Artdevivre

15 sorties pour s’évader autour de Paris sans quitter l’Île-de-France

Sentier des 25 bosses en forêt de Fontainebleau
Forêt de Fontainebleau / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

On a tendance à l'oublier mais l'Île-de-France offre 12.000 km2 de terres à explorer, quand Paris doit se contenter de 100 km2. Une fois n'est pas coutume, voici 15 idées exclusivement en grande couronne afin de profiter de ce week-end de trois jours pour fuir la ville sans avoir à s'expatrier dans des pays lointains.

1. S’offrir une virée à bord du traîneau de Christian Perlwitz, le musher du Grand Paris (Fontainebleau, Seine-et-Marne)

On peut être à l’Est de Paris et avoir l’illusion d’être dans le Grand Nord. Ce déboussolage surréaliste, on le doit à Christian Perlwitz, seul et unique musher d’Île-de-France mais aussi personnage atypique. Depuis quatre ans, il a fait de la forêt de Fontainebleau son terrain de jeu et propose aux amoureux des grands espaces des balades en chiens de traîneau à bord d’un kart sur roues. « Aujourd’hui, il s’agit d’une activité que l’on associe toujours à l’hiver. C’est une image avec laquelle j’ai souhaité rompre, notamment pour des raisons liées au contexte climatique. Nous sommes dans une période de réchauffement et la neige tend à disparaître l’hiver. En plus de cela, c’est une manière de démocratiser la discipline en la rendant plus accessible ». Son portrait est à lire ici.

Infos pratiques : Initiation au chien de traîneau en forêt de Fontainebleau avec Christian Perlwitz. Séance d’environ 1h30. 40€ pour les adultes, 30€ pour les moins de 10 ans. Jusqu’à 4 personnes. Infos et réservations sur www.evasion-canine.fr ou au 06 32 68 82 26.

Chiens de traineau en forêt de Fontainebleau
L’attelage du musher Christian Perlwitz en forêt de Fontainebleau / DR

 

2. Monter dans le RER C pour un city break à Versailles (Yvelines)

Le 6 octobre 1789, Louis XVI et Marie-Antoinette mirent 6 heures pour effectuer à bord de leur carrosse les 20 km séparant Versailles de Paris. Près de 230 ans plus tard, la distance n’a pas changé mais il suffit de 30 minutes en RER C. Le dépaysement quant à lui est toujours garanti. Ce qui en fait une destination idéale pour un city break. Pour plus d’infos, plongez-vous dans notre reportage.  

Infos pratiques : Accès Gare de Versailles-Chantiers RER C, Lignes N et U et gare de Versailles-Château-Rive gauche RER C

Le Potager du Roi à Versailles - L'Océan Vert / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge Your Paris
Le Potager du Roi à Versailles / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge Your Paris

3. Dormir dans les arbres (Orly-sur-Morin, Seine-et-Marne)

Même dans vos rêves les plus fous, difficile d’imaginer pareilles cabanes dans les arbres. Aussi confortables qu’un chalet à Courchevel et inspirées de l’univers des contes, les cabanes du moulin donnent envie de s’installer à l’année haut perché. Dommage que les contes aient une fin. 

Infos pratiques : Les Cabanes du moulin, 328 Route d’Orly, Orly-sur-Morin (77). Tarif : à partir de 220 euros par nuit pour 2 personnes. Tél. : 09 64 45 51 59. Infos et réservations sur lescabanesdumoulin.fr

Cabanes du moulin / © Steve Stillman
Cabanes du moulin / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

4. Passer une journée sur « La Croisette » du 95 (Enghien-les-Bains, Val-d’Oise)

Un lac cerclée d’une belle promenade, de majestueuses maisons bourgeoises mêlant aussi bien l’Art Nouveau que l’Haussmannien, des thermes et un casino, l’ambiance qui règne à Enghien-les-Bains donne l’impression d’être au bord de la mer. Même les mouettes sont là ! 

