Artdevivre

Concert électro ou Puccini ? L.F. Céline ou Sidney Lumet ? La To-do-List du week-end en banlieue

Vernissage d'expo. Concert électro et opéra. Théâtre. Cinéma. Conférences. Maraîchage, jardinage, compostage. C'est-à-dire tout pour être heureux, ce week-end, en banlieue.

Vendredi 

Idée #1 : Quand l’électro s’invite à bord du Transsibérien (Saint-Germain-en-Laye, 78) 

DJ/saxophoniste, Thylacine, qui sera en concert ce vendredi soir à La Clef à Saint-Germain-en-Laye, a fait le pari fou d’enregistrer un disque lors d’un voyage en Transsibérien. En ressort une musique à son image, très humble mais follement attachante et envoûtante. A l’affiche également Cotton Claw, quatre DJ’s/producteurs qui insufflent du soleil et de la danse. Ce concert s’inscrit dans le cadre de la tournée du Fair, qui aide chaque année les jeunes artistes à se professionnaliser. Une sélection fine de ceux qui seront en haut de l’affiche demain.

Infos pratiques : Thylacine / Cotton Claw (électro) à 20h vendredi 11/03 à la Clef de Saint-Germain-en-Laye (78). Tarifs : 13 à 16 euros. Plus d’infos ici

 

Idée #2 : Une soirée avec L. F. Céline, et son double (Antony, 92)

Il y en a eu, des tentatives de porter Louis-Ferdinand Céline à l’écran… Et toutes ont échoué… La dernière en date fait-elle exception ? Sur le papier le casting est idéal, avec Denis Lavant dans le rôle titre. En 2011, on l’avait d’ailleurs vu avec délectation dans son spectacle tiré de la correspondance de l’infâme de Meudon, « Faire danser les alligators sur la flûte de pan« . Il sera ce vendredi soir au cinéma Le Sélect d’Antony à l’issue de la projection de « Louis Ferdinand Céline. Deux clowns pour une catastrophe. » C’est sûr, le film, ce sera dans la salle. 

Infos pratiques : Projection à 21h ce vendredi 11/03 du film « Louis Ferdinand Céline. Deux clowns pour une catastrophe » au cinéma Le Sélect à Antony (92), suivie d’un débat avec son réalisateur, Emmanuel Bourdieu, et Denis Lavant. Infos pratiques ici. Et en attendant, l’entretien mythique de LF Céline avec Pierre Dumayet est ici

 

Idée #3 : Naissance d’un festival de Jazz sur les bords de Marne (94)

Ce soir naîtra un festival de Jazz sur les bords de Marne avec pour objectif de donner une chance à ceux qui ont rarement accès aux planches des théâtres et des salles de concert. La thématique de cette première année ? La voix… Commencez par écouter celle, mi-blues mi-rap, d’André Minvielle dès ce soir 20h30. 

Infos pratiques : La Biennale de Jazz du Centre des Bords de Marne au Perreux-sur-Marne (94). Tous les concerts sont présentés ici et les réservations sont à faire ici (billets à partir de 10 €). 

 

Samedi 

Idée #4 : Atelier maraîchage chez R’urban (Colombes, 92) 

Le torchon brûle bien fort entre la mairie de Colombes et les animateurs de la ferme urbaine de R’urban, plus que jamais menacée de disparition. La justice et le cycle des saisons ne répondant pas aux mêmes lois, il faut quand même préparer le retour du printemps.  Rendez-vous donc samedi dès 14h dans le jardin maraîcher partagé pour un atelier semis avec les membres de l’association « L’atelier du compost », un collectif de maîtres composteurs (si, si !). Un apéro-goûter sera ensuite proposé avant une rencontre à 17h,avec des architectes de l’association Bellastock, spécialisée dans le recyclage des déchets de chantier.  Bref, ce sera une après-midi 100% circuits courts et recyclage ! 

Infos pratiques : Atelier maraîchage samedi 12/03 à partir de 14h chez R’Urban, 4-12 rue Jules Michelet, Colombes (92). Plus d’infos sur la page Facebook de l’association et sur son site web. Y Aller : Gare Stade, ligne J du Transilien, ou tout au bout de la 13. Sachez que vous pouvez aussi vous restaurer sur place à partir de 6€.

