Société

Sharette métamorphose la voiture en transport en commun

Et si la voiture devenait transport en commun ? C'est l'idée portée par Sharette, une appli mobile de covoiturage de proximité téléchargeable depuis le 15 juin et qui entre en action le 15 juillet.

 DR

C’est l’histoire d’un mec, qui attendait le bus tous les matins, et « voyait défiler des centaines de voitures, avec pour unique voyageur, le conducteur »… C’est en partant de ce constat que Grégoire de Pins et Adrien Kohlbecker ont fondé Sharette, un tout nouveau service de covoiturage de proximité, qui associe transports publics et voitures particulières pour faciliter les trajets de tous ces mecs qui attendent le bus désespérément.

Sharette, c’est donc l’histoire de deux mecs qui voulaient repenser la voiture pour en faire un transport en commun à la demande en créant une appli mobile. Lancée en 2014 sur des campus comme Centrale et HEC et dans plusieurs grandes entreprises de banlieue, elle permet à tous les mecs dépourvus de caisses d’en trouver d’autres qui sont véhiculés.

Le covoiturage instantanné

Prenons l’exemple d’un mec : le mec est étudiant à HEC sur le plateau de Saclay (78). Il sort d’un cours sur l’avenir économique de la Guinée tropicale. Autant vous dire qu’il a qu’une envie le mec, rentrer chez lui à Châtillon (92). Le train direct Saclay-Châtillon n’étant pas de ce monde, une longue odyssée l’attend. Sauf que juste à côté de lui, un autre mec part en voiture en direction de Boulogne. Ce mec, il ne le connaît pas. Enfin pas encore. Car Sharette va les réunir instantanément par l’opération du saint smartphone. Notre mec va pour cela rentrer son trajet dans l’appli qui va lui suggérer de partir avec l’autre mec en voiture. Celui-ci va pouvoir le déposer sur la ligne du tramway T6 qui le conduira ensuite jusque chez lui. En bus, il aurait mis 1h30. En train, on n’a même pas calculé. Là, il peut espérer être chez lui en une quarantaine de minutes.

 

Ce mec c’est vous ? Bonne nouvelle, la communauté Sharette vous ouvre ses portes à partir de ce 15 juin. Vous pouvez par conséquent télécharger dès à présent l’appli gratuitement sur iPhone et Android et vous inscrire. Les premiers trajets s’effectueront quant à eux à partir du 15 juillet à un tarif fixe de 2,36 € (2 € dans la poche du conducteur et 36 cents de frais de dossier). Comme sur Blablacar, les paiements se feront en ligne.  

Pourquoi donc un lancement en plein milieu de l’été ? Tout simplement parce que les covoiturages proposés par tous les mecs qui se seront  inscrits entre-temps sur Sharette seront relayés sur l’appli de la RATP durant l’arrêt du RER A entre La Défense et Auber du 25 juillet au 23 août. Alors les mecs, on attend quoi pour télécharger Sharette ?