Société

Logement : un diagnostic complet de l’Île-de-France en juin

Un premier diagnostic de la situation de l’habitat en Ile-de-France a été présenté ce 7 mai au Comité régional de l'habitat et de l'hébergement (CRHH). L'Institut d'aménagement et d'urbanisme met à disposition une nouvelle carte pour le compléter.

Pour constituer son schéma régional de l’hébergement et de l’habitat, le CRHH doit pouvoir s’appuyer sur un état des lieux complet et à jour qui fait pour l’instant défaut. Lors de la réunion du 7 mai, un premier diagnostic a rapporté des « déséquilibres territoriaux » et « un manque de logements malgré les efforts entrepris », soulignent le conseil régional et la préfecture d’Ile-de-France. « Nous devons trouver les voies et moyens de dépasser les égoïsmes locaux qui nourrissent les fractures territoriales et entretiennent les déséquilibres de l’offre de logement dans notre région », a déclaré à cette occasion le président de la région Jean-Paul Huchon.

Afin d’aboutir à un diagnostic complet d’ici à juin, il a été demandé à l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) de mettre à disposition des acteurs concernés un outil collaboratif commun « qui permettra d’avoir une vision partagée et réactualisée en permanence des projets de logements », signale cet organisme.

Une « priorité forte » du préfet

La carte, en ligne depuis le 7 mai, résulte de l’isolement d’une couche du dispositif Wikimap’Projets qui vise lui à dresser un état des lieux plus général de l’aménagement francilien. La Wikimap’Habitat décrit les secteurs d’études, ceux dont la programmation est arrêtée et ceux déjà en cours de réalisation pour des projets de plus de 70 logements en zone urbaine, 40 logements en zone rurale et/ou les projets de plus de 5 000 m2 de surface de plancher et/ou les projets de plus d’un hectare d’emprise au sol.

 

Vue de la Wikimap-Habitat
Vue de la Wikimap-Habitat © IAU

 

Le préfet de région Jean-François Carenco a indiqué à cette occasion que le logement sera « une priorité forte » de son action en Ile-de-France. « Ma méthode reposera sur des échanges réguliers avec l’ensemble des acteurs aux côtés de l’Etat, la recherche de partenariats avec chacun pour démultiplier notre capacité d’action et une ferme détermination à faire respecter la loi quand c’est nécessaire », a-t-il affirmé. « Quand le diagnostic sera posé, les constats s’imposeront à tous et chaque territoire sera mis face à ses responsabilités », estime, dans le même sens, Emmanuelle Cosse, vice-présidente du conseil régional en charge du logement.

Pour rappel, le futur schéma régional de l’hébergement et de l’habitat en Ile-de-France doit préciser où, quand et comment construire, pour mieux répartir l’offre de logement sur l’ensemble du territoire. Il fixera les objectifs à atteindre sur six années notamment en matière de développement de l’offre de logements et d’actions en faveur des personnes défavorisées.

Vous venez de lire un article du Journal du Grand Paris. Et si vous en voulez plus, rendez-vous sur lejournaldugrandparis.fr :

Journal du Grand Paris