Culture

Rémi Goutard règle leur compte aux artistes à la Cartoucherie de Vincennes

François de Brauer dans "La loi des prodiges" / DR
François de Brauer dans « La loi des prodiges » / DR

Dans un seul-en-scène époustouflant, le comédien François de Brauer incarne le député fictif Rémi Goutard dont le projet est d'en finir avec les artistes. A voir jusqu'au 13 mai au théâtre de la Tempête dans l'écrin splendide de la Cartoucherie de Vincennes.

Purifier le monde de toute velléité artistique, c’est l’objectif redoutable de la réforme de Rémi Goutard. Ce député fictif, malhabile et avec un cheveu sur la langue, porte une haine sans limites aux artistes, qu’ils jugent néfastes à la société de par leur inutilité. Dans un seul-en-scène effréné, l’excellentissime François de Brauer remonte aux origines du mal, déployant les petites frustrations accumulées par ce député-dictateur. Avec une simple chaise et quelques mélodies, le comédien déroule la vie de Rémi Goutard sous nos yeux, alternant entre une dizaine de protagonistes avec une aisance spectaculaire. Père suicidaire, mère dépressive, artiste à l’égo surdimensionné, amoureuse frivole, clown mendiant, pendant 1h40, on admire la performance d’un surhomme qui chausse tous les masques sans jamais surjouer. La pièce soulève avec brio des sujets qui probablement feront éternellement débat : les dérives de l’art contemporain, le poids de la famille, les médias, le triangle amoureux… Un tourbillon pathétique qui fait cogiter sur les valeurs et la fragilité de notre société.

Infos pratiques : La Loi des Prodiges au théâtre de la Tempête, La Cartoucherie de Vincennes, route du champ de manœuvre (au coeur du bois de Vincennes), Paris 12e. Jusqu’au dimanche 13 mai, du mardi au samedi à 20h30, dimanche à 16h30. Tarifs : de 12€ à 20€. Infos et réservation sur la-tempete.fr ou au 01 43 28 36 36.