Artdevivre

LA TO-DO-LIST DU WEEK-END

Assister à un concert rock'n'gipsy dans une friche culturelle ou à la projection d'un Miyazaki dans le plus grand (et beau) squat de la région, visiter des églises 100 % béton, randonner dans les anciens maraîchages du 91, nettoyer les berges de la Seine... tout ça, c'est ce week-end et c'est en banlieue !

Vendredi

Idée #1 : Découvrir la contrebasse rock’n’gipsy de Johnny Montreuil  (Saint-Ouen, 93) 

Ce soir à Mains d’Oeuvres, la friche culturelle historique (15 ans déjà !) de Saint-Ouen, le contrebassiste et chanteur Johnny Montreuil donne un concert avec ses trois acolytes d’Aälma Dili, le groupe du quartier gipsy de Saint-Antoine, dans les Hauts de Montreuil. On aurait tort de rater ces « quatre gusses qui jouent une musique qui doit autant à l’esprit rock’n’roll qu’à la tradition festive des Balkans » , Johnny dixit. Nous, on ajoute qu’ils sont virtuoses et généreux sur scène. 

Infos pratiques  : Pour acheter en prévente, à 8€, c’est ici. Sinon, 10 € sur place, ce soir à  Mains d’Oeuvre, 1 rue Charles Garnier, Saint-Ouen. 

 

Idée #2 :  Trois jours d’art et de joie dans le plus grand squat artistique du Grand Paris (Vincennes, 94) 

Fermera, fermera pas ? La Jarry, c’est son nom, est un squat installé depuis plus de dix ans dans un ancien bâtiment industriel de 40.000 mètres carrés, à Vincennes. L’expulsion des 400 et quelques artistes (ou pas : il y a aussi des plombiers et des ébénistes) qui y travaillent est régulièrement annoncée mais pas encore engagée. Alors en attendant, on fait la fête ! Un collectif de peintres et de sculpteurs sur fer a lancé, en décembre, « De l’art à la ferme« , un format festif protéiforme (concerts, projo [Dario Argento, Miyazaki], performances, ateliers, expo, etc.) qui dure tout le week-end et qui sera reconduit tous les mois – en attendant les pelleteuses. Et si vous y faites un saut, ne manquez pas les coursives transformées en incroyable galeries de street art. 

Infos pratiques : A partir de vendredi 20h et jusqu’à dimanche à la cité industrielle de Vincennes la Jarry, 106 rue de La Jarry, Vincennes (94). Ca se passe au 2e étage (« La ferme »), accessible par la rampe (« les coursives street art »). Le programme est ici. RER Vincennes ou Métro Chateau de Vincennes (puis 15 mn de marche). 

 

La Jarry Vincennes

 

Idée #3 : Soirée ciné-Club aux Toiles de Saint-Gratien avec Mikhaël Hers (95)

Cinéaste des émois adolescents – Le Monde avait en son temps parlé des « émois mineurs d’une bande de jeunes majeurs » – Mikhaël Hers explore dans ses films la géographie banlieusarde et celles des sentiments. Ses deux derniers long-métrages, « Memory Lane » (2010) et « Ce sentiment de l’été » (2015) sont projetés en sa présence au très recommandable cinéma Les Toiles, place Truffaut, à Saint-Gratien. C’est léger et grave à la fois… Et aussi, c’est seulement 6€ les deux films. 

Infos pratiques : Soirée Mikhaël Hers à partir de 18h30 au cinéma Les Toiles à Saint-Gratien (95). Plus d’infos sur la page Facebook du cinoche

 

Samedi 

Idée #4 : Randonner dans le Grand Paris 

Ce samedi matin ils seront 65 à s’élancer avec le Voyage métropolitain sur les chemins de l’Essonne, un des anciens greniers à blé et bac à légumes du sud de Paris, et où les paysages agricoles restent encore perceptibles. Leur périple leur permettra de traverser les villes de Palaiseau, Villebon-sur-Yvette, Champlan, Chilly-Mazarin, Longjumeau et Savigny-sur-Orge, puis d’attaquer la vallée de Chevreuse pour suivre l’Yvette jusqu’à l’Orge. « Entre les autoroutes A10 et A6, un paysage nourricier se dévoilera à nous » dixit les organisateurs. Pas sûr qu’il reste encore des places mais attention « scoop ! », nous vous annonçons que la prochaine randonnée aura lieu le 19 mars et qu’elle permettra aux marcheurs de comprendre l’origine de ce que les sociologues et urbanistes du 20e siècle ont appelé la « sarcellite »… Intéressés, intrigués ?  Les manifestations d’intérêt sont à exprimer en écrivant à: levoyagemetropolitain@gmail.com

Infos pratiques : le calendrier des randonnées du Voyage métropolitain est à retrouver sur www.levoyagemetropolitain.com

voyage métrop

 

Idée #5 : Nettoyer les cochonneries des autres sur les berges de la Seine  (Choisy, 94)

Depuis des années, l’association OSE (Organe de Sauvetage écologique) organise des opérations de nettoyage des rives, berges et autres bras de la Seine, de l’Oise et de la  Marne. Et chaque année, les bénévoles (vous et nous) ramassent des tonnes de cochonneries, des déchets issus des chantiers ou bien jetés par des promeneurst. Ce samedi matin, rendez-vous sur les berges de Choisy-Le-Roi, le long de la piste cyclable, à l’entrée de Vitry-sur-Seine, dès 9h. Prévoir des gants et de quoi se protéger d’une météo qui s’annonce bien pourrie. Les prochaines dates sont ici

