Artdevivre

Nos 10 adresses fétiches à Saint-Ouen

Moins en vue que Pantin ou Montreuil, qui se disputent le titre de "nouveau Brooklyn", Saint-Ouen possède pourtant de sérieux atouts pour vous faire passer de bons moments. On vous en a partagé dix. A vous de trouver les autres.

La Maison Futuro au marché Dauphine dans les Puces de Saint-Ouen / DR
La Maison Futuro au marché Dauphine dans les Puces de Saint-Ouen / DR

Le Marché Dauphine, sa soucoupe volante et ses 150 marchands 

E.T. aurait sans doute adoré tomber dessus lors de son passage sur Terre. La Maison Futuro, en forme de soucoupe volante, est une pièce rare que l’on peut admirer aux Puces de Saint-Ouen dans le marché Dauphine. Conçue en 1968 par l’architecte finlandais Matti Suuronen, elle ne fut construite qu’à une centaine d’exemplaires. Si très peu de modèles sont encore en bon état, c’est grâce à Benoît Ramognino de la Velvet Galerie que la Maison Futuro trône aujourd’hui au coeur du marché Dauphine. “En 2012, Benoît nous propose de l’exposer temporairement mais nous nous y attachons et avons décidé de la racheter l’an dernier. C’est un peu la tour Eiffel des puces, présente sur toutes les photos des visiteurs”, souligne Edith Lory, directrice du marché Dauphine. Et bonne nouvelle pour les passionnés de design vintage ; il sera bientôt possible de pénétrer dans la Maison Futuro une fois que les travaux de mise aux normes seront achevés. 

Du XVIIIe siècle à Goldorak

Inauguré en 1991, le marché Dauphine compte plus de 150 marchands de toutes sortes répartis sur 3 000 m². Pour ceux qui aiment le romantisme des objets anciens, la bavarde Dominique Saint-Martin (stand 8-9) vous dira tout sur ses tissus et vaisselles du XVIIIe siècle. Juste à côté, Mart & Artes (stand 6) prolonge l’immersion dans le siècle des Lumières avec un large choix de peintures, de bustes et de cages à oiseaux. Autre ambiance, autre époque, les fous de consoles vidéo et de Goldorak trouveront leur bonheur à la Vintage Game Room (stand 266) tandis que les fans de séries et de cinéma dégoteront toutes sortes de pépites au Retro American Store (stand 270). Pour les amateurs de fripes, Falbalas (stand 254-256) arbore costumes, chaussures et accessoires allant du XVIIIe siècle aux années 70. Fraîchement installée, Cindy Robbe (stand 241) présente quant à elle des pièces de haute couture et de créateurs à prix abordables. Une fois votre lèche-vitrine terminée, accordez-vous une pause gourmande aux Gastropodes, bistrot convivial qui cuisine des produits frais de saison.

Infos pratiques : Le marché Dauphine est ouvert du samedi au lundi de 9h30 à 18h00 et le vendredi matin. Marché Dauphine, 132-140 rue des Rosiers, Saint-Ouen (93). Plus d’infos sur www.marche-dauphine.com

La Vintage Game Room au Marché Dauphine / DR
La Vintage Game Room au Marché Dauphine / DR

 

Avec Yaya, allez vous faire voir chez les Grecs 

C’est dans les Docks, un quartier qui semble être sorti de terre en quelques mois, que cet îlot grec a surgi. Yaya, mamie en grec, c’est le projet des frères Pierre-Julien et Grégory Chantzios, à la tête de la maison d’épicerie fine Kalios. Une success story à la Kalamata Jane de deux Grecs partis à la conquête de l’Ouest. 800 restaurants dont 100 étoilés se fournissent chez eux. C’est ainsi qu’ils ont fait la rencontre du chef colombien Juan Arbelaez, 29 ans, alors chef du restaurant du Marignan, l’hôtel 5 étoiles des Champs-Elysées. Tous les trois, ils décident d’ouvrir Yaya à Saint-Ouen, resto dédié à la cuisine grecque. Cela fait aujourd’hui 10 mois que le resto est ouvert  dans un loft  baigné de lumière, aux fresques bleu Cyclades et à la déco ultra léchée. A la carte, des mezzés évidemment, du tarama blanc à tartiner sur du pain maison à l’huile d’olive, une épaule d’agneau confite cuite 12h à basse température et servie avec un gratin de tomates cerises… Mais le plat chouchou est sans conteste la Black Pita à l’encre de seiche. Garnie de tzatziki, d’oignons et d’herbes fraiches, elle est déclinée au poulet, à l’agneau confit ou encore à l’endive caramélisée et escortée de frites maison ainsi que d’une salade de mesclun. Si l’on peut regretter qu’il n’y ait pas de menu déjeuner, le semainier qui propose chaque jour, du lundi au vendredi, un plat à 15€ est une riche idée.

