Enlarge your Paris

Il y a 1001 vies au delà du périph' …

Pour vos sorties
c’est par ici...

L'agenda

Recevez nos bons plans
tous les vendredis

[SORTIES] La démocratie est une fête

La démocratie, ce n'est pas seulement mettre une enveloppe dans une urne. On vous le prouve en huit idées de sorties pour vivre l'élection autrement et pour attendre jusqu'à dimanche 20h.

Idée #1 : Quand les artistes montrent la voix (Paris – Porte des Lilas – Montreuil)

Né durant l’entre-deux tours des élections présidentielles de 2002 dans les quartiers populaires du Nord de Paris, le festival “La voix est libre” revient pour sa 14ème édition. Juqu’au 13 mai, musiciens, danseurs, acrobates, poètes, scientifiques et penseurs  prennent la scène et la parole histoire de nous faire réfléchir. A voir entre autres les Veillées élect’orales ainsi que les Rencontres du 3ème tour au Cirque électrique Porte des Lilas qui verront défiler le trompettiste Erik Truffaz, le clown déjanté Ludor Citrik, la philosophe spécialiste du rapport aux images Marie-José Mondzain ou encore le flûtiste et grand improvisateur Magic Malik.

Infos pratiques : Festival “La voix est libre” jusqu’au 13 mai à Paris et Montreuil. Plus d’infos sur  www.jazznomades.net

 

Idée #2 :  Tous ensemble, Tous ensemble,  Eh ! Eh ! (Vitry, 94)

L’exposition “Tous, des sangs-mêlés” au MAC VAL convie jusqu’au 3 septembre une soixantaine d’artistes internationaux à questionner ce qui nous rassemble et ce qui compose notre culture commune. Ce que les deux commissaires d’expo, Julie Crenn et Frank Lamy, résume ainsi : « Aux tentations communautaristes, à l’universalisme, à la culpabilité ambiante et aux valeurs dangereusement moralistes, nous préférons le dialogue, le métissage, les frottements, la prospection, les différences et les croisements ». Un exercice qui s’appuie sur l’ouvrage de l’historien Lucien Febvre Nous sommes des sang-mêlés : Manuel d’Histoire de la civilisation française, écrit au sortir de la Seconde Guerre mondiale.

Infos pratiques : “Tous, des sangs-mêlés” au MAC VAL, place de la Libération, Vitry-sur-Seine (94). Jusqu’au 3 septembre, du mardi au vendredi de 10h à 18h, le samedi et le dimanche de midi à 19h. Tarifs : 5 € plein tarif, 2,50 € tarif réduit. Plus d’infos sur www.macval.fr. La programmation culturelle autour de l’exposition est à retrouver ici 

“Tous, des sangs-mêlés” au MAC VAL _ oeuvre de Mehryl Levisse / © Mona Prudhomme

“Tous, des sangs-mêlés” au MAC VAL _ oeuvre de Karim Ghelloussi / © Mona Prudhomme

 

Idée #3 : Ni Dieu ni maîtres ? (Noisiel, 77)

Satire socio-politique, Les maîtres du monde est une pièce qui s’inspire de l’ouvrage Les Nouveaux Maîtres du Monde (2002) de Jean Ziegler, sociologue suisse altermondialiste. Mettant en scène des marionnettes et des acteurs, elle expose les vices et les incohérences de notre société tout en retraçant les fondements de la mondialisation. De quoi alimenter les discussions.

Infos pratiques : « Les maîtres du monde, à la Ferme du buisson, allée de la ferme, Noisiel (77). Vendredi 5 mai à 20h et samedi 6 mai à 20h45. Tarifs : de 4€ à 17€. Infos et réservations sur www.lafermedubuisson.com

"Les Maîtres du monde" Cie La controverse © Matthieu Malaud

 

Idée #4 : Paris l’insoumise (Paris, 4e)

Issues du Louvre, d’Orsay, des Archives nationales et du Petit Palais, plus de trois cent oeuvres nous replongent dans l’histoire des rapports entre l’Etat et la capitale. Tableaux, sculptures, gravures, manuscrits et photographies forment l’exposition Le gouvernement des Parisiens qui permet d’appréhender la complexité du statut particulier de la ville de Paris. De la Fronde à la Commune en passant par la Révolution et Mai 68, le récit de Paris est au moins aussi riche en rebondissements que la campagne qui s’achève.

