Natacha Atlas

Après quelques années en retrait de la scène, Natacha Atlas revient en force, s’associant au compositeur, arrangeur, producteur jazz Ibrahim Maalouf pour l’album Myriad Road
Chanteuse aux origines multiples et à la voix unique, Natacha Atlas, est révélée dans les années 90 par sa participation au collectif Transglobal Underground à Londres dont elle devient l’un des piliers, prélude à sa carrière solo. Diaspora, son premier album qui combine dance-dub hybride et mélodies arabes traditionnelles, sort en 1995, précédant « Halim » (1997) puis « Gedida » (1999) avec cette fameuse version de Mon amie la rose de Françoise Hardy qui lui permet de remporter le prix de la meilleure interprète féminine aux Victoires de la Musique.
Son parcours se poursuit avec Ayeshteni (2001), Foretoldin the Language of Dreams avec Marc Eagleton et Abdullah Chadeh (2002), et Mish Maoul (2006).

Au fil de toutes ces étapes, elle aborde des styles qui vont de l’hindi pop à la drum’n’bass en passant par le raï, la chanson française et la dance music, et elle chante aussi bien en anglais et en arabe qu’en français et en hindi.

Infos

ALHAMBRA Paris

21 rue Yves Toudic , 75010 Paris

Dates

Dimanche 7 novembre 2018 de 21h00 à 23h30