Infos pratiques : Yaya, 8 rue de l’Hippodrome, Saint-Ouen (93). Ouvert tous les jours. Plats entre 5 et 23€. Tél. : 01 44 04 27 65. Plus d’infos sur yayarestaurant.com

Le Yaya à Saint-Ouen / © Anaïs Lerma pour Enlarge your Paris
Le Yaya à Saint-Ouen / © Anaïs Lerma pour Enlarge your Paris

 

La Cantine Commune Image, le Central perk grand-parisien 

On rentre ici comme dans le décor d’un film. C’est d’autant plus naturel que « Commune Image » est avant tout une fabrique et un haut lieu du cinéma indépendant. De nombreuses boîtes de production et de post prod y ont élu domicile. Le bâtiment paraît ancien et savamment entretenu dans son jus, ce qui fait justement tout son lustre. Reprise par une nouvelle équipe voilà quelques mois, “la cantine commune image” est à la hauteur des lieux. Sa grande salle aux plafonds bas et aux vieilles briques apparentes est embellie par un design « récup chic » et de bonnes odeurs de cuisine faite maison. Ici le plat est à 10€ et les produits sont frais. La carte est d’ailleurs renouvelée chaque jour. Les plus accros pourront même disposer d’un petit coin fumeur aménagé sur une terrasse qui longe le bâtiment. Le soir, la cantine propose aussi de multiples réjouissances : des projections de courts métrages le mercredi, des DJ sets ou des kids room le vendredi. 

Infos pratiques : Cantine Commune image, 8 rue Godillot, Saint Ouen (93). Plats à 5 ou 10€. Tél. : 01 47 87 50 45. Fermé samedi et dimanche. Plus d’infos sur Facebook

La Cantine Commune image à Saint-Ouen / DR
La Cantine Commune image / DR

 

Chez Tropic Marché, tous les chemins mènent au rhum

Cette adresse pourrait se résumer en quelques mots : le Tropic Marché, ce sont les Antilles à Paris. Légèrement excentré, comme perdu au milieu d’un ensemble de tours HLM, le Tropic est un petit supermarché dont les rayons sont garnis de produits habituellement impossibles à trouver en métropole. Amateurs de glace au gingembre, de rhum, de « Pètè Fonda » – une préparation végétarienne à base de piment – ou de chair de Lambi, c’est ici qu’il vous faut venir faire votre shopping gourmand.

Infos pratiques : Tropic Marché, 2 rue du Moutier, Saint-Ouen (93). Fermé dimanche et lundi. Tél. : 01 40 11 78 53. Plus d’infos tropicmarche.com

Le Tropic Marché à Saint-Ouen / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Le Tropic Marché / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

 

Markotte, la bulle de bien-être

Niché dans le coude de la rue du Plaisir, ce restaurant “bio et engagé” sert une cuisine de qualité à des prix justes. Ici, 95 % des éléments de la décoration proviennent d’éléments recyclés et re-designés spécialement. Côté cuisine, on lutte ouvertement contre le gaspillage grâce à Chloé Charles, une jeune étoile montante de la gastronomie qui signe la plupart des plats tout en préservant la démarche et l’éthique des lieux.

Infos pratiques : Markotte, 21 rue du Plaisir, Saint-Ouen (93). Menus entre 9 et 15,5€. Fermé le mardi. Tél. : 06 48 42 10 23. Plus d’infos sur markotte.com

Markotte à Saint-Ouen / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
Markotte / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

 

Mains d’Oeuvres, la friche défricheuse 

En une dizaine d’années, la friche culturelle Mains d’Œuvres est devenue incontournable, pour les artistes et les gens du quartier comme pour tous ceux qui viennent de loin profiter de son offre culturelle foisonnante. Avis aux amateurs de concerts, d’arts numériques, de danse et de théâtre, cette adresse, qui rappelle le Lieu Unique à Nantes, mérite vraiment qu’on s’y attarde.

Infos pratiques : Mains d’Oeuvres, 1 rue Charles Garnier, Saint-Ouen (93). Ouvert tous les jours. Tél. : 01 40 11 25 25. Plus d’infos sur mainsdoeuvres.org

A lire : Les friches culturelles sont des utopies concrètes

Mains d'Oeuvres à Saint-Ouen / © Mains d'Oeuvres
Mains d’Oeuvres / © Mains d’Oeuvres

 

L’Espace 1789, la culture dans la peau

Les soirs de forte affluence, l’Espace 1789 ressemble à cela : une large foule bigarrée forme une longue file d’attente aux guichets mais aussi sur le parvis sur lequel stationne un food truck vintage. L’ambiance est bon enfant, les gens papotent entre eux par petits groupes ou s’installent au bar en attendant l’ouverture des portes. Le lieu se veut multidisciplinaire, à l’image d’une programmation ouverte sur le cinéma (L’Espace 1789 possède le label cinéma d’art et d’essai), le théâtre, la danse, la musique et le cirque. Sans être l’antithèse de Mains d’Œuvres et de son esprit frondeur et défricheur, l’Espace 1789 accompagne de nombreuses créations tout en accueillant des artistes en résidence.

