Société
|

Le 93 se donne à entendre en podcast

Auteur du documentaire "Mon incroyable 93", Wael Sghaier était le premier invité du podcast "En mouvement" lancé par In  Seine-Saint-Denis / © In Seine-Saint-Denis
Auteur du documentaire « Mon incroyable 93 », Wael Sghaier était le premier invité du podcast « En mouvement » lancé par In Seine-Saint-Denis / © In Seine-Saint-Denis

Pour sortir des clichés qui collent encore à la peau de la Seine-Saint-Denis, un podcast mensuel vient d'être lancé pour donner la parole à des personnalités locales qui vivent et entreprennent dans le 93.

Cet article a été écrit en partenariat avec In Seine-Saint-Denis

Option 1 : vous êtes en vacances, loin de votre Seine-Saint-Denis chérie. Sur la plage, c’est une vague de mal du pays qui vous submerge. Vous avez un besoin urgent d’une petite bouffée de votre chez-vous. Option 2 : toujours en vacances, vous rencontrez des personnes à qui vous expliquez venir du 93. Face à leur réaction « yoh yoh » du siècle dernier vous vous dites qu’il est temps de leur expliquer quelques trucs. Option 3 : cet été, vous jouez à domicile, mais vous aimeriez bien regarder ce territoire familier autrement.

Trois options, une même solution : le podcast En Mouvement, proposé par In Seine-Saint-Denis. L’idée ? « Offrir des voyages un peu décalés en Seine-Saint-Denis, explique Stéphane Troussel, président du Conseil départemental. Il s’agit de récits personnels, assez intimes qui rendent compte d’un univers et montrent que le 93 n’est pas qu’un lieu de passage. Mais qu’on peut s’y attacher, y faire sa vie. Il s’agit aussi de mettre en valeurs nos ambassadeurs, qui incarnent la fierté de ce département.»

Un podcast pour écouter le territoire

Un épisode sera mis en ligne chaque mois. Le premier, disponible depuis le 20 juillet, nous emmène sur le canal de l’Ourcq de Sevran à Pantin en kayak. L’invité de cette session inaugurale n’est autre que Wael Sghaier, le réalisateur du documentaire devenu culte pour tout Séquano-dionysien qui se respecte, « Mon incroyable 93 ». Membre de l’équipe In Seine-Saint-Denis, Delphine Thebault est aux manettes de la réalisation de ce podcast. Mais d’ailleurs, pourquoi ce format ? « Cela permet d’écouter le territoire, explique la jeune femme. Mais la radio offre aussi une intimité qu’on n’a peut-être pas autant à l’écrit ou avec la vidéo. Et puis c’est un format qui permet de prendre le temps, de se poser.» Un regard qui n’empêche pas la malice, Delphine Thebault n’hésitant pas à raconter la tendance au retard de son invité ainsi que son kayak apparemment gonflé de façon un brin erratique. « Cela fait partie du moment, justifie-t-elle. Cela raconte la personne, les choses telles qu’elles sont. Si on avait coulé, je l’aurais raconté ! »

Le prochain épisode en ligne le 25 août mettra à l’honneur Caroline Robin, de la Ferme Ouverte de Saint-Denis-Les Fermes de Gally. Avec cette fois une virée en tracteur. Décidément prête à tout pour son podcast, Delphine Thebault enfourchera pour le troisième épisode des patins à roulette dans le sillage de Florian Gravier de la marque Flaneurz qui fabrique, dans le département, des rollers détachables. Alors, roulez jeunesse. Et surtout, ouvrez les écoutilles !

Infos pratiques : Le podcast « En mouvement » est à écouter sur inseinesaintdenis.fr

Lire aussi : Devenez berger bénévole dans le parc de La Courneuve, 70 ha plus grand que Central Park

Lire aussi : La Seine-Saint explore l’urbanisme sportif pour tous

Lire aussi : Le Canal barboteur, la péniche culturelle en vogue entre Paris et le 93