Sur le même thème mais ailleurs dans le Grand Paris : Pour ceux qui ont leurs habitudes dans le 93, jetez un œil du côté de chez Clinamen, une parcelle de maraîchage installée dans une ancien entrepôt de garagiste, aux Francs-Moisins, à un jet de légumes du Stade de France. Au menu de l’après-midi, semis, installation de l’arrosage automatique de la serre et préfiguration de la treille. C’est un chantier participatif donc bienvenus ! (Adresse et infos pratiques ici). 

 

 rurban

 

Idée #5 : « Céramix, de Rodin à Shütte » à Sèvres (92) et à Paris

Cette expo a le don d’ubiquité ! Elle s’affiche simultanément à Maison Rouge, au port de la Bastille à Paris, et à la Cité de la Céramique de Sèvres. Son propos ? Recenser au travers de près de 250 œuvres de 115 artistes de 25 nationalités différentes les formes les plus actuelles, les plus belles, les plus innovantes de l’utilisation de la céramique dans l’art contemporain.  Et à vrai dire, le casting est fort impressionnant, avec des œuvres de Rodin, Gauguin, Pablo Picasso, Juan Miró, Raoul Dufy ou encore André Derain. On trouve également des œuvres sous influence Pop et Funk. Enfin, on découvre que dans les années 1990, la céramique devient un outil de critique sociale et politique : le travail de Ai Weiwei, Ni Haifeng et de l’artiste iranienne Bita Fayyazi abordent des questions liées à l’authenticité, au pouvoir et au post-colonialisme. Bref, la céramique, pratique artistique peu connue et reconnue, sort du vaisselier.

Infos pratiques : « Céramix, de Rodin à Schütte » à la Cité de la céramique de Sèvres à partir du 9 mars. Tarifs : 6 à 8 euros

 

céramique 2

 

Idée #6 : Les architectes refont le monde à Ivry (94) 

En construisant en 1971, en plein centre-ville d’Ivry, un gigantesque logement social avec des appartements en triangle, l’architecte « brutaliste » Jean Renaudie voulait lutter contre l’angle droit, symbole pour lui d’ordre et d’entassement. 45 ans plus tard, où en est-on ? Comment tout cela a-t-il vieilli ? Vous le saurez en participant aux ateliers, colloques et débats qui se tiendront dès samedi et pendant deux semaines, autour de cette architecture innovante des années 70. On ira du plus concret – comment réhabiliter le jardin suspendu, aujourd’hui en friche, ou encore le centre commercial Jeanne Hachette, qui se trouve sous les logements ? – au plus théorique : comment faire que les habitants participent à la conception et à la vie de leurs logements ? Une chose est déjà sûre, en surfant sur le site d’un agent immobilier de luxe, on a pu vérifier que la côte de Jean Renaudie, c’est du béton ! 

Infos pratiques  : La Tête dans les étoiles, festival d’architecture organisé par le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) du Val-de-Marne, du 12 au 26 mars, au centre Jeanne Hachette à Ivry-sur-Seine. Ne pas hésiter à lire la fiche technico-historique du bâtiment.

 les Etoiles, Jean Renaudie

 

Idée #7 : Le Jeune Werther est sur Facebook (Aubervilliers, 93)

Voilà le Werther de Goethe, cet amoureux si malheureux, revisité. Notre héros romantique, égocentrique, se filme et utilise la vidéo comme un “beau gosse” du XXIe siècle surfant sur internet. Décapant, parfois désopilant. Philippe Hochmair joue en francais et en allemand, et donne chair à ce jeune homme tourmenté, dans une mise en scène de Nicolas Stemann.

Infos pratiques : Werther !, du 8 au 12 mars au théâtre de la Commune d’Aubervilliers / Tarifs : 6 à 23 euros. Plus d’infos sur lacommune-aubervilliers.fr

Werther ! / © Samuel Rubio

 

Dimanche

Idée #8 : Puccini sur grand écran à Chatou (78) 

Ecouter un opéra au cinéma. L’idée, lancée il y a dix ans par le Metropolitan de New-York, fait un carton planétaire et même hexagonal puisque chaque année plus de 200.000 spectateurs y vibrent devant une retransmission d’opéra sur grand écran. Ce week-end justement, le ténor allemand Jonas Kaufmann est à l’affiche de deux cinés de banlieue, avec la projection en HD de sa désormais classique représentation du 14 Juin dernier à la Scala. Légèrement cabot – hélas, ses sourires face caméra ! -, la star allemande revisite Puccini dans une mise en scène qui eut gagné à être plus sobre. Mais enfin, Jonas Kaufmann reste grand. Très grand. 

