Enlarge your Paris

Il y a 1001 vies au delà du périph' …

Pour vos sorties
c’est par ici...

L'agenda

Recevez nos bons plans
tous les vendredis

J’irai nicher chez vous

A tous les refoulés du Perchoir à Paris, on vous a trouvé des endroits où nicher en banlieue.

La fin de l’été approche et il est probable que vous soyez toujours en train de faire la queue pour espérer accéder au rooftop du Perchoir (11e). Parce que chez Enlarge your Paris il nous est impossible d’être insensibles à pareille souffrance, nous avons décidé de voler à votre secours en vous sélectionnant quelques nids douillets haut perchés de l’autre côté du périph’. Laissez-vous guider par nos ornithologues.

Nid de cormoran à Boulogne 

Il faut le savoir, le Perchoir c’est aussi La Passerelle à Boulogne (92). Forte de son succès intra-muros, l’équipe de la rue Crespin du Gast (11e) a fait le pari de nicher également en banlieue cet été et ce jusqu’en octobre. Elle s’est posée pour cela sur un rafiot amarré quai du Point du jour. Comme c’est à une bonne dizaine de minutes du métro, le chaland s’y presse moins aisément et il n’est donc pas nécessaire de prévoir 2 heures avant d’accéder au bar.

 

La passerelle à Boulogne
© Steve Stilmann

 

L’endroit pourtant ne manque pas de charme : imaginez vous flottant sur la Seine dans un décor fait de bambous et de palmiers ; au loin la Tour Eiffel et sur la rive d’en face, un mur d’arbres digne de la forêt amazonienne. Certes, il vous faudra mettre le prix pour vous payer un mojito mais l’alcool aidant, vous finirez par oublier ces considérations bassement pécuniaires. Cependant, qu’y a-t-il de perché là-dedans à part les tarifs des conso ? Tout simplement une mezzanine qui vous fera savourer un peu plus la vue.

Bar-restaurant « La Passerelle », 52, quai du Point du jour Boulogne-Billancourt (92)
Tél. : 01 46 20 49 44
Métro : Ligne 10, station Marcel Sembat

Tramway : T2, station, Jacques-Henri Lartigue

Nid d’aigle à Suresnes

Le toit-terrasse, un luxe couru mais guère accessible. Alors, plutôt qu’envisager un emprunt sur 70 ans, direction le mont Valérien (92). Ce mamelon de 162 mètres de haut, à cheval sur Nanterre, Rueil et Suresnes, offre une vue que l’on croyait réservée aux galériens de la tour Eiffel qui se coltinent des heures d’attente avant de s’envoyer en l’air. Autre avantage comparatif du mont Valérien par rapport à la tour à Gustave, ses pelouses. Certes en pente (plus ou moins douces), elles accueillent de multiples usages : pique-nique, sieste, lecture voire luge en hiver et perchoir en cas de montée soudaine des eaux de la Seine.

Mont Valérien, Terrasse du Fécheray, Suresnes (92)
Tramway : T2 Suresnes Longchamp
Train : Lignes L et U, gare Suresnes – Mont-Valérien

Nid de coucou à Montreuil 

L’endroit a beau s’appeler La Cave, c’est bien sur une terrasse que vous dînerez d’un bar aux amandes/risotto pistaches ou d’une pastilla de caille au gingembre/purée de céleri. Mieux : si vous vous y prenez bien, vous ferez partie de la vingtaine de chanceux qui profitera d’agapes sur l’esplanade surélevée au milieu des arbres. Magique !

La Cave, 45 rue de Paris, 93100 Montreuil
Tél. : 01 42 87 09 48

Métro : Ligne 9, station Croix de Chavaux

La cave à Montreuil
DR
J'enlarge cet article avec