Infos pratiques : Accès gare d’Enghien-les-Bains Ligne H

A lire : Impressions, l’une des plus vieilles librairies BD de l’Hexagone à Enghien

Enghien-les-Bains / © Enghien-les-Bains
Enghien-les-Bains / © Enghien-les-Bains

 

5. Surfer à Cergy (Val-d’Oise)

Contre toute attente, l’une des plus grandes vagues à surf extérieure d’Europe caresse les rives de l’île de loisirs de Cergy. Vous pouvez essayer de la dompter, debout ou coucher sur votre planche, durant des sessions de 25 minutes. De quoi donner envie à Kelly Slater de s’installer dans le Val-d’Oise. 

Infos pratiques : La vague à surf de l’île de loisirs de Cergy, rue des étangs, Cergy (95). Ouvert d’avril à novembre. Tarifs : 11€ en semaine, 12,5€ le week-end pour des sessions de 25 minutes. Accès : Gare de Cergy préfecture Ligne L et RER A puis bus n° 48 jusqu’à l’arrêt « Base de loisirs ». Plus d’infos sur cergy-pontoise.iledeloisirs.fr

Vague à surf à Cergy
Vague à surf à Cergy / DR

6. Se lancer dans un safari (Sonchamp, Yvelines)

Mieux qu’un zoo, un parc forestier et animalier. A l’Espace Rambouillet, géré par l’Office national des forêts, vous pénétrez dans 180 hectares de bois avec l’espoir de faire de belles rencontres. Biches, cerfs, sangliers y vivent en liberté et il vous faudra faire preuve de discrétion si vous souhaitez profiter de leur présence à vos côtés. Tout aussi étonnant, le spectacle de la forêt des aigles où les rapaces volent en rase-motte au-dessus de votre tête tandis qu’un peu plus loin, vous êtes invité à prendre de l’altitude avec l’Odyssée verte, un parcours de 300 mètres de long qui slalome entre les cimes des arbres. Enfin, de mi-septembre à mi-octobre, des visites sont organisées le soir ainsi qu’au petit matin pour offrir à vos oreilles l’occasion d’écouter les cerfs en pleine séance de drague bramer à pleins poumons. 

Infos pratiques : Espace Rambouillet Route du Coin du Bois, Sonchamp (78). Ouvert de février à novembre. Tarifs : 15€ (plein tarif) et 12€ (3 à 12 ans) d’avril à octobre. Tél. : 01 34 83 05 00. Plus d’infos sur espacerambouillet.fr

L'Espace Rambouillet / © Office de tourisme de Rambouillet
L’Espace Rambouillet / © Office de tourisme de Rambouillet

 

7. S’oxygéner dans l’un des deux poumons du Grand Paris (Rambouillet, Yvelines)

Tout comme l’être humain, le Grand Paris dispose de deux poumons, la forêt de Fontainebleau (voir ci-dessous) et celle de Rambouillet, plus petite que la première mais qui dépasse tout de même Paris en superficie. Avec ses 14.000 hectares, soit 4.000 de plus que la capitale, elle est prisée des marcheurs (itinéraires à retrouver sur le site de l’Office national des forêts ou celui du parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse) aussi bien que des cavaliers (si vous craignez de vous perdre, Cheval nature organise des sorties encadrées) et des cyclistes (voir ci-dessous).   

Infos pratiques : Accès gare de Rambouillet Ligne N

La forêt de Rambouillet / DR
La forêt de Rambouillet / DR

8. Pédaler dans les bois pendant que le loup n’y est pas (Rambouillet, Yvelines)

En général, tout urbain s’accorde à dire que la forêt c’est bien, mais que ça manque de routes. La remarque est imparable, sauf pour ceux qui connaissent la forêt de Rambouillet.  Plus grande que Paris, elle possède son propre réseau de pistes cyclables goudronnées. Les locaux vous proposent même de vous louer des vélos avec des carrioles si nécessaire pour y installer vos passagers ayant des jambes trop courtes pour pédaler. Pour être sûr de vous revoir, ainsi que leurs bicyclettes, ils vous confient une carte afin de vous éviter d’avoir à semer des chewing-gums, qui mettent cinq ans à se dégrader dans la nature. Vous voici donc parti mollets aux vents, légèrement suffoquant en raison du manque de monoxyde de carbone, mais heureux de vous frayer un chemin dans cette jungle verte sans feu rouge où les chênes et les pins règnent en maîtres. Si vous avez été traumatisé dans votre enfance par l’histoire du Petit Poucet, n’ayez crainte. Vous pouvez vous enfoncer tranquillement dans la forêt sans crainte de vous perdre. Tout est fléché. 