Infos pratiques :  Cinéma Louis Jouvet à Chatou (78) le 13 mars à 18h30. Et sinon, dès samedi 12 à 14h au Cinéma Le Sélect à Antony.

 

Idée #9 :  Accrochage chez Ropac, la galerie star extra-périphérique (Pantin, 93)

Encore une expo qui a du mal à choisir entre les deux rives du périph’ ! Preuve qu’il arrête de moins en moins les braves, et les imaginaires. « Wasteland : New Art from Los Angeles » est proposée simultanément dans deux galeries, le Mona Bismarck American Center, à Paris, et Thaddaeus Ropac, à Pantin. C’est un poème fondateur de la modernité, « The Waste Land » (terre vaine) de T. S. Eliot, qui fournit le fil conducteur entre les oeuvres (commandées pour l’occasion) de quatorze artistes, tous influencés par la Cité des Anges. Et si vous voulez en discuter avec eux, rendez-vous dimanche entre 14 et 18h à Pantin. Ils seront là.
Infos pratiques : « Wasteland : New Art from Los Angeles », Galerie Thaddaeus Ropac Pantin, 69 Avenue du Général Leclerc, Pantin (93). Du 12 mars au 17 juillet, avec des œuvres d’Edgar Arceneaux, Lisa Anne Auerbach, Math Bass, Mark Bradford, Sam Falls, Daniel Joseph Martinez, Jon Pylypchuk, Fay Ray, Ry Rocklen, Amanda Ross-Ho, Analia Saban, Shannon Ebner/Erika Vogt, and Brenna Youngblood. Entrée libre
 
Wasteland - Mona Bismarck American Center for art & culture

 

Idée #10 : « Les faits peuvent-ils parler d’eux-mêmes ? » Un ciné-philo au ciné François-Truffaut (Chilly-Mazarin, 91)

Tous les deux mois, Olivier Chelzen, agrégé de philo et prof au lycée Jean-Baptiste Corot de Savigny-sur-Orge, vient questionner nos consciences autour d’un film. Au programme cette fois, Douze hommes en colère, de Sidney Lumet, dont voici le pitch : Un jeune homme est accusé du meurtre de son père et risque la peine de mort. Un jury composé de douze hommes doit alors délibérer et procède à un vote : onze votent coupable, mais la décision doit être prise à l’unanimité. Le juré qui a voté non-coupable explique qu’il a un doute, et tente de convaincre les autres membres du jury. Ce qui soulève foule de questions :  Que faut-il pour être dans le vrai ? Les faits peuvent-ils parler d’eux-mêmes ? Quel rôle joue le débat argumenté ? De quoi alimenter une bonne conversation philosophique. 

Infos pratiques : Ciné-philo « Douze hommes en colère » dimanche 13 mars à 15h au cinéma François-Truffaut à Chilly-Mazarin (91) / Tarif : 4 euros

 

Sauve la date : Serez-vous du prochain voyage métropolitain ?

Vous aimez marcher et faire des rencontres dans des lieux inattendus ? Alors bloquez votre samedi 19 mars pour randonner entre Sarcelles et Ecouen avec le Voyage métropolitain, une association d’urbanistes qui souhaitent faire découvrir par la marche les tréfonds de la banlieue : 

Du ciment à l’horizontale, du ciment à la verticale”, d’une utopie urbaine, de l’état sauvage des terrains abandonnés, de la sérénité hivernale des jardins ouvriers, de la tranquillité des pavillons, des branches dénudées aux lisières de la forêt, du macadam entourant les centres commerciaux, du Chemin du Regard, d’un tissu agricole ancien, et d’un autre plus moderne, d’une départementale qui va loin, d’un cours d’eau oublié, de temples religieux et de châteaux anciens… entre Sarcelles et Ecouen s’offrira à nous la diversité des paysages du nord métropolitain. »

Alors, en serez-vous ? Si oui, toutes les infos pratiques sont ici

 

voyage