Infos pratiques : « Le gouvernement des Parisiens » à l’Hôtel de Ville de Paris, 5 rue de Lobau, 4e arrondissement. Jusqu’au 22 juillet, du lundi au samedi de 10h à 18H30. Entrée gratuite. Plus d’infos sur www.quefaire.paris.fr

    La Commune, barricade rue Castiglione. Photographie attribuée à Bruno Braquehais (1823-1874) / © Paris, musée Carnavalet

 

Idée #5 : Un lundi presque comme les autres à la Station – Gare des Mines (Porte d’Aubervilliers, 18e)

Quelque part entre le périph’ et Aubervilliers (93), une ancienne gare à charbon s’est muée depuis l’an dernier en temple de la nuit. A tel point qu’en 2106, ce sont 33.000 fêtards qui ont effectué le pélerinage. En ce printemps, la Station – Gare des Mines rouvre ses portes avec une programmation encore plus variée. Chaque semaine, les « Dimanches Stationnaires » proposeront des cartes blanches à des associations locales. Pour la première, le mauvais temps s’étant annoncé, ce sera exceptionnellement un « lundi stationnaire » le 8 mai pour une spéciale post-élections. Tournoi de ping pong, installations artistiques, dj sets…de quoi passer un beau jour férié !

Infos pratiques : « Dimanche Stationnaire – Édition spéciale élection présidentielle », La Station-Gare des Mines, 29 avenue de la Porte d’Aubervilliers, Paris 18e. Plus d’infos sur Facebook

La Station - Gare des Mines porte d'Aubervilliers / © Gaëlle Matata

 

Idée #6 : Carré VIP (Paris, 5e)

Dimanche, le Centre des monuments nationaux invite chaque citoyen dûment muni de sa carte électorale tamponnée à visiter gratuitement le Panthéon. Une bonne manière de passer en revue les héros de la Nation, de Jean Moulin à Marie Curie en passant par Victor Hugo, Zola et Jaurès. Pour 2€ seulement, vous pourrez compléter la visite et vous offrir l’une des plus belles vues sur Paris en arpentant les parties hautes de l’auguste monument de la montagne Sainte-Geneviève.

Infos pratiques : Le Panthéon, place du Panthéon, Paris 5e. Ouverture de 10h à 18h30 (dernière entrée 17h45). Entrée libre sur présentation de la carte d’électeur tamponnée. Plus d’infos sur www.paris-pantheon.fr

Le Panthéon / © Gilles Codina / Centre des monuments nationaux

 

Idée #7 : Mitterrand-Chirac revival (Paris, 18e)

La vie politique se regarde comme un feuilleton dont les acteurs n’ont rien à envier à leurs homologues des séries télé. Rien d’étonnant dès lors à ce que le débat Mitterrand-Chirac de 1988 se retrouve ces jours-ci sur la scène du théâtre de l’Atelier à Paris. D’un côté François « Chirac » Morel, nerveux comme une puce et poussé dans ses retranchements par un Jacques « Mitterrand » Weber taquin à souhait. L’occasion de revivre l’une des passe d’armes les plus mémorables de la Ve République qui vit Jacques Chirac demander à François Mitterrand de cesser de l’appeler Premier ministre provoquant de la part de son adversaire cette réponse assassine : « Vous avez tout à fait raison monsieur le Premier ministre ». Pour la touche banlieusarde, on précisera que la pièce a été créée au théâtre Montansier de Versailles.

Infos pratiques : « 1988, le débat Mitterrand-Chirac » au théâtre de l’Atelier, 1 place Charles Dullin, Paris 18e. Jusqu’au 7 mai. Tarifs : 10 à 30€. Plus d’infos sur www.theatremontansier.com

Mitterrand-Chirac le débat - Jacques Weber et François Morel / DR

 

Idée #8 : Babord ou tribord ? (Montreuil, 93)

Avec Droite/Gauche, la metteuse en scène Sandra Iché et son association Wagons Libres questionne la façon dont se forge notre positionnement d’un côté ou de l’autre de l’échiquier politique. Un théâtre à la fois documentaire et chorégraphique propice à l’introspection.

Infos pratiques : “Droite/Gauche”, Nouveau théâtre de Montreuil, 63 rue Victor Hugo, Montreuil (93). Le 5 mai à 19h. Tarif : 5€. Plus d’infos sur www.nouveau-theatre-montreuil.com

J'enlarge cet article avec