Enlarge your Paris

Il y a 1001 vies au delà du périph' …

Pour vos sorties
c’est par ici...

L'agenda

Recevez nos bons plans
tous les vendredis

Hommes de tous les pays, rejoignez le Front de libération des mollets

Veuillez cacher ce mollet que je ne saurais voir. Voici le message que l'on fait passer aux hommes sur leur lieu de travail même lorsque le thermomètre s'affole et que le raccourcissement des pantalons devrait aller de soi. C'est pourquoi il y a deux ans le Front de libération des mollets lançait la Journée du bermuda. En ce jour de canicule, on partage avec vous leur manifeste.

 

Manifeste du Front de libération des mollets pour le port du bermuda au travail

Si Kiri a su valoriser les gastronomes en culotte courte, la vie de bureau, elle, se montre plus ingrate avec les salariés en bermuda. Ce qui pose question : pourquoi diable seules les jupes et les robes auraient droit de cité dans le monde du travail ? Les mollets d’hommes n’ont-ils pas autant besoin que ceux des femmes de s’aérer lorsque le mercure dépasse un certain seuil ? Un salarié en bermuda serait-il moins crédible qu’une femme en jupe ? On vous le demande !

Qui oserait dire à Angus Young d’AC/DC que son riff de guitare sonne moins bien que celui de Keith Richards des Stones, tout cela parce qu’il arbore un bermuda sur scène ? On le voit bien, aux hommes bien accoutrés, la valeur n’est point proportionnelle à la longueur des braies. Et d’ailleurs, n’est-ce pas ça aussi, l’égalité des sexes ? Accorder autant de crédit à une femme en jupe qu’à un homme en bermuda, n’en déplaise aux talibans de l’ordre vestimentaire. Mais pour que les mentalités changent, il est crucial que l’industrie du prêt-à-porter s’en mêle, pour donner à Monsieur autant de choix dans sa penderie que Madame.

Aux shorts citoyens, coupez vos pantalons et rejoignez la communauté de la Journée du bermuda !

J'enlarge cet article avec