Infos pratiques : opération nettoyage des berges de Seine à Choisy (94) avec l’association OSE. Plus d’infos sur www.oseonline.fr

 berges

 

Idée #6 : Aider les Bergers urbains de Clinamen à aménager leur parcelle maraîchère dans la cité des Franc-Moisins (Saint-Denis, 93) 

Les Bergers de Saint-Denis abandonneront samedi leurs blancs moutons pour travailler sur leur parcelle maraîchère de la rue Casanova, dans la cité des Franc-Moisins, en face du stade de France (126, rue Danielle Casanova, Saint Denis). L’endroit est une ancienne petite casse automobile, autant dire bien polluée. Pas grave, car les bergers en ont fait un labo du maraîchage bio hors sol. Allez en discuter avec eux toute cette journée, pendant laquelle ils mettront en place le plancher de leur serre (vous êtes les bienvenus, ce samedi est déclaré chantier participatif) Vous verrez, l’endroit vaut le détour !  Et puis, mardi, les bergers organisent un atelier semis, ouvert à tous. 

Infos pratiques : chantier participartif avec les bergers urbains à Saint-Denis à partir de 10h / Plus d’infos sur la page Facebook de Clinamen

 clinamen

 

Idée #7 : Une journée à la ferme, à Colombes (92) 

Le mouvement de soutien à l’Agrocité – une ferme urbaine condamnée à la destruction par la municipalité, qui souhaite récupérer le terrain pour y installer un… parking provisoire – continue. Samedi, on résiste en déjeunant sénégalais dans la cuisine collective de la ferme avant d’écouter, vers 17h, des conférences données par deux militants sur l’urbanisme et la « ville aimable ». On peut aussi se contenter de visiter les lieux et de signer la pétition de soutien

Infos pratiques : Agrocité, 4 rue Jules Michelet à Colombes, accessible en Transilien au départ de Saint-Lazare (arrêt « Le Stade ») ou bien avec la ligne 13 – arrêt Asnières-Gennevilliers Les Courtilles. Le programme de la journée est ici

rurban

 

Idée #8 : Visiter les églises de béton du 93 avec des artistes

Un peu d’art contemporain… Synesthésie est un collectif artistique du 93, membre de l’irremplaçable et prolifique réseau TRAM, qui rassemble les lieux de création les plus emblématiques d’Île-de-France. Tout cela pour dire que samedi, l’un des membres de Synesthésie présentera son expo de cristaux en béton au musée de Minéralogie des MINES ParisTech, avant une promenade en car à la découverte du patrimoine bétonné de la Seine-Saint-Denis, animée par l’artiste et Magali Malochet, médiatrice en patrimoine contemporain. Le patrimoine bétonné en question, ce sont  l’église Notre-Dame de la Consolation au Raincy, construite par les frères Perret en 1922, et l’église Saint-Louis à Villemomble, dont le clocher en béton a été réalisé en 1926. 

Infos pratiques  : Résa obligatoire le plus vite possible à en s’inscrivant sur le site de l’Office du tourisme du 93 ; Rendez-vous à 13h45 au Musée de Minéralogie, 60 Bd St Michel 75006 Paris. Entrée du musée : 3€. Trajet en car offert. Retour en RER. Durée de la visite : 3h. 

 

le raincy

 

Idée #9 : Redécouvrir le poète Emile Veraheren 

Qui se souvient encore de lui ? Cela fait un bail que les écoliers de France n’ânonnent plus les vers hallucinés mais dans le fond assez prophétiques des « Villes tentaculaires » d’Emile Verhaeren, poète flamand d’expression française. Il est mort, le poète, il y a 100 ans tout rond, et la ville de Saint-Cloud, où il passa ses dernières années, s’en est souvenue. Elle a du coup organisé une expo avec deux cent œuvres des anciennes relations, amitiés et coups de cœur de Verhaeren : Rodin, Odilon Redon, Signac, Seurat, Eugène Carrière… Bref, de très belles pièces issues des collections d’Orsay, Pompidou, de la BNF et des grands musées belges. 

Infos pratiques : « Emile Verhaeren, poète et passeur d’art » au (superbe) musée des Avelines à Saint-Cloud. C’est gratuit et c’est jusqu’au 6 mars. 

signac

 

Idée #10 : Réserve ta place pour visiter la très éphémère maison du street art à Vitry (94)

Certains disent que Vitry-sur-Seine est une des capitales mondiales du street art, tant il y a d’œuvres sur les murs des maisons, les portes des garages, les transfo EDF et les boîtes aux lettres de cette commune du Val-de-Marne. En tout cas, c’est bien à Vitry qu’aura lieu, le week-end prochain, l’événement street art de ce début d’année : l’ouverture, pour 48h, d’une galerie éphémère dans une maison condamnée avec au programme ateliers, live painting, rencontres avec des artistes (comme C215, Meushay ou Bebar). Inscription gratuite mais obligatoire ici

Infos pratiques : La Belle Vitry’N, galerie éphémère à Vitry les 27 et 28 février / Plus d’infos sur www.eventbrite.fr

PS : On en profite pour vous inviter à découvrir notre projet de GR street art entre Arcueil, Paris et Vitry. Pour lequel on a besoin de votre soutien (mais pas d’argent… juste un vote sur le web). Tout est expliqué ici

 

Street art Vitry