Infos pratiques : L’Espace 1789, 2/4 rue Alexandre Bachelet, Saint-Ouen (93). Ouvert tous les jours. Tél. : 01 40 11 70 72. Plus d’infos sur espace-1789.com

L'Espace 1789 à Saint-Ouen / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris
L’Espace 1789 / © Jean-Fabien Leclanche pour Enlarge your Paris

 

Aw Cooper, un condensé d’Amérique

Parmi les centaines de boutiques qui vendent des fringues à Saint-Ouen, Aw Cooper joue la carte du véritable esprit vintage Made in USA. La différence avec les autres ? Une connaissance de l’histoire des marques et des vêtements, une aptitude à les replacer dans leur contexte historique et à dénicher de vraies raretés. La boutique est cachée dans un petit passage pas bien beau et si on ne la connaît pas, rien ne semble la distinguer de l’extérieur. Si vous aimez les très vieilles pièces authentiques et que vous voulez porter quelque chose d’un peu différent, c’est l’endroit qu’il vous faut, assurément.

Infos pratiques : Aw Cooper, 4 passage Marceau, Saint-Ouen (93). Ouvert du vendredi au lundi. Tél. : 06 07 85 53 63. Plus d’infos sur Facebook 

Aw Cooper à Saint-Ouen / DR
Aw Cooper / DR

 

Le Stade Bauer, une enceinte qui fleure bon le foot d’antan

Oubliez les files d’attente interminables, les rangées de CRS avec fouille au corps, les joueurs aperçus en format modèle réduit du haut de la tribune, le tout à un prix prohibitif. Au stade Bauer, on vient pour apprécier le foot en toute simplicité. L’équipe mythique du Red Star, qui évolue en Nationale 1, possède une enceinte fleurant bon le football d’antan avec ses tribunes qui vous garantissent d’être proches du terrain. Niveau ambiance, pas de quoi rougir face aux grosses écuries de Ligue 1. Ça chante de bout en bout pour encourager l’équipe à l’étoile rouge. Tous les ingrédients sont là pour passer un agréable moment de sport, bon marché et populaire. Parfait pour une initiation des plus jeunes aux plaisirs des tribunes. Ce vendredi, le Red Star, leader de Nationale 1, reçoit le 7e, Boulogne-sur-Mer. Samedi 28 avril, ce sera au tour de Créteil de venir dans le chaudron de Bauer qui accueillera ensuite le 4 mai Lyon-Duchère.  

Infos pratiques : Stade Bauer, 92 rue du Docteur Bauer, Saint-Ouen (93). Plus d’infos sur redstar.fr

 

Le MOB HOTEL, l’hôtel où l’on ne vient pas que pour dormir

Il a élu domicile à quelques rues des puces de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) pour mieux les secouer. Le MOB HOTEL est l’oeuvre du philosophe-businessman Cyril Aouizerate, spécialiste de Spinoza et co-créateur entre autres des hôtels Mama Shelter avec le designer Philippe Starck. Aménagé dans les anciens bureaux de General Electric, le MOB a conçu des chambres au style dépouillé et coloré d’où la télé a été bannie. Inutile lorsque l’on peut profiter d’une grande cour, d’un bar-coworking, d’un restaurant bio, d’une collection de livres de poche en libre-service et d’activités variées (méditation, pilates, gym suédoise, ciné en plein air, yoga, etc.). En cas d’addiction trop aiguë aux écrans, il est toutefois possible de louer une tablette ou un home cinéma et de s’allonger confortablement dans son lit queen size 5 étoiles pour un moment de 7e art au 7e ciel. Le MOB, c’est aussi des événements en pagaille pour ceux qui ne veulent pas dormir comme les soirées “Unplugged”, réservées aux clients de l’hôtel et qui convient des artistes de renom à se produire lors de concerts intimistes.

Infos pratiques : MOB HOTEL, 4-6 rue Gambetta, Saint-Ouen (93). Chambres à partir de 99€. Tél. : 01 47 00 70 70. Plus d’infos sur www.mobhotel.com/paris et sur Facebook 

Concert de Passi au MOB HOTEL à Saint-Ouen / DR
Concert de Passi au MOB HOTEL à Saint-Ouen / DR

 

A lire : Six « cafés cul » où il fait bon s’attabler