Artdevivre

La To-Do-List du week-end

Noël oblige, on vous propose la vie de château. Parce que la banlieue en regorge, figurez-vous. On a aussi pensé à lister quelques animations familiales, histoire de vous donner des prétextes pour des virées post-libatoires.

Idée # 1 : Chasse au trésor dans une forteresse médiévale (Blandy, 77)

Voisin de Melun, le château fort de Blandy-les-Tours est, à l’instar de Brie-Comte-Robert ou Dourdan, un exemple parfaitement conservé et restauré de l’architecture militaire du moyen-âge en Île-de-France. Son histoire raconte celle de la monarchie française, elle fut d’ailleurs un verrou du domaine royal dès le XIIe siècle, date de sa fondation. Sauvé de l’abandon au XIXe, le château fait l’objet d’importantes campagnes de restauration depuis… 1992. Un bijou méconnu. Pendant toutes les vacances, des chasses au trésor y sont organisées, offrant l’occasion de perdre ses enfants sur les chemins de ronde tout juste réhabilités.

Infos pratiques : Château de Blandy, place des Tours, 77115 Blandy-les-Tours. Ouvert de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Fermé le mardi. Infos au 01 60 59 17 80. 

 

Chateau de Blandy

 

Idée # 2 : Se laisser charmer par des ombres au château de Fontainebleau (77) 

Inspiré de l’univers graphique d’Antoine Guilloppé, Akiko est un spectacle court et délicat qui ravira les enfants (à partir de 3 ans) et, plus encore, leurs parents. Ceux que la poésie de ces scénettes de papier indiffère pourront toujours aller admirer les trésors du château et notamment les prises de guerre du sac du palais d’été de Pékin par les troupes de la marine française, en 1860. Une info, en passant : le château va connaître, à partir du printemps, deux ans de travaux. Il perdra momentanément un peu de son charme et de sa tranquillité. 

Infos pratiques : En hiver, le château de Fontainebleau est ouvert tous les jours sauf le mardi et le 1er janvier, de 9h30 à 17h (dernier accès à 16h15). On peut y aller en Transilien ! Tarifs : 11 € et 9€ pour les enfants. Et pour réserver des places pour le spectacle, c’est ici

 

Akiko

 

Idée # 3 : Le roi est mort, ça se fête !  (Versailles, 78)

C’est vraiment une des expos de l’année : au château de Versailles, on célèbre en expo et en musique les trois cent ans de la mort du roi soleil, aka Louis XIV, qui trépassa dans d’atroces souffrances et d’horribles odeurs, chauve, édenté (il lui manquait la moitié de la mâchoire…) et gangrené à la jambe. Pour l’occasion, la pompe funèbre de l’époque a été reconstituée. Un sacré spectacle que cet enterrement, dont les historiens nous apprennent qu’il fut l’une des plus belles fêtes que le royaume avait connues depuis longtemps. Le roi est mort… 

Infos pratiques : Toutes les infos sont bien entendu sur le site du château. Préparez votre visite avec le MOOC Louis Croix Bâton V. Et si vous êtes de passage (ou pas) à Versailles, profitez-en pour jeter un œil à notre bottin des sorties versaillaises

 

Chambre funéraire de Louis XIV à Versailles / DR

 

Idée # 4 : Un Noël illuminé chez Fouquet (77)

Ils ont mis le paquet pour les 400 ans de Fouquet, le super intendant bling bling de Louis XIV : Une grande roue de 14 m de diamètre a été installée dans un des salons (!) et plus de 8 000 décorations scintillent dans les appartements comme dans le parc à la française (Le Nôtre, of course). On ne va pas bouder notre plaisir. C’est légèrement excessif mais quand même assez féerique.  Mickey peut aller se rhabiller !… 

Infos pratiques : Château de Vaux-le-Vicomte, 77950 Maincy. Les illuminations de Noël sont visibles jusqu’au 3 janvier (sauf le 25 décembre 2015 et le 1er janvier). Adultes : 17,50 € / Tarif Réduit : 14,50€. Enfant de 6 à 16 ans : 11 €. Gratuit pour les moins de 6 ans. 

 

 

 

Idée # 5 : Les chatoyantes nuits d’Enghien  (95) 

Pour ceux qui n’aiment pas les châteaux, il reste les bien nommées et désormais rituelles projections monumentales d’Enghien-les-bains. L’église Saint Joseph, le casino, l’hôtel de ville et la gare SNCF se parent de mille couleurs. Là encore, on ne fait pas dans la nuance – mais plutôt dans la saturation colorée. Qu’importe, c’est vraiment beau. 

Infos pratiques : C’est à Enghien, toutes les nuits, et c’est gratuit jusqu’au 3 janvier