loin, dans un bâtiment annexe, les éléments du spectacle Coucou bazar n’en finissent pas de surprendre. Là encore, une multitude de drôles de formes, de « costumes », plongent les visiteurs dans un univers spectaculaire et déjanté. Coucou Bazar fut un « spectacle intermédiaire entre la peinture et le théâtre »  tel que le définissait Jean Dubuffet lui-même. Et il y a de quoi rester en arrêt devant cet ensemble bleu-blanc-rouge ! Comme le dirait Gainsbourg, aux arts, et cætera…

Infos pratiques : Closerie Falbala, rue du Moulin neuf, sente des vaux, ruelle aux chevaux à Périgny-sur-Yerres (94). Ouvert toute l’année sauf les lundis, mercredis et jours fériés. Visite uniquement sur rendez-vous. Contact : Michèle Chakhoff, 01 47 34 12 63. Tarif : 8 euros, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans. Plus d’infos sur www.dubuffetfondation.com

La Closerie Falbala, Fondation Dubuffet à Périgny / Crédit : A.D.A.G.P Paris

 

La Villa Falbala, Fondation Dubuffet à Périgny / Crédit : A.D.A.G.P Paris

 

Idée #8 : Testez le foot en mode crash test à Ivry

Si vous trouvez que le foot manque de piment, c’est probablement que tu vous n’avez jamais joué le haut du corps enfermé dans une bulle. Au Bubble foot, inutile d’être un fin technicien balle au pied. Car ce qui compte avant tout, c’est de tenir sur ses cannes. S’il s’agit bien toujours de marquer des buts, il vous faut pour ce faire résister aux assauts de vos adversaires prêts à tout dans leurs bulles gonflables pour vous flanquer par terre. Vous sortirez de là secoués ! 

Infos pratiques : Buble Bump, 14 rue Jules-Vanzuppe, Ivry (94). Ouvert tous les jours. Tarifs : 250 euros pour 1h/groupe, ou 16 euros 30 min/personne. Réservation obligatoire par téléphone au 06 48 07 52 46 ou au 06 81 54 71 82. Plus d’infos sur www.bubblebump.fr/ivry

 

 

Idée #9 : Au Mac/Val à Vitry, venez comme vous êtes

Question de culture générale : qu’est-ce que le Mac/Val ? Le nouveau burger de chez Mc Do, la dernière trouvaille d’Apple ou le musée d’art contemporain de Vitry (94). Réponse… 3 : le musée d’art contemporain de Vitry, premier du genre exclusivement consacré à la scène artistique française des années 50 à nos jours. Avec plus de 2.000 œuvres, le panorama offert est comme le pain… complet ! Initié ou non, le visiteur est assuré d’y faire de drôles de rencontres. Plus qu’un simple musée, le Mac/Val se revendique comme « un vrai choix politique pour rendre l’art contemporain accessible à tous« , selon Delphine Haton, représentante de la vénérable institution. Les audioguides sont par conséquent gratuits. Gâteau sur la cerise, ils renferment les témoignages des artistes qui partagent au fil de la visite leurs réflexions et leurs émotions sur leur travail. Enfin, chantilly sur le gâteau sur la cerise, le Mac/Val, c’est aussi un restaurant, un jardin, des ateliers, et des expositions temporaires, à l’instar en ce moment de la rétro consacrée au performeur génial Jean-Luc Verna. De quoi y retourner encore et encore…

Infos pratiques : Mac/Val, place de la Libération, Vitry (94). Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 18h, les samedis, dimanches et jours fériés de 12h à 19h. Tarif : 5 euros, gratuit pour les moins de 26 ans. Plus d’infos sur www.macval.fr

Paramour - Création de JL Verna au Mac/Val à Vitry / © Hélène Haus