Artdevivre
|

A Pantin, la friche de la Cité fertile déringardise la fête foraine

La friche de la Cité fertile à Pantin organise la Cité merveilleuse jusqu'en mars / © Adrien Roux
La friche de la Cité fertile à Pantin organise la Cité des merveilles jusqu’en mars / © Adrien Roux

Installée dans une ancienne gare de marchandises, la friche de la Cité fertile à Pantin a imaginé une fête foraine à la déco conçue à base de matériaux recyclés. Une ambiance dans laquelle se plonger jusqu'en mars.

C’est son dernier hiver pantinois. Aussi, pour marquer le coup, la friche de la Cité fertile organise, à partir du 4 décembre et jusqu’au 6 mars, la Cité des merveilles, une fête foraine éco-responsable qui s’accompagne chaque week-end d’un marché thématique. Côté décor, le studio de création Outchesque a imaginé une scénographie conçue à base de matériaux recyclés. « On travaille beaucoup avec la Réserve des Arts à Pantin, explique Adrien Utchanah, fondateur du studio. Ils fondent leur démarche sur l’upcycling en récupérant par exemple les décors des défilés de la Fashion Week. Ils pratiquent la revente au poids, ce qui nous permet d’avoir des choses très intéressantes ».

Un décor qui ne sent pas le sapin

Adrien Utchanah a ainsi imaginé un univers qui se décline dans les deux halles de la Cité fertile. Dans la première, il a fabriqué un immense saule pleureur – « le tronc est fait à partir de lattes de lit »– dont le feuillage de 6 mètres d’envergure est propulsé par un moteur et tournoie. Au ciel, un « plafond de vert » constitué de tissus donne l’impression de se balader dans une jungle. Dans la deuxième halle, vous pourrez vous perdre dans un labyrinthe de bambous tandis que les plus jeunes découvriront une cabane perchée. « Il s’agissait de recréer la cabane des enfants perdus de Peter Pan, explique Adrien Utchanah, avec des passerelles, un toboggan et plein de petites caches… » 

Bien sûr il y aura des manèges. Bien sûr il y aura des loupiotes partout, du genre qui activent illico le mode « Noël » dans nos ciboulots. Et puis il y aura des marchés : un par week-end jusqu’au 19 décembre : artisanat, gastronomie, fripes… A chaque fois dans une logique responsable. Et comme la période des fêtes, c’est aussi penser aux autres, une collecte de pulls et de protections périodiques sera mise en place au profit des plus précaires. Sans oublier une bibliothèque solidaire proposée par Label Emmaüs. De quoi donner tout son sens à l’expression « joindre l’utile à l’agréable ». 

Infos pratiques : La Cité des merveilles à la Cité fertile, 14 avenue Edouard Vaillant, Pantin (93). Du 4 décembre au 6 mars le week-end, le samedi de midi à 1h du matin et le dimanche de midi à 20h. Fermeture du 23 décembre au 2 janvier. Ouvert en continu du 21 février au 6 mars de midi à 18h. Entrée libre (néanmoins certaines attractions sont payantes). Accès : Métro Hoche (Ligne 5) et Quatre-Chemins (Ligne 7) / Gare de Pantin (RER E). Plus d’infos sur cite fertile.com

Lire aussi : Les friches du Grand Paris qui vont faire parler d’elles en 2021

Lire aussi : La friche du Sample peaufine son mix à Bagnolet

Lire aussi : L’ancien musée Pierre-Cardin au cœur d’un projet artistique éphémère