Société

La petite reine veut remonter sur son trône en Île-de-France

Bouté hors du bitume francilien par la voiture, le vélo est entré en phase de reconquête.  Selon une étude de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme, les déplacements quotidiens assis sur une selle ont été multipliés par deux entre 2001 et 2010  pour atteindre le nombre de 650 000, sur les 42 millions de déplacements effectués par les Franciliens chaque jour. Le vélo est aujourd’hui surtout utilisé pour des trajets domicile-travail, ce qui explique que ses aficionados soient devenus les cadres et les personnes exerçant des professions intermédiaires, puisqu’ils sont quasi dix fois plus nombreux qu’il y a dix ans à l’utiliser (38 % en 2010 contre 4 % en 2001). Les jeunes, eux, ont levé le pied puisqu’ils ne sont plus que 20% à pédaler, contre 50% auparavant. Parmi les facteurs qui expliquent le retour en grâce de la bicyclette, on trouve entre autres les aménagements de voierie (pistes cyclables, zones 30, doubles sens cyclables, etc) ainsi que l’apparition du système de vélos en libre-service Vélib’.

 

L’intégralité de l’étude de l’IAU est disponible ici.