Infos pratiques : Loca Cycles, Maison forestière de la Porte de Saint Léger, Rambouillet (78). Locations de VTC, VTT à partir de 4€/heure. Plus d’infos sur rambouillet-location-velos.fr

Vélo en forêt de Rambouillet / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Vélo en forêt de Rambouillet / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

 

9. S’enfoncer dans la forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne)

Avec 11 millions de fidèles chaque année, la forêt de Fontainebleau est presque autant visitée que Notre-Dame et affiche une superficie 2,5 fois supérieure à celle de Paris. D’où son surnom non-officiel de cathédrale de verdure. Façonnée à la fois par Dame nature et la main de l’Homme, elle est inscrite par l’Unesco comme réserve de biosphère. De quoi être ébloui tout le long des 1.600 kilomètres de routes forestières et de circuits pédestres, dont 300 kilomètres sont balisés. D’ailleurs, si Enlarge your Paris devait désigner l’endroit le plus épatant du Grand Paris, il est probable que ce serait elle. Et si vous voulez vous immerger totalement dans cet océan de verdure et prolonger le plaisir de nuit, vous pouvez même louer un van Volkswagen tout confort grâce à Freed’Home Camper

Infos pratiques : Plusieurs applications mobiles existent pour se lancer dans l’exploration de la forêt de Fontainebleau à commencer par la bien nommée « Forêt de Fontainebleau » développée par l’Office national des forêts. Elle comporte de nombreuses informations sur le domaine (points d’intérêt, hébergements, etc.) ainsi que des itinéraires pour les promeneurs à pied, à vélo et à cheval (disponible gratuitement sur l’App Store et Google Play). L’office du tourisme de Fontainebleau propose aussi de nombreuses informations sur son site. Locations de vans Volkswagen de 2 à 7 passagers avec Freed’Home Camper. Accès : Gare de Fontainebleau Avon Ligne R puis bus Ligne 1

Forêt de Fontainebleau / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Forêt de Fontainebleau / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

10. Partir Loing (Moret-sur-Loing, Seine-et-Marne)

Si en tant que cycliste vous étouffez dans la jungle des couloirs de bus, essayez la cohabitation avec les péniches le long du canal du Loing. Pour une petite balade d’une heure, on vous suggère la portion entre Moret-sur-Loing et Episy. Et pour louer une bécane, on vous recommande vigoureusement Les cyclos du Loing à Moret-sur-Loing qui propose des biclous aux selles confortables 100 % Made in France. Ça ne gâche rien.

Infos pratiques : Les cyclos du Loing, 12 Rue Eugène Moussoir, Moret-sur-Loing (77). Accès : Gare de Saint-Mammès Ligne R. Tél : 06 42 50 98 13. Plus d’infos sur lescyclosduloing.fr

Canal du Loing / © Steve Stillman
Canal du Loing / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

11. Pousser les portes du paradis (Rambouillet, Yvelines)

Aménagé en pleine forêt de Rambouillet, le camping Huttopia est l’endroit parfait où se réfugier en cas d’overdose urbaine. Sa piscine naturelle sans chlore vous donne l’illusion de piquer une tête dans le bassin d’une rivière corse tandis que ses cabanes vous expédient droit au Canada. Comme une fois sur place vous n’aurez plus envie de sortir, si ce n’est pour randonner en forêt, une épicerie ainsi qu’un restaurant, doté d’une terrasse avec vue sur un étang, vous permettent de vivre d’amour, d’eau fraîche et de bons petits plats. 

