Enlarge your Paris

Il y a 1001 vies au delà du périph' …

Pour vos sorties
c’est par ici...

L'agenda

Recevez nos bons plans
tous les vendredis

Philippe Yvin fait le point sur le chantier du Grand Paris express

Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP) du 21 avril a été l'occasion de faire le point sur les travaux prévus en 2015 et de valider un premier emprunt d'un milliard d'euros auprès de la Caisse des dépôts.

Philippe Yvin, président du directoire, a « présenté les principales actions qui devront être conduite en 2015 pour maintenir le rythme de réalisation du Grand Paris express« , rapporte la SGP. Entre le 1er trimestre 2015 et le 1er trimestre 2016, l’ensemble des lignes du projet du futur métro automatique sera enclenché avec la réalisation des enquêtes publiques. Les prochaines sont celles de la ligne 14 sud (Paris à Orly) au mois de juin et celle de la ligne 15 ouest (Boulogne à Saint-Denis Pleyel) à l’automne. Puis, au 1er trimestre 2016, les enquêtes des lignes 15 est (Saint-Denis/Champigny par Rosny-sous-Bois), 17 (Le Bourget/aéroport Charles de Gaulle) et 18 jusqu’au plateau de Saclay (Orly/Versailles) seront réalisées.

Outre l’examen du rapport annuel, le conseil de surveillance, présidé par André Santini, a autorisé la SGP à conclure, avant le 31 juillet, un contrat d’emprunt d’un milliard d’euros auprès du fonds d’épargne de la Caisse des dépôts. « Ce contrat s’inscrit dans l’enveloppe « croissance verte » du fonds d’épargne à tarification spéciale (livret A + 0,75 % de base), conformément au protocole de financement signé le 12 décembre dernier », précise la société. La signature du prêt peut donc désormais intervenir et les tirages interviendront ensuite au fil des besoins.

Philippe Yvin a également évoqué le fait que « les autres dimensions du projet prennent corps ». Concernant l’excellence environnementale du Grand Paris express, la SGP prendra plusieurs initiatives en matière de gestion des déblais et de performance énergétique dans la perspective de la COP21 qui se tiendra en décembre à Paris. Le président du directoire annonce également « une montée en puissance de la politique d’Open Data et la mise en place d’un programme d’innovation ouverte » qui faisait l’objet d’une réunion le même jour à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Dernier chantier connexe du réseau de transports : « L’ambition culturelle avec la désignation, à l’été, de la direction artistique chargée de la mise en œuvre de sa politique culturelle pour les années à venir. »

Vous venez de lire un article du Journal du Grand Paris. Et si vous en voulez plus, rendez-vous sur lejournaldugrandparis.fr :

 

Journal du Grand Paris

J'enlarge cet article avec