Enlarge your Paris

Il y a 1001 vies au delà du périph' …

Pour vos sorties
c’est par ici...

L'agenda

Recevez nos bons plans
tous les vendredis

Le réveil des sapins zombies

Dans le Val-de-Marne, on assiste à un phénomène étrange depuis le début du mois: les sapinsressuscitent. Nous sommes partis enquêter.

Depuis le 1er janvier, les sapins de Noël reprennent vie en banlieue. Le phénomène se produit entre Villejuif, Vitry-sur-Seine et Chevilly-Larue. Parfois c’est à l’Haÿ-les-Roses ou à Arcueil. Mais ça reste toujours dans le 94. Un sapin par jour. Rehaussé d’une étoile jaune, planté dans un sceau noir où figure un numéro. 

L’auteur de cette resurrection, c’est Lor-k, artiste à ses heures perdues. Elle n’en est pas à sa première intervention. Déjà en 2011, elle récupère de vieux frigos et des caddies abandonnés sur les trottoirs de son quartier. Elle les remplit de poubelles jusqu’à ce qu’ils vomissent leurs déchets. Puis, elle bombe le tout d’une couleur bien flashy : mauve, jaune, vert.

Ce premier acte, Consomas, donne naissance à un véritable travail artistique, dans la rue. Sa matière première, c’est la poubelle des autres. Elle l’utilise pour en faire des sculptures et interpeller les passants : « J’aime mettre en lumière ce qu’on jette. Ça révèle notre mode de consommation », explique-t-elle. On balance, elle récupère, elle transforme.

En 2012, ce sont des matelas et des canapés qu’elle assassine sauvagement pour signer la série Objeticide. Ça pisse le sang sur les trottoirs parisiens et allemands.

Christwaste, le calendrier de l’après

Avec ses sapins de Noël, Lor-K veut donner une nouvelle vie à ces arbres, sublimés et choyés pour les fêtes, puis délaissés dès le 26 décembre. Cela donne Christwaste, le déchet du Christ. « Je les considère comme des parias de Noël, devenu aujourd’hui une fête commerciale. On gaspille plus qu’on ne profite de nos proches. »

Commencé le 1er janvier, le projet se prolonge jusqu’au 31 janvier. Même s’il est de plus en plus difficile de trouver un sapin sur le trottoir, Lork-K ne sort jamais sans son sceau ni son étoile. Et quand elle part en chasse, elle ne s’arrête que lorsqu’elle trouve un conifère abandonné. Une photo et elle file comme une étoile, jusqu’au lendemain.

Une surprise est prévue pour le 31 janvier… On a eu quelques informations mais on ne vous dévoilera rien avant. Plutôt après. 

J'enlarge cet article avec