Infos pratiques : Camping Huttopia, route du Château d’Eau, Rambouillet (78). Ouverture d’avril à novembre. Tarifs : A partir de 24,30€/nuit pour un emplacement jusqu’à 177€/nuit pour un chalet. Tél. : 01 30 41 07 34. Plus d’infos sur europe.huttopia.com/site/camping-rambouillet

La piscine naturelle du camping Huttopia / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
La piscine naturelle du camping Huttopia / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

12. Prendre un shoot d’oxygène dans les 4 parcs naturels du Grand Paris

Pour vous purger les bronches, offrez-vous l’un des quatre nabuchodonosors d’oxygène du Grand Paris : le parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse (à cheval entre les Yvelines et l’Essonne), le parc naturel du Vexin français (Val-d’Oise), le parc naturel du Gâtinais français (en Essonne et en Seine-et-Marne) et le parc naturel de l’Oise – Pays de France (dans l’Oise et le Val d’Oise). 2.190 km2 de belle nature, soit 18% du territoire francilien, qui abrite quelques joyaux de pierre comme l’abbaye des Vaux-de-Cernay et le château de la Madeleine (Haute Vallée de Chevreuse), l’église Notre-Dame-de-la-Nativité à Magny-en-Vexin (Vexin français), la chapelle Saint-Blaise-des-Simples décorée par Jean Cocteau (Gâtinais français) et le château de la reine blanche sur les bords des étangs de Commelles (Oise – Pays de France). A voir absolument également La Roche-Guyon, charmant village posé le long de la Seine (Vexin français), le château de Chantilly, où vous pourrez aussi goûter à la recette originale de la crème Chantilly (Oise – Pays de France) ainsi qu’Auvers-sur-Oise, pour marcher sur les traces de Van Gogh (Vexin français). 

Parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse / © Steve Stillman
Parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

 

13. Gambader dans les monts du Grand Paris (Val-d’Oise)

C’est la chaîne de montagnes du Grand Paris. Les Buttes du Parisis dans le Val-d’Oise offrent un cadre parfait pour un trek à portée de passe Navigo. En bons sherpas, nous vous avons repéré un itinéraire qui se termine en apothéose au sommet de la butte des Châtaigniers, l’un des plus beaux panoramas sur Paris intra et extra-muros.

Infos pratiques : Randonnée de 12,5 km dans les Buttes du Parisis, départ : gare de La Frette – Montigny Ligne J / arrivée  gare de Sannois Ligne J. Le détail de l’itinéraire est à retrouver dans notre rubrique Balades 

Butte des châtaigniers / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris
Butte des châtaigniers / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

14. Se laisser surprendre par Corbeil-Essonnes (Essonne)

Corbeil-Essonnes, une ville dont tous ceux qui ont vu Le Père Noël est une ordure connaisse le péage. Mais qui a tapé dans l’oeil de notre photographe maison, Jean-Fabien Leclanche, qui s’y est promené le temps d’une journée. Son reportage est à retrouver dans notre rubrique Balades.

Accès : Gare de Corbeil-Essonnes RER D

Corbeil Essonne / Photo © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge Your Paris
Corbeil Essonne / Photo © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge Your Paris

15. (Boissy-le-Châtel / Seine-et-Marne)

Depuis plus de 10 ans, la Galleria Continua est un ovni posé au milieu des champs. En 2007, des galeristes italiens décident de transformer cette ancienne usine de 10.000m² à Boissy-le-Châtel en centre d’art contemporain.  A raison de deux vernissages par an, ils y exposent les plus grands noms de l’art contemporain comme le plasticien indien Anish Kapoor. Et ça gratuitement. 

Infos pratiques : La Galleria Continua-Les Moulins, 46 rue de la Ferté Gaucher, Boissy-le-Châtel (77). Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 18h. Tél. : 01 64 20 39 50. Plus d’infos sur galleriacontinua.com

Expo Sphères 9 à la Galleria Continua-Les Moulins à Boissy-le-Châtel / © Galleria Continua
Galleria Continua-Les Moulins à Boissy-le-Châtel / © Galleria Continua

 

A lire : Nos trois idées pour se la couler douce sur les bords de Marne