Culture

Quand la danse casse des briques

Vitry : Certes, la danse, c'est pas l'usine mais à La Briqueterie, c'est dans une usine. Et jusqu'au 5 avril, les lieux abritent la Biennale de danse du Val-de-Marne.

La première chose qui frappe, c’est sa longue cheminée tendue vers le ciel. Viennent ensuite ses jolies briques, qui donnent à Vitry « la Rouge » (94) un faux air de ville rose. Ce look industriel vous plaît ? Alors vous allez adorer la Briqueterie. Le bâtiment, construit en 1868, a abrité pendant près d’un siècle une usine de construction de briques qui cassait… des briques. Jusqu’à 120.000 par jour les bonnes années.

Ça, c’est pour l’histoire. Ce qui nous intéresse surtout, c’est ce que vous pourrez y découvrir aujourd’hui. Car à la briqueterie désormais, on fabrique de la danse. Ce nouveau « centre de développement chorégraphique », inauguré en mars 2013, accueille des danseurs professionnels venus de toute l’Europe.

La danse côté scène et côté jardin

Certes, vous ne pouvez pas y aller quand vous voulez. La Briqueterie est un lieu privé. Heureusement, elle programme de nombreux spectacles pour faire découvrir au public le travail de ses danseurs, comme la Biennale de danse du Val-de-Marne du 5 mars au 3 avril. Des artistes à admirer sur le studio-scène, dans le jardin ou sur des pistes de danse improvisées.

 

Briqueterie - côté cheminée, illumination Yann Toma ©Luc Boegly - BRIQUE_041

Les plus chanceux sont les habitants des immeubles qui cernent le bâtiment : pour les répétitions, ils sont aux premières loges. Et voilà comment on distille de la danse au cœur de la ville. Alors pour ne rien rater, il ne vous reste plus qu’à déménager !