Enlarge your Paris

Il y a 1001 vies au delà du périph' …

Pour vos sorties
c’est par ici...

L'agenda

Recevez nos bons plans
tous les vendredis

Journée échangeur

| Bagnolet

Si vous êtes blasés par les soirées échangistes, testez donc les après-midi échangeur à la porte de Bagnolet organisé par les randonneurs urbains d'A travers Paris.

Echangeur Bagnolet © A Travers Paris 

 

« C’est quand même beau » a lâché, un peu étonné, un des marcheurs de notre petit groupe. On était alors sur une bretelle d’autoroute fermée à la circulation, à 150 mètres du périph’ et de la dalle des Mercuriales, à Bagnolet (93), et filions à la queue leu-leu vers Auchan. Pour nous abriter dans son parking géant. Parce qu’il risquait de pleuvoir, en plus.

Autour de nous ? Des hectares de béton, du bitume, des remblais ; bref, du minéral dégueulasse, abîmé, usé, pollué. Et pas mal de déchets, aussi. Des lignes, des courbes, des droites. Et partout, saturant l’horizon, des ponts, des passerelles, des voies routières en bas, en haut, sur les côtés. Avec dessus, des voitures filant dans tous les sens. Un mélange de « Mad Max » et de « Playtime »… C’est-à-dire un univers dominé par la géométrie, le fonctionnel, le règne de la bagnole. Pas fait pour le piéton, tout ça.

Le ville backstage

Alors, qu’est-ce qu’on faisait là, par un dimanche après-midi aussi gris que le décor ?  Nous, c’est à dire une petite vingtaine de touristes cornaqués par l’association A travers Paris.  Guidés par trois de ses sympathiques membres – des étudiants en urbanisme  – nous visitions l’envers du décor, les coulisses de la ville, ce délire d’urbaniste qu’est l’échangeur autoroutier de Bagnolet.

 

Echangeur Bagnolet © A Travers Paris

 

Pendant deux courtes heures de déambulations, on a appris à le regarder comme un géologue analyse des couches de terre, un archéologue un terrain de fouilles. Ce qui se dévoilait, c’était l’histoire de l’après-guerre et des Trente Glorieuses, l’invention de la voiture et de la société de consommation ; de la ville verticale et du bétonnage de la banlieue. Autant dire : passionnant.

Et nous avons aussi découvert que même dans ce désert de béton, il y avait des failles, des interstices, des passages où le piéton peut se glisser, et vaincre la bagnole. Et ça, oui, c’était assez beau.

Le prochain après-midi échangeur à Bagnolet aura lieu dimanche 6 à 15h. Rdv à la station Porte de Bagnolet (M3/T3), sortie Boulevard Davout. Plus d’infos ici

 

Echangeur Bagnolet © A Travers Paris

J'enlarge cet article avec