Culture

Träce, un festival à suivre…

Loin des paillettes de Rock en Seine et autres Printemps de Bourges, le festival Träce, du 13 janvier au 12 février dans les Hauts-de-Seine,a un mot d'ordre: l'intelligence. Entre découvertes du 9.2 et artistes pas assez présents sur les grandes scènes, il y a de quoi se rappeler que la musique live ne se vit pas qu'en été. Lisez bien jusqu'au bout, une surprise vous attend...

Il fut un temps où 1/ les première parties avaient du sens, 2/ la carrière d’un artiste n’était pas conditionnée par un vote. Aujourd’hui, on fait jouer des DJ avant un concert, parce que c’est moins cher, et le groupe du fils de tatie Lucette t’envoie 15 demandes par jours sur Facebook pour que tu votes pour lui au concours sponsorisé au mieux par une marque de fringues, au pire par un fabriquant d’alcool imbuvable.

Heureusement, des initiatives comme le Festival Träce remettent les pendules à l’heure. Main dans la main avec Réseaux 92, l’équipe du festival repère et accompagne des groupes des Haut-de-Seine depuis maintenant 15 ans. Si la démarche se veut plus intimiste que d’autres plus grosses structures qui font émerger des noms plus familiers (les Inouïs du Printemps de Bourges ou les Inrocks Labs dénichent souvent ceux qui font ensuite le bonheur des médias – et du public), elle reste cependant tout à fait louable et rappelle que non, la Nouvelle Star n’est pas la seule issue possible quand on est artiste.

Des concerts mais pas que…

Cette année encore, du 13 janvier au 12 février, se succéderont sur les scènes de plusieurs salles du 92 découvertes (en première partie) et artistes plus installés, mais parfois oubliés des programmes (en tête d’affiche). De la pop au sens large avec Natas Loves You, Birdy Hunt ou encore François & the Atlas Mountains, du groove teinté de blues, de funk et de musique instrumentale avec The Sweet Vandals, Nina Attal, mais aussi le Brésilien Ed Motta, du rock avec Tazieff, du hip-hop avec Billie Brelok ou encore de l’électro avec DJ Click/Click Here, autant dire un agenda éclectique et bien chargé.

Au total, 10 soirées dans huit lieux différents, mais aussi des showcases, des conférences, des rencontres professionnelles ouvertes au public… l’occasion de mieux comprendre ce qu’est le droit d’auteur, le travail d’un attaché de presse ou encore celui d’un programmateur. Preuve qu’on peut encore organiser un événement intelligent et passionnant autour de la musique.

A saisir ! Enlarge your Paris et le Festival Träce vous font gagner deux pass backstage : le premier pour Birdy Hunt et Tazieff à l’Avant-Scène de Rueil-Malmaison le 17 janvier, le second pour Dj Click/Click Here et LazyFlow au Tamanoir de Gennevilliers le 6 février. Pour participer, il suffit d’envoyer un mail plein d’amour à enlargeyourparis@gmail.com en précisant la soirée à laquelle vous souhaitez assister. Les gagnants seront prévenus le 13 janvier pour le concert de Birdy Hunt et le 20 janvier pour le concert de DJ Click/Click Here.