Artdevivre

5 choses à savoir sur l’Euro 2016 en Île-de-France

Le tirage au sort de l’Euro 2016 aura lieu samedi à Nice. Si la compétition se déroulera sur l’ensemble du territoire, le Grand Paris sera un lieu incontournable de ce grand rendez-vous du football continental.

Les stades

Sur les dix villes hôtes de la compétition, deux se trouvent en Île-de-France à commencer par Saint-Denis et son Stade de France. La plus grande enceinte du pays aura le privilège de voir se dérouler, entre autres, le match d’ouverture et la finale du tournoi. Paris, avec son bon vieux Parc des Princes, accueillera quatre matchs de poule et un huitième de finale. Au total, ce sont douze rencontres qui se dérouleront sur le territoire francilien.

 

Stade de France à Saint-Denis / DR

 

Les camps de base

Un hôtel de luxe pour se reposer, une magnifique pelouse pour s’entraîner… Les 24 équipes présentes en France au mois de juin prochain sont toutes à la recherche du lieu de villégiature idoine pour préparer au mieux leurs oppositions sportives. En Île-de-France, cinq camps de base sont proposés aux sélections étrangères, à Croissy-sur-Seine, Versailles, Bondoufle ou Paris. Les Portugais ont d’ores et déjà réservé le leur à Marcoussis, dans le centre d’entraînement du XV de France de rugby. Certaines sélections prévoient d’ouvrir leurs entrainements au public.

 

Centre national du rugby de Marcoussis (91) / DR 

 

Les « fans zone »

Chaque grande compétition est l’occasion pour les supporters des équipes nationales de se retrouver. A Paris, la fan zone sera située au pied de la Tour Eiffel. Et le Paris Foot Tour, village itinérant d’activités sportives, traversera la capitale jusqu’à Saint-Denis.

 

Les ambassadeurs

Ils sont deux banlieusards à avoir été retenus pour devenir ambassadeurs de la ville de Saint-Denis pendant la compétition : le slameur Grands Corps Malade et l’ex-footballeur Steve Marlet. Ce dernier, formé dans le club voisin du Red Star, basé à Saint-Ouen, y est revenu à la fin de sa carrière pour en devenir directeur sportif.

 

 

Les billets

Près de 800.000 : c’est le nombre de sésames qu’il restera à acheter après le tirage au sort et jusqu’à la fin du mois de janvier. Ces billets « Follow my team » permettront aux fans des Bleus, inscrits au Club des supporters, de suivre l’équipe de France lors de la compétition. La sélection tricolore jouera son premier match au Stade de France le vendredi 10 juin. Elle pourrait revenir à Saint-Denis pour un quart de finale, si elle finit en tête de son groupe et passe le stade des 8e de finale. Option moins optimiste : une visite au Parc des princes dès les 8e de finale, dans l’hypothèse d’une